Faire cela ou abandonner notre monde au vautour

Faire cela ou abandonner notre monde au vautour …

Et voici que revient la litanie[1] des événements générés par une histoire qui nous raconte notre laxisme, notre incapacité à imposer ce que nous sommes devenus après des centaines et des centaines d’années de vie dans la douleur mais la joie, aussi. Une nation, un peuple se construit lentement et les êtres qui le composent sont comme les cailloux d’un torrent qui se façonnent, s’ajustent, se polissent pour former un pays. La France, par exemple oui, la France mais, aussi, l’Europe l’Afrique dans ses multiples facettes ainsi que toutes les régions qui paysagent le monde. Après la fin du 19ième siècle et cet horrible 20ième siècle qui ont vu les pires exactions que puisse faire l’homme … l’homme dit civilisé … sans oublier cet Homme qui, se croyant le plus élaboré de la création, fut en proie, déjà, à de folies meurtrières, et qui, par ses actes, éradiqua combien d’autochtones. Ces derniers avaient, pourtant, bâti leur culture sur un rapport sain et intense avec la nature.

Oui voilà notre peuple, dont les inventions et des philosophies tracèrent, inspirèrent des voies pour une vision du monde plus harmonique. Un génie humain qui donna lieu à une charte … celle des droits de l’homme, des droits du vivant, des droits de la nature. Force est de constater qu’elles furent le fruit d’hommes et de femmes exceptionnels car les « maîtres » d’aujourd’hui semblent être tombés dans une profonde amnésie, dotés d’une cécité consternante, animés, de surcroit, d’une lâcheté insoupçonnée. Nous voici guidés par des êtres hors-sol, incapables de saisir la « réalité », se noyant dans des « diarrhées » verbales, et ce qui est plus grave, qui ne semblent plus avoir conscience de l’héritage reçu ni de la constance dont il est nécessaire de faire preuve pour que ce patrimoine soit conservé, développé et rendu, encore, plus utile au monde. Par l’incompétence des « Maîtres » de notre temps, de l’argent, des espaces de vie, le peuple souffre et nos « trouvailles » pour la construction d’un monde meilleur ne deviennent qu’un souvenir dont nos dirigeants ne savent qu’évoquer les vertus … comme des perroquets dans d’excellents discours mais de portée opérative nulle car incapables de transformer l’acquis en source de créativité. Le peuple, crie famine !!! Dans tous les sens du terme : Faim alimentaire, faim de liberté de création, faim d’espoir, faim d’amour, faim de santé et de partages entre chacun d’entre nous mais, aussi, entre les communautés d’esprit, de croyances, et enfin d’actions, faim de travail, faim d’équité entre les citoyens … Pour ce peuple, comment faire savoir son malaise : marche blanche, revendications, protestations … chaque fois écoutées mais pas entendues quand l’état régalien n’utilise pas la violence !!! … une violence que certain qualifie de régulière ou légitime, alors qu’aucune violence à cet égard n’est justifiable. La répression aveugle n’est jamais requise dans un pays qui prétend à la démocratie.

Une  nouvelle conscience nait, dans ce contexte, dans ce brouhaha où incohérence, incompétence et courte vue règnent … Les « jeunes vieux », déjà, ne pouvant plus penser l’avenir se raccrochent à des paradigmes anciens. Lesquels s’écroulent, se fissurent. Ce qui soudait notre peuple se dilue. Dans le tréfonds de notre âme de nouvelles forces de cohésion germent, naissent, se dessinent, se structurent, enfin, encore hésitantes et fragiles.

Voilà, sans doute, l’occasion pour celles et ceux qui savent distinguer les sources des véritables aspirations et transformations, de saisir l’heure où doivent être repris les trésors de sagesse  que nous avons eu en héritage grâce à la pugnacité et le caractère trempés de nos anciens qui construisirent les piliers d’une humanité nouvelle. Cette connaissance, cette « substantifique moelle » nous fut transmise par des êtres dont la dimension exceptionnelle, par leur intelligence (honneur de notre qualité d’Homme) et par leur courage car il en fallait pour faire face et pour affronter des formes de pouvoir dont l’infaillibilité (auto-proclamée) était posée de-facto quand elles n’étaient pas déclarées de droit divin.   Il faut construire … oui … sans relâche sans compromission la « truelle » d’une main mais l’« épée » de l’autre. L’épée des « samouraï », pas celle qui est une arme contendante mais celle de la raison, celle de la volonté sans faille. L’attachement à des valeurs quelles qu’elles soient implique et requiert: sacrifice, rigueur, jamais de compromission.

Qu’on le veuille ou non c’est la vie qui dicte sa loi et l’homme, comme tout le vivant y est assujetti. L’Environnement produit son propre écosystème que cela nous plaise ou non. Le cosmos impose ses réglages à toutes formes d’existence. Il produit la diversité matérielle que les univers qui présidèrent à sa naissance lui a doté. Aussi éveillés que nous pourrions être nous sommes asservis à ses paramètres. La nature transcende toute croyance, toute philosophie, toute science puisqu’elles en sont l’objet même de cette Nature … Et nos gesticulations en matière de recherche ne sont qu’une modeste tentative de découvrir, de comprendre et de donner sens …

L’homme s’il veut continuer à être vivant, sur ce rocher émergeant dans une mer cosmique sans cesse en transformation, en constante mutation, n’a plus le choix : la soumission ou sa fin … La soumission est pourtant simple à définir :

  • être en résonnance avec la nature et ne pas penser vouloir la dominer, l’utiliser certes, mais, ne pas vouloir la soumettre,
  • s’attacher à définir des valeurs universelles et à les appliquer drastiquement
  • Ecouter ce que la raison prescrit car elle permet une compréhension commune et permet de mettre à jour une sagesse fondatrice ainsi qu’une fraternité profonde, ADN de notre existence.

Dès lors,

  • Aucune religion ne peut prétendre à décrire la réalité du monde même dans ses formes les plus subtiles. Au mieux peuvent-elles approcher de façon asymptotique la nature de certains aspects de celle-ci.
  • Aucun mode de gouvernance de l’espace temporel ne peut prétendre à devenir un modèle universel[2]. Les hommes et les femmes que nous sommes devons apprendre et réussir à admettre la diversité, à la promouvoir même afin que la différence nous instruise et nous comble du bonheur de la découverte.
  • Aucune prescription ne peut être force de loi applicable à tous. Toute prescription est locale, limitée dans le temps et dans l’espace et doit être adaptée en temps réel par une attention impliquant tous les ressorts de la vie, les plus matériels comme les plus spirituels

Notre planète, comme toutes les autres qui abritent le vivant et des formes multiples de vie, définit des règles locales, des environnements adaptés à ces règles à charge pour le vivant de trouver les subtiles équilibres de survie. L’important est la conservation des espèces, si cela est possibles (y compris la nôtre) ou, pour le moins l’aptitude à s’adapter au contexte en changeant les dites règles. C’est ainsi que les changements climatiques sont des phénomènes naturels auxquels le vivant doit faire face. Le drame surgit quand une espèce pense ne pas y être soumis et s’arroge de droit d’en jouir à sa guise et même de concevoir qu’elle puisse, elle-même, y plaquer sa propre conception des mécanismes d’existence. La main de l’homme et sa pression compulsive accélère les phénomènes et par une systèmie immaitrisable pour elle, elle transmute le Paradis qu’est notre Terre-Mère (il suffit de regarder) en un enfer terrible pour les plus démunis.

Pourtant voici que cette source unique de toute réalité est devenue multiple, chacun d’entre nous en est une facette unique. Chaque élément de ce multiple devrait avoir conscience que cette unité ne s’est pas diluée dans une partie mais qu’au contraire cette unité vit dans chaque élément de sa multiplicité.

Chaque être vivant est porteur de lumière mais sans conscience il porte, en lui sa part d’ombre très souvent funeste …

Ainsi croyance, mode de gouvernance profane doivent instaurer de façon drastique : des valeurs incontournables, des piliers indestructibles sources de forces et de détermination ; enfin, des obligations incontournables ainsi que des répliques sans faille à tout refus de s’y conformer. Un manque de fermeté dans la mise en œuvre de ces valeurs implique une facture lourde pour l’humanité toute entière.

Voici trois points d’encrage que devrait décliner toute société dans son désir de devenir un centre de plénitude humaine :

Le RESPECT  quelles que soient nos origines, notre couleur de peau, nos croyances, notre culture, nos désirs, notre excellence, nous ne sommes point égaux, nous sommes tous complémentaires et essentiels pour éclairer la « vérité » qui nous articule. Nous donnons forme, continuité, stabilité à cette force que nous nommons « Vie » et qui donne « contenant et contenu » à tout ce qui a été, est et sera. Ne point imposer fermement le respect est : donner une arme létale aux êtres immatures et incultes. Dès lors il ne faut  plus nous plaindre !!! Admettons, en conscience, que nous avons fait « ce cadeau » par notre vue de peu de profondeur … alors, des êtres de peu de foi, en usent …

Prenons garde à ce que nous énonçons : « Liberté !!!, Fraternité !!! » car les mots obligent et le respect de ce qui est énoncé contraint nos actes … sinon naissent le mensonge et la cupidité … du mensonge et la cupidité nait la violence par celles et ceux qui sont trompés

La LIBERTE D’EXPRESSION. Celle-ci, par l’information qu’elle véhicule irrigue notre mental, nos sentiments, nos émotions. Elle nourrit notre corps et notre âme. Cette information se charge de sens et donne prétexte à notre action et qu’on le veuille (ou pas), elle s’impose en justifiant nos actes, dès lors la liberté d’expression est, aussi, une psychanalyse consciente de ce que nous sommes et des situations que l’on génère. Ainsi, la liberté d’expression sous toute ses formes éclaire nos actes, renforce ou infléchit nos déterminations car tout est point de vue, tout est relatif, Chaque « configuration humaine » participe de la réalité profonde qui nous est sensible ou non-sensible. La Liberté d’expression est connaissance car elle est le miroir de tous … elle permet l’expression de tout ce que l’on pourrait juger mais jamais refuser de regarder en face.

L’ERADICATION DE L’IGNORANCE, Savoir n’est pas connaître, mais la connaissance surgit souvent d’un nécessaire savoir. Nulle évolution humaine n’est possible sans cela. Tout est système, tout est sous l’influence d’une dynamique dont il est important qu’elle devienne « conscience » en chacun d’entre nous. Ne point permettre aux êtres de notre Planète d’acquérir cette conscience engage et entretient un espace conflictuel, inharmonique et lâchons le mot infernal. La violence est le prix de l’ignorance et rappelons-nous qu’il ne doit exister aucune violence légitime. Car, il est bon de le souligner encore et encore, toute chose appelle, en retour, une réaction à son image.

Le Respect, la Liberté d’expression, la Lutte contre l’ignorance, voilà pour nous « humains » et pour les « Francs-maçons » de surcroît, les éléments qui doivent baigner nos actions dans la justesse de leur déploiement.

Le Respect inspire la reconnaissance, sans condition, de la différence, mais, l’obligation, aussi, qu’elle sous-tend d’accepter des limites liées à la nécessité de faire que la territorialité de chacun ne puisse pas être violée.

La Liberté d’expression, permet par un écoulement sémantique libre, par une rhétorique souhaitée, par des logiques variées et enrichissantes de construire un monde partageable car canalisé par le respect …

La Lutte contre l’ignorance, c’est ce qui rend possible l’adaptation de l’homme en lien avec le monde qui nous entoure qu’il soit physique, métaphysique ou spirituel.

Ainsi quel que soit le pays, la façon dont il est géré. Quels que soient les groupements humains, leurs origines et leurs croyances. Quels que soient leurs modèles socio-économiques choisis pour la gestion de leur existence temporelle, il est possible, il est urgent, il est indispensable qu’une injonction deviennent évidente pour les dirigeants de ce pays : « Toutes les valeurs présentées ci-dessus sont non négociables ».

Il a été dit « la peur doit changer de camp » ? Voilà, encore et encore des fanfaronnades inutiles car la peur est déjà dans tous les camps, la faute en est de gouvernants successifs inaptes, ineptes, inefficaces, et non inspirés.

Le Respect doit être exigible partout, la liberté d’expression imposée partout et la lutte contre l’ignorance doit devenir une cause nationale. Ces trois fondements sont, pour moi, les bases indispensables à la production d’une humanité, enfin sortie de sa grossièreté pure.  Certains écriront sortie de l’animalité. Je me garde de cette image, injuste, car les animaux ne pratiquent pas le carnage  que les humains dit « en haut de la pyramide » se chargent de mettre allègrement en œuvre.

C’est dans ce contexte que la mémoire de deux personnages me vient à l’esprit en plus de tous ceux dont la vie leur fût enlevée par des fanatiques robotisés par des égrégores construits par des êtres dont le projet relève d’une aspiration douteuse. L’un et l’autre est archétype de mes propos : Notre frère, le Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame et le Professeur Samuel Paty.

 

Frère, Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame 1973 –  24/03/2018

Respect

Professeur Samuel Paty

1973 – 16/10/2020

Respect

Le premier représentant la force et le courage de poser des règles et de les faire appliquer rassemblant en un seul geste la plus haute philosophie et la fraternité par le respect d’un Ordre établi clairement dans son esprit (celui de la fidélité, de la générosité et du sacrifice). Le second représentant la nécessaire éducation dont doit faire l’objet tout enfant de notre société pour construire des adultes inspirés et imprégnés des valeurs ci-dessus exposées : le professeur Paty représente la plus haute conscience car elle touche l’être en devenir, l’attention à l’autre et la délicatesse.

Par leurs actes ils représentent le meilleur de nous-même et ils soulignent en contre-point notre inconséquence, notre inconsistance et notre lâcheté au regard de ce que nous aurions dû faire ou imposer à notre société.

Mon propos s’arrêtera là, volontairement, car pour comprendre ce qui s’est passé, il nous faudrait retracer notre histoire depuis la moitié du 19ième siècle, analyser nos comportements vis-à-vis des peuples que nous côtoyons ou que nous avons côtoyé[3], déterminer le sens de notre soi-disant évolution qu’à bas mot nous qualifions de « supérieure », évaluer les ressorts de ce nous considérons comme le point d’orgue de toute civilisation humaine (la mondialisation de tout ce que nous considérons faire partie de nos vies), méditer sur notre rapport à la nature … Malgré les immenses progrès que nous ayons pu faire dans le domaine scientifique, dans les sciences de la nature et en médecine, il sera facile de constater les valeurs foncières qui auraient pu servir notre humanité en toutes ses parties et qui auront été sacrifiées sur l’autel de l’égoïsme et la satisfaction d’un service, exclusif, à soi[4].

Est, dès lors, venu le temps de se réveiller, de poser le sac à dos sur le chemin de l’évolution présumé et de ré-axer notre humanité sur des principes utiles à la vie en commun sur notre Terre d’emprunt, momentanée,  au service de son histoire et au service de ceux qui y vivent (Service à autrui).

Faire cela ou abandonner notre monde au vautour

 Gérard Baudou-Platon

Document Pdf >>>

 

Continuer la lecture

Publié dans Evenements | 6 commentaires

Georges-Floyd

Georges Floyd, décédé le 25 Mai 2020 à Minneapolis dans le Minnesota (Usa)

Interpellé à 20h17 par deux policiers Derek Chauvin et Tou Thao

Par un plaquage au sol infligé par Derek Chauvin, Georges mourut en 8mn et 46 secondes.

Ce temps fut étrangement compté

Mes biens aimés frères et sœurs,

En effet 8mn46s pour constater que le monde est resté fondamentalement fou ou, pour le moins, en partie peuplé d’êtres primaires dont certains ont manifestement pensé qu’ils étaient dignes de représenter leur pays ou la civilisation humaine en notre siècle …

La France ne peut, malheureusement, pas donner des leçons, en la matière. Notre Mère-Patrie a pourtant, en son temps, fourni de belles âmes au service d’une humanité plus fraternelle. Des vieux clichés restent enfouis mais, à l’évidence, vivaces.

Dans les pays démocratiques nous avons les « Maîtres » que nous méritons et cela questionne, assurément. Dès lors, il est urgent de comprendre qu’il y a le feu à notre Maison.

Notre vie est entre les mains d’inconscients et leurs référentiels social, humain et spirituel sont d’un autre temps …

Il n’y a aucune cause qui autorise de tels actes et les auteurs de ceux-ci sont autant coupables que celles ou ceux qui les instrumentalisent.

Conserver en son sein des êtres qui refusent de changer de vision sur la nature humaine, c’est, tout simplement, devenir complice.

Le TSF Frère Alain di Russo, Grand hiérophante des Ordres des Rites de Venise a diffusé un balustre émouvant évoquant sa façon de participer au réveil des consciences par l’observation d’un silence chargé de sens, un genou en terre. Les Frères et les Sœurs de l’OIAPMM et de l’OIMRE (dont ils font, aussi, partie) sont à leurs côtés par la pensée pour marquer notre indignation, tant il est important de mettre fin à de tels agissements par une prise de conscience collective. Nul mépris est excusable. Ces actes sont inadmissibles et choquants pour les valeurs que nous chérissons. Il fait froid dans le dos quand ces actes barbares sont pratiqués par des personnes détenant une autorité armée et titulaire d’une prérogative de puissance publique … Ces actes gravissimes sont une offenses au monde que nous construisons: celui d’un partage en harmonie et en amour profond pour le vivant et notre Terre-Mère.

Hélas, nous le sentons bien, si nous laissons faire et si nous ne nous mobilisons pas combien de morts, d’estropiés ou de maltraités devrons-nous comptabiliser avant que toutes ces formes de fantasmes d’un autre monde, d’autoritarismes ou d’irrespects de la vie et de la nature de l’humanité, baissent la tête et soient réduites à néant …

Car il n’y a pas que les morts physiques dues aux inepties humaines d’où qu’elles viennent, il y a aussi, toutes celles sociales, économiques, culturelles, ethniques générées par des exclusives de toutes sortes … le siècle dernier fut à cet égard une folie … notre siècle naissant ne semble pas avoir compris.

Vient d’être révélée à notre conscience, car ce qui se fait en silence n’en est pas moins dangereux, après une série incroyable de génocides ou de faits guerriers, « l’épistémicide » … tuer des existences (avec leurs richesses et leur culture) toutes entières par l’oubli construit et structuré (voire par le pillage)  afin que se taisent à tout jamais une part de notre histoire voire de notre humanité.

Même au sein de nos fraternités que l’on regroupe sous le nom de « Franc-maçonnerie » ne constatons nous pas une de ces formes « l’Apartheid » obédientiel qui réduit de façon considérable le message universel que nous voulons faire paser ?

Quand, les bipèdes que nous sommes comprendront-ils que la biodiversité est un trésor à aimer, que la polyculture est une essence nutritive pour toute vie, que la bigarure raciale ou ethnique est une chance pour l’humanité,  que l’environnement est une source vitale pour notre évolution, qu’enfin la protection du vivant est une garantie de la beauté de toute cette création qui nous fut offerte.

Nos anciens n’auraient-ils rien transmis de leur expérience de vie ? Leurs descendants seraient-ils sourds, mal intendants ou murés dans un égoïsme liberticide. Le savoir et la connaissance coulant à flot drainés par une multitude de réseaux ne leur auraient-ils rien enseigné ? Les hommes et les femmes de pouvoirs auraient-ils vu leur capacité à comprendre les richesses mises à jour par nos incroyables découvertes, décroitre au point d’en être réduit à ne pouvoir générer qu’un espace-temps digne des siècles les plus obscurs qui firent honte de notre histoire ?

Il y a pour la Voie Orientale que nous animons une limite à la tolérance.

Les Francs-Maçons que nous sommes savent qu’il nous faut tous autant que nous sommes être attentifs et actifs dans notre lutte contre l’irrespect et la violation des droits de l’homme … et des droits à l’existence.

Chacun selon ses moyens, car la souffrance infligée à autrui (y compris animale) à n’importe quel titre que cela pourrait être, doit être, sur le champ, intolérable et doit nous contraindre à une ré-action immédiate.

La Voie du Tao, implique que nous devenions forts, audibles, créatifs, combatifs … à l’instar de nos frères compagnons opératifs qui surent, en leur temps, imposer le respect de ce qu’ils représentaient, pour leur métier … pour le savoir, la connaissance, le respect de leur existence et de leurs engagements

Il y a dans nos pays une guerre à mener contre l’intolérance. Elle sera menée par chacun d’entre nous, j’en suis persuadé !!! …

Il y a les Chevaliers de l’heure qui sonne … qu’ils agissent promptement et fassent savoir partout où ils se trouvent, en toutes circonstances, que si leurs genoux plient en signe de deuil, leurs mains et leur verbe seront leurs armes inépuisables.

Il y a les chevaliers de demain … qu’ils sèment, distillent et distribuent le levain des ouvertures de conscience afin que dans le moindre cerveau et que dans tous les cœurs les actes de fraternités et de compassions deviennent la règle.

Dans ces moments où surgissent ces situations haïssables il est, cependant, encourageant de voir qu’une jeunesse se lève partout dans le monde … les nôtres sont à leurs côtés car c’est par eux qu’une régénération de notre ADN-Terre sera possible.

Il est temps d’affirmer que toute liberté se construit sur des devoirs parfaitement clairs et universels et que ceux-ci, doivent être le résultat d’un état de conscience fondé sur la compréhension et la compassion.

Recevez tous mes frères et mes sœurs mon amour fraternel

Publié dans Non classé | Un commentaire

202004-Post-Covid19-Aurelien-Barrau

Le temps que nous vivons est d’une curieuse nature et comme diraient nos frères Africains : « il y a margouillat sous cailloux ». Les mots prononcés par les autorités ont un sens mais pas le sens d’une réelle authenticité car sur le terrain « il y a loin de la coupe aux lèvres ». l’usage de la réthorique est utile pour exprimer le vérité mais elle est utile, aussi, pour d’autres destinées !!! … La réalité n’est plus décrite …. Les discours évoquent ce qui n’est pas. L’Etat ment, manifestement, effrontément. La science, la recherche et l’expérimentation sont aux mains d’une étreinte fatale et dogmatique, faisant exploser en mille éclats les obligations de l’urgence. De ces affrontements inutiles, en cette periode, découlent l’inéfficacité qui en est le fruit.

A cela s’ajoutent toutes les autres souffrances dont l’intensité s’amplifie car leurs traitements sont devenus … secondaires. La solidarité est cassée par un « régime de gens d’armes » intransigeants et plus soucieux de répression que de d’incarner l’esprit des lois. Droit dans leurs bottes interprètent-ils les ordres incohérents suggérés par une gouvernance inappropriée et visiblement inefficiente. Dès lors tout est possible, l’injustice comme l’inhumain … heureusemnt certains des leurs sont attentifs et compréhensifs mais pour les humbles citoyens que nous sommes un « controle » ressemble étrangement à une « roulette russe ». Car, comme toujours, les sanctions financières associées rendent plus pauvres, encore ceux qui le sont déjà.

Pendant ce même temps, le monde meurt. Il se délite et pour échapper à la réalité, il est contraint de s’inventer des palliatifs consternants le plus souvent. Même les plus amusants laissent un goût amer car gouverner « c’est, tout de même prévoir » !!! Ce virus est mortel par ces effets secondaires mais quelle serait la situation, aujourd’hui, si un mal veillant aurait fait circuler « une chose » beaucoup plus agressive.Notre Pays se trouve dans une im-préparation coupable. Cela fait « froid dans le dos » car d’autres événements sont en cours. Ils conditionnent réellement notre vie sur Terre.

Les gilets jaunes ont payé un lourd tribut face à l’ignorance et l’inconséquence de nos dirigeants. Les Pompiers qui veillent sur notre vie quotidienne furent mal traités par un exécutif sourd  à toutes revendications, les enseignants dans le marasme, le secteur hospitalier asphyxié par des restrictions budgétaires, les retraités mis face à une diminution de leurs retraites. Des personnes âgées à qui on promet des robots bien nourris en IA, afin de se substituer au comtact humains (faute de grives les anciens mangeront des merles), sinon il y aura l’EPAD à budget rétréci, pourtant chèrement payés par ses pensionnaires. Une réforme des retraites pour les actifs menée dans le cadre d’une « conduite de projet folklorique ». Un droit du travail déconstruit sans aucune étude sur les profils des emplois futurs et des nécessaires reconversions professionnelles qui en découlent. Des Avocats excédés qui jetent leur robe, démontrant leur refus d’une « tutelle » insupportable. bref une gouvernance générale qui ne respecte aucune autorité régionale ou locale et qui en matière de Santé ne sait, même, plus qu’un médecin est seul habilité à dire et à faire dans l’esprit de leur serment … l’état n’a pas à se meler d’une science pour laquelle il n’a aucune compétence … Les Médecins ont un Conseil de l’Ordre dont la mission devrait être d’organiser une ethique dans les pratiques, une éthique dans les recherches et une ethique dans les processus d’expérimentations …  Quant aux travaux à mettre en œuvre sur le champ de l’Ecologie, du changement climatique, de protection de l’environnement, de  l’éthique et de nos styles de vie … nous voici, dans un vide abyssal,  un vide absolu … seul la publicité nous vente ce qui sera important de consommer demain et de l’importance du travail qu’il nous faudra fournir pour redresser notre pays … rétablir un PIB et une croissance !!!! …

Notre esprit est modelé par des chaines TV qui martèlent, en boucle, l’inconcevable sans jamais prendre le recul nécessaire afin de permettre l’expression de la plus petite prise de conscience sur l’urgence d’un changement de paradigme. Et si une lueur de conscience a la chance de naitre, notre hémicycle reste rivé à un executif autiste (A part certains dont la pétillante énergie de changement est la bien venue).   Ainsi, Seuls quelques-uns s’égosillent et semblent pour l’heure prêcher dans un désert …

Pourtant il faudra bien aborder ce temps nouveau qui approche et dont nous sentons qu’il ne peut se reconstruire utilement sans le réveil de chacun et le choix de personnages imprégnés de cette urgence et habités fortement par une force inflexible face à des réseaux mortifères pour notre vie et notre planète ….

La vie a ses raisons que les conventions humaines ignorent, trop souvent … Il est venu le temps de rappeler à l’ordre celles et ceux qui, chargés de hautes fonctions, se rendent coupables d’une ignorance … réelle, feinte ou délibérée.

Je me fais le relais, ci-dessous, du résumé publié sur le Site de « Sain et Naturel » concernant une très réaliste réflexion de  l’Astrophysicien, Aurélien Barrau, qui s’exprime, ainsi :

————————————-

Invité à parler dans « L’académie du monde d’après », une chaîne YouTube créée par Pablo Servigne, il nous rappelle que dans le monde « parfait » dans lequel nous vivions avant le Covid-19, tuait des millions de personnes de faim, de pollution ou encore par la maladie chaque année.

 « On ne veut plus continuer cette partie de Monopoly, voyez-vous, dans un avion qui est en train de se crasher. Ils veulent continuer à jouer. Nous voulons continuer à vivre. Donc ça ne va pas être simple, mais ça ne va pas se passer comme ça. On ne peut pas être les victimes collatérales de personnes qui n’ont simplement pas compris les rouages fondamentaux de l’existence. Changer les règles du jeu, n’importe quel enfant sait le faire quand la partie devient injouable. C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui.

On ne pourra pas faire revivre les espèces éteintes, on ne pourra pas faire revivre les morts, on ne pourra pas épurer le CO2, mais on peut changer des règles qui sont tout à fait aberrantes, qui sont socialement injustes, qui sont écologiquement dramatiques, qui sont climatiquement suicidaires. Ça on peut le faire.

Ça ne tient qu’à nous, mais il faut le faire maintenant, il faut le faire vite, il faut le faire bien, et il faut le faire avec intelligence, c’est-à-dire en osant regarder les choses en face au-delà de ce que l’on apprend à l’ENA ou à Science Po, c’est-à-dire en regardant les réalités physiques climatiques médicales et pas seulement les conventions arbitraires de la politique et de l’économie qui relèvent quand même d’une grande tartufferie. Ça ne nous intéresse plus, nous voulons maintenant un peu de sérieux. (…)

Ce n’est pas une croissance. Du point de vue physique, c’est à dire du point de vue réel, c’est une décroissance. Il n’y a pas de réalité économique, ça n’existe pas. Il n’y a que des conventions économiques, d’un claquement de doigt on peut les changer. On ne pourra pas revenir en arrière sur le C02 émis, ce qui est là, est là pour toujours. Il n’y a aucun retour en arrière possible. Alors il va être temps d’être un peu sérieux.»

Si nous ne voulons pas que cette situation se reproduise, nous devons avoir le courage et la volonté de changer notre façon de vivre une bonne fois pour toutes et revoir nos valeurs. Le monde de l’après confinement ne doit plus ressembler au monde de l’avant confinement. …

————————————-

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Une tasse de thé

Osho Rajneesh écrit ce livre « Une tasse de thè » … le voyage intérieur

Osho Rajneesh est présenté comme un Maître spirituel, un éveillé … il écrivit des lettres à destination de son auditoire … Elles commencent toujours par « Reçois mon Amour »

C’est avec plaisir que je burine, ici, deux d’entre elles … à méditer absolument …

« Il existe une musique inaudible.

L’âme soupire après cette voix du silence.

Il existe un amour dans lequel le corps n’est pas.

L’âme se languit d’un tel amour hors du temps.

Il existe une vérité qui n’a pas de forme.

L’âme aspire à cette vérité sans visage.

C’est pour cela que les mélodies ne peuvent satisfaire l’âme,

que les corps ne peuvent l’assouvir, que les formes ne peuvent l’apaiser.

Mais cette absence de pleinitude , ce mécontentement doit être bien compris,

car la compréhension apporte finalement la transcendance.

Le son devient la porte du silence,

le corps devient la voie du non-corps, la forme devient le sans-forme.« 

Et encore …

« Ne lutte pas contre toi-même.

Tu es tel que tu es, ne t’évertue pas à être autre chose.

Dans la vie, ne nage pas, flotte comme une feuille sur l’eau de la rivière.

Abstiens-toi des Sadhanas qui ne sont que sadhanas, c’est la seul et vrai sadhana.

Où peut-on aller ? Pour devenir Quoi ? Pour trouver Quoi ?

Ce qui existe, existe ici et maintenant. Je t’en pris, arrète-toi et vois !

Où sont les instincts bestiaux ? Qu’est-ce qui est bas ? Qu’est-ce qui est élevé ?

Tout ce qui est existe. Il n’y a ni supérieur ni inférieur.

Qu’est-ce qui est animal ? Qu’est-ce qui est Divin ?

Donc, ne reprouve pas, n’approuve pas. Ne te déprécie pas, ne te flatte pas toi-même.

Toutes les distinctions sont une dissection mentale.

Dans la vérité, les différences n’existent pas.

Là, le Divin et l’animal sont une seule et même chose.

Le paradis et l’enfer ne sont que deux faces d’une même médaille.

Samsara et Nirvana sont deux expressions de l’inconnaissable  unique.

Et ne réfléchis pas à ce que je dis. Si tu penses, tu te tromperas.

Vois, simplement, vois« 

 

 

Publié dans Autres Auteurs | Laisser un commentaire

Blog OIAPMM Fonctionnement

Mes bien aimées Sœurs et mes bien aimés frères …

Cela fait une quinzaine de jours que le Souverain Sanctuaire Khorshed a créé deux blogs, l’un est destiné à la voie Orientale, l’autre à la voie Robert Ambelain

VO : http://loges-libres-et-independantes.oiapmm.org/ …

RA : https://www.te-oiapmm-zenithnice.fr

Ces blogs sont ouverts à tous et à toutes Maçons de leur état …

Nous avons déjà quelques remontées sur l’utilisation de ces deux blogs et nous avons, aussi, déjà, un certain nombre de travaux de travaux édités. D’autres vont être mis en ligne dans les prochains jours …

Le but, naturellement, est de permettre, pendant ces jours de confinement, de continuer à travailler et à, échanger …

Avant d’aller plus avant dans les explications, nous observons dans le paysage maçonnique des essais de réunions, voir de tenues maçonniques, virtuelles afin de permettre, autant que cela soit possible de conserver le rythme des travaux traditionnels.

Pour ma part, j’ai assisté à deux d’entre-elles qui réunissaient, y compris, des frères et des sœurs d’autres continents ….

C’est, évidemment, une excellente initiative …

Cependant, il s’avère que la qualité de la relation et la qualité du travail fournies, en ce contexte, sont largement grevées par les limitations techniques des communications, des puissances de traitements des ordinateurs individuels mais aussi le la performance des caméras utilisées …

La direction des travaux n’y est pas aisée … la synchronisation non évidente  … quant à la circulation de la parole … il vaut mieux ne pas être nombreux, ce qui laisse sur le chemin trop de frères et de sœurs !!!!

Ainsi pour la Voie Orientale … pourquoi pas ? … de temps en temps si le besoin devient …. Impératif … et, sans doute, pour des thèmes particuliers, s’ils sont exprimés et que la synchronisation des plannings le permette   …

Concernant la voie Orientale, donc, nous devons nous rappeler que notre Rite est utilisé dans le but d’accomplir un chemin, en soi … chaque pas donnant lieu à méditation profonde avec des arrêts … dans le temps et dans l’espace …

En Occident, nous ne sommes pas habitués à regarder la vie comme un continuum d’énergie asservit par des cycles de vie …. inspir, vacuité, expir, vacuité …

Ainsi notre vie de Maçon opératifs est:  Conception-Création, Méditation, Action dans le monde profane, Méditation …

C’est, alors, que l’homme devient conscient de ce qu’il fait … c’est alors que ce qu’il crée est inspiré puis maturé … puis mis en forme pour le service à soi et à autrui. Faisant cela, il progresse intérieurement car la pensée s’épure et agit sur la matière emplie, pleinement, de l’Esprit …

Le confinement qui nous est imposé joue, enfin, ce rôle d’arrêt sur image, d’arrêt sur expériences individuelles ou collectives afin de « remettre en perspective notre moi » …

Notre Rite, ainsi traité, nous rapproche de l’orient … il désigne et impose l’évaluation de notre « petit véhicule »  afin de lui donner une nouvelle dimension dans nos tenues (Grand Véhicule ou véhicule collectif en ascente vers la lumière, s’il est possible de faire ce parallèle !!!) ….

Voilà, ici, la force, exceptionnelle de la Franc-Maçonnerie (de la nôtre plus particulièrement) .

Nos deux blogs sont conçus pour cela: Chaque loge a ses plans parfaits … et peut, en son sein, recueillir la méditation sereine, calme et nourrie par une recherche individuelle sur laquelle le frère ou la sœur prendra le temps d’examiner l’objet de sa méditation dans la plus grande profondeur …

A chacun son rythme et à chacun sa façon de bousculer la réalité pour la faire parler ….

La restitution de ce travail ne se fait plus oralement mais par écrit … les événements nous rappellent, alors que les paroles s’envolent mais que les écrits restent et sont au service de notre prochain …

Si la pensée a besoin de la parole pour transmettre, elle a besoin de l’écrit pour s’inscrire dans la durée et pour la graver dans la matière … car par l’acte de concentration et de méditation elle est réellement le véhicule de l’Esprit

Tailler la pierre c’est aussi, sculpter les phrases afin que résonne l’authenticité …. Une authenticité traduite pour être compréhensible en mobilisant la sémantique humaine dans sa justesse …

Pour celles et ceux qui le peuvent et le souhaitent, nous pouvons, comme le font nos Frères et Sœurs R+C, chacun chez soi réserver un petit espace dans lequel il est possible de concrétiser un Naos  …

Sur une table: un pavé mosaïque sur papier … un triangle équilatéral posé dessus … au centre une bougie blanche, à la pointe Ouest de l’encens (ou un bâton d’encens), côté Est (Equerre, compas, règle … d’écolier pourquoi pas)  …

Une demi-heure ou plus de recherches et de méditation puis  expression écrite … à tailler, à buriner jusqu’au moment où le texte devient en parfait accord avec ce que l’on ressent … profondément …

Pour les deux voies :

Le texte peut être écrit directement dans chacun des blogs (par le biais de la fonction commentaire) …

Mais si l’espace est insuffisant envoyez moi celui-ci sous forme Word Compatible (ou sous forme Texte : .txt) avec les indications suivantes

1 : Quelle loge concernée ?

2 : Quelle planche concernée ?

3 : nom de signature ? (après le J’ai dit.)

4 : le blog destinataire …

Email: Gerardplaton06@gmail.com

Dernier point évoqué :

Quelques frères et sœurs ont évoqué le fait que « la méthode par blog » rendait « ouvert » les travaux de différents degrés de notre échelle !!! Ainsi un apprenti pourrait lire le contenu abordé par des cénacles maçonniques d’un autre niveau ….

Faisons notre de: «  que ceux qui ont des oreilles entendent, que leurs yeux voient et que leur âme comprennent »

Faisons notre qu’un apprenti apprend en regardant travailler compagnons et Maitres … qu’un compagnon mesure le chemin à parcourir et prend conscience de la complexité à laquelle il doit faire face et qu’il doit intégrer … et, enfin, qu’un Maître, inlassablement creuse en profondeur afin de donner sens à deux sigles/Mots V.I.T.R.I.O.L et A.R.S.E.N.I.C.U.M

Cependant, dès maintenant, pour les travaux selon les degrés et grades je mettrais une ou plusieurs portes qui, elles conduiront dans un espace où seul les initiés du rang pourront franchir ….

Le souverain Sanctuaire dans les jours qui vont venir rediffusera les formations de Maître Ke Wen, spécialiste du Qi Gong … belle occasion en ces temps de penser à son corps … « Petit véhicule », surement, mais très utile pour mener nos travaux avec claire-voyance et claire-audience.

Merci mes frères et mes sœurs, comme à l’habitude de me faire part de vos remarques …

Votre humble serviteur fera ce que doit

Bon confinement

Prenez soin de vous ….

Gérard Baudou-Platon

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

CoronaVirus-19 Balustre

Coronavirus … celui de 2019 laissera trace dans la mémoire du Monde et peut-être (espérons-le) pour le bien de l’humanité toute entière.

Voici, ci-dessous, le balustre de l’Ordre Initiatique ancien et Primitif de Memphis Misraïm

« A L’Orient de Peymeinade, le 15/03/2020 Ere Vulgaire à 12 heures 00 mn en un lieu situé au point géodésique 43.630139 :: 6.877287 pleinement éclairé par la Lumière d’Egypte soit le 09 du mois de Phamenoth de la Saison Pre de l’an 13.560 à compter du « Zep Tepi »

Nous, Patriarches Grands Conservateurs du Rite, Patriarches Grands Consécrateurs, Président du Souverain Sanctuaire Khorshed, Grand Maître Architecte chargé des Loges et Ateliers Symboliques donnons suggestions concernant ce temps particulier dans lequel notre humanité vit et que les Instances Internationales qualifient de Pandémique sous l’action dévastatrice du COVID-19    :

Nos très chères Sœurs et très Chers Frères en vos degrés, qualités et fonctions, vue la situation dans tous les pays du monde et compte tenue de la gravité des conséquences occasionnées par les effets de ce coronavirus, nous nous nous permettons d’insister sur le rôle moteur que chacun d’entre nous devons jouer en la circonstance. Il nous appartient, en effet, de faire savoir mais, aussi, d’appliquer les consignes strictes que les scientifiques nous suggèrent ainsi que les recommandations, au jour le jour, suggérées par les maîtres de l’Art Médical. Ils sont les seuls à avoir une vision objective et les seuls aptes à examiner les contextes de vie des humains que nous sommes et à formuler ce qui est bon de faire, ou de ne point faire, dans nos divers lieux de vie. Ce Virus frappe les plus faibles d’entre nous mais des récents cas montrent que d’autres populations, plus jeunes peuvent être gravement touchées.

Aussi bien, nous demandons à toutes nos Sœurs et à tous nos Frères de surseoir à toute tenue de comité et à toute tenue Rituélique afin de faire barrière la plus hermétique possible à la propagation de cet offensif virus. Nous vous appelons à respecter drastiquement toutes les consignes affirmées localement par les autorités médicales.

Ceci vaut pour une période indéterminée qu’il conviendra de documenter, ici et là, selon les situations particulières de chaque lieu de vie.

Afin que nos Sœurs et nos Frères puissent travailler et méditer, nous leur proposerons dans la semaine qui suit d’accéder à un blog « par voie initiatique ». Ainsi dans la tourmente et dans les solitudes imposées une continuité d’esprit et de fraternité pourra s’établir entre chacun d’entre nous. Ces Blogs seront, naturellement, ouverts à nos Sœurs et Frères visiteurs afin qu’aucune distance, quel qu’en soit le motif, ne les éloignent de notre amour fraternel et du travail initiatique que chacun a décidé de parcourir …

Ce dernier point sera précisé dans notre prochain balustre …

Nous en profitons pour rappeler à toutes et à tous que nos comportements de vie sont en grande partie responsables de la facilité avec lesquelles les « catastrophes » s’enchaînent. Il y a plus de 50 ans, déjà, les spécialistes et les tenants des principes de la « Dynamique des Systèmes » (effet papillon) avaient avertis que si nous ne changions pas de modèle d’exploitation de notre Terre mère et que nous conservions nos modèles d’organisation nous devrions avoir à faire face à des mutations inattendues … donc non-maîtrisées

Beaucoup d’entre les hommes et malheureusement, pour certains d’entre eux Francs-Maçons de leur état, écoutèrent cela avec le joyeux sourire de ceux qui pensent que cela était foutaises subrepticement échappées de cerveaux par trop agités. Beaucoup ont oublié que la Vie est précieuse et surtout fragile. Lorsque la santé trébuche, alors, la fragilité de celle-ci surgit de nos consciences. Nous savons, nous initiés que la Terre est vivante. Elle est sujette, certes, à un cycle de vie que nous devons, encore, découvrir. Cette vie lui est propre et le vivant qui l’habite doit s’y adapter.

Dans le même temps, notre humanité, inconsciente et surtout agressive vis-à-vis d’elle agit à l’instar de ceux qui pense que, seuls, leurs désirs, leurs savoirs et leurs convictions sont réels … le reste est … contingentement méprisable ou à leur service. Nous sommes devenus des prodigues dispersant sans retenu les richesses découvertes rompant, alors, tous les équilibres que des milliards d’années ont façonnés pour construire le berceau de la multiplicité du vivant.

Dès lors Sœurs et Frères de notre Ordre, les équilibres naturels qui nous fondaient se désagrègent entrainant avec eux un changement de paradigme auquel nous ne sommes pas préparés tant il est difficile de voir … un bandeau sur les yeux.

Malgré de multiples avertissements, nous y sommes. Il nous reste, maintenant, le réveil, les poumons pris dans la pollution et les effets biologiques de notre inattention. Le Réveil, la Vigilance,  l’Attentivité nécessaire, la Discipline des Taoiste pour dompter nos trois mauvais Compagnons de route.

Mais cela ne suffira pas, car l’homme et tout le vivant font partie de la Nature. Ce n’est pas elle qui s’adaptera à l’homme. Ce n’est pas parce que l’on jardine que l’on est jardinier … Nous jardinons parfois magnifiquement lorsque par humilité nous écoutons les lois de la Nature. Ainsi, nous faudra-t-il nous adapter à la mutation que notre planète met en œuvre sur la base de sa propre évolution, certes, mais aussi sur la base des excès humains …

Nous n’avons pas laissé le choix à la Nature, nous lui avons infligé notre mode de vie. Dès lors, est-elle contrainte de construire ses nouveaux marqueurs d’existence. Les changements à venir seront implacables car le monde vrai est rationnel, objectif et que les bipèdes que nous sommes ne pesons pas lourd au sein de l’univers qui nous entoure et qui nous construit.

Il nous faudra s’adapter pour survivre … seul le respect, la solidarité et le désir de changer, dès maintenant, nos règles de vie seront des vecteurs favorables à notre mutation et notre sauvegarde.

La Transformation de notre planète est en route … des siècles et des siècles enfermés dans la glace vont « lâchés » leur « secrets », la température générale va augmenter et nos corps devront trouver un nouvel équilibre neurobiologique et métabolique pour résister, la géographie amorce une lente métamorphose … Ceci en une demi-poignée de générations.

Nous, Francs Maçon de la Terre d’Egypte plus particulièrement car notre mémoire est plus longue, fils de la veuve, devons développer la clairvoyance et de façon urgente, devront faire savoir, devront être opératif en concourant à l’émergence d’une prise de conscience : L’homme doit impérativement vivre en harmonie avec la nature (et pas le contraire). L’homme doit se rendre conforme, en temps réel, avec les transformations qui s’amorcent avec leurs cohortes de contraintes mais aussi, avec le surgissement de l’inattendu.

Solidarité, Fraternité, rejet absolue de l’exclusion à quel titre que cela soit

Nous Francs-Maçons Spéculatifs avons oublié que nous sommes aussi des Francs-maçons Opératifs !!! Nous avons à construire un monde … actuel et futur !!!

Nous savons :

  • Que les richesses Terrestres sont « finies » et doivent être protégées et respectées. Donc utilisées en juste proportion,
  • Que les changements climatiques ordonnancent la vie et que ces changements impliquent la modification des organisations territoriales, Sociales, Environnementales et Economiques,
  • Que, selon toute règle systémique, la nature modifie sa composition, ses proportions et produit des micro et de macrosystèmes dont la génération de vivants incompatibles avec nos formes de vie actuelles ou avec celles que l’on pourrait imaginer …
  • Que d’autres forces nous articulent dans des champs de classes quantiques rendant notre monde parfaitement ajusté et que de ce fait nous devons abandonner l’idée que nous pourrions tout maitriser

L’infiniment grand et l’infiniment petit mutent, se transforment à une vitesse accélérée, nous devons comprendre cela, l’accepter et mettre en œuvre un style de vie favorable pour une adaptabilité en synchronisation avec la réalité objective de notre espace-temps et non en raison des phantasmes d’une société soumise à l’emprise de la « valeur » croissance.

Ainsi devons-nous, nous mobiliser par une lutte contre l’ignorance accrue et une meilleure compréhension du monde qui nous entoure.

A la lumière de cet événement toute ingéniosité  pour que notre mode de vie change. Nul besoin d’une force politique qui tomberait à point, juste une volonté individuelle et farouche de faire ce que doit et … le reste suivra.

Soyons les artisans d’une urgente conjonction : Sciences-Philosophie-Spiritualité (même laïc !!!)

Bâtissons et agissons pour qu’Économie et Social soient en juste déclinaison.

Devenons, urgemment, des Spéculatifs-Opératifs … car c’est bien au « pieds du mur que l’on apprécie … le maçon »

Fraternelles salutations, donc, à vous tous qui faites de nos divers Rites l’ineffable joyau que tant de chercheurs de vérité authentiques nous envient … »

Cliquer pour voir le document original

Dans la pratique, quels sont les conseils ? …

En plus de ceux incontournables connus comme : se laver les mains le plus souvent possible avec du savon ou  avec un gel hydroalcolique, éternuer dans le creux de son coude en cas de nécessité, garder une distance d’au loins 1 metre entre toutes personnes …

En dehors des  déplacements strictement nécessaires énoncés par l’article 1er du 16/03/2020 portant réglementation des déplacements dans la lutte contre la propagation du virus Civid-19

A savoir: Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés: Déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans les établissements autorisés (une liste figure sur gouvernement.fr); Déplacements pour motif de santé; Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants; Déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

Dans ce cas: à chaque sortie, la personne doit être en possession d’une « Attestation de Déplacement Dérogatoire » duement remplie et signée …

Autorisation Deplacement Dérogatoire

A retenir absolument:

rester chez soi

Si vous avez des sypmtômes quels qu’ils soient, appelez votre médecin référent. Il saura, mieux que tout autre, vous conseiller. Et surtout, il sera à même d’enclencher les protocoles de soins qui vous sont adaptés …

Dans le cas de forte fièvre et/ou en cas de sensation d’étouffement … un seul n° … le 15 (les urgences)

 

 

 

 

 

Publié dans Evenements | Laisser un commentaire

Le Voyage de Noen, Compagnon de la Voie Orientale (RAPMM)

Le Voyage de Noen, Compagnon

du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm, Voie Orientale

Noen est née le 2 de Phamenoth en l’an de grâce 13486 après le premier lever héliaque de Sah-Sopdet … soit dans l’Hindouisme ancien et Solaire le Chandravara 13 Kumbha de l’an 5045 … et enfin dans le Calendrier Maya Circulaire le 13 Pax 12 Oc, autant de repères de temps adoptés par d’illustres civilisation. Quant à la sienne, tant de questions surgissent pour en trouver le sens.

Lors de sa naissance … des énergies à n’en plus finir …

Voici le tracé d’une partie vie sur le chemin de la connaissance … Compagnon est-elle, cheminant sur une voie étrange … jalousée par de nombreux bipèdes foulant des sentiers traditionnels judéo-chrétiens. Voici un cœur à cœur bienvenu, sans doute, sur cette voie où tout être est seul à pouvoir s’orienter dans notre monde …

Apprentie, Noen se consacra à la rencontre avec elle-même. Par une spéléologie des profondeurs opportune, elle apprit à approcher et à comprendre les ressorts de son existence. Elle formula alors de nombreuses interrogations. Ainsi naquit le désir … Ce désir qui fonde les chercheurs authentiques et amoureux de la Vérité … Il fallait faire un pas de plus … se mesurer était utile … mais maintenant « mesurer la Terre »  qui nous a reçu, qui nous construit et qui nous nourrit devenait une évidence …. Ainsi Noen fut élevée Compagnon du sein du Rite Ancien & Primitif de Memphis Misraïm, Voie Orientale … dans cet espace-temps une consigne essentielle:

« Vous n’accepterez aucune idée que vous ne compreniez et ne jugiez vraie »

Son bâton de pèlerin en main, son envie de savoir bien chevillée à l’âme. Dans son désir de voir  confronter  Raison et Intuition mais aussi, Rationnel et Irrationnel, Noen oscillera entre doutes et certitudes …  chemin faisant s’établira en elle un faisceau de présomptions.

Echanges, Partages, Confrontations au sein  de loges ou de « Cayennes », véritables Athanors d’où la créativité émerge, la feront grandir … Il est vrai que sa tâche est immense : Mesurer sa propre capacité à s’auto-évaluer pour percevoir le monde des formes et des « non-formes », devenir maître dans l’utilisation des Arts Royaux (Arts Libéraux), comprendre la philosophie, pousser ses limites vers la métaphysique … chercher l’Idée sous le symbole … afin que le geste soit juste et opportun : Voilà l’obligation du Compagnon

« Compulse le vent,

Il te dira qui je suis

Et par conséquent qui tu es

Compulse le Vent

Il te conduira au-delà des frontières

Et tout droit à l’Oméga de l’Existence »  

Voici, donc, le premier livre d’un ensemble qui comprend:

1: Celui-ci … Tome 1 Méditation (générale sur le degré de compagnon)

Le Cercle Philosophique du Homâ … Menu: « Les livres … Les fondements de la Vie. » … (Clic sur l’image en dessous: le moine Scribe) … Clic sur image dont le titre est « Sciences Ésotériques »

 

Et en préparation …

2: Tome II, Opus 1 … Les 7 Arts Royaux (Nombres et Géométrie)

3: Tome II, Opus 2 … Les 7 Arts Royaux (Astronomie – Astrologie)

4: Tome II, Opus 3 … Les 7 Arts Royaux (Linguistique et Musique) … le linguistique comprend Dictionnaire-Sémantique-Grammaire, Rhétorique, Logique

5: Tome III … Athanor

6: Tome IV … le livre du Compagnon

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Pour la nouvelle année … 2020

Ordre Initiatique Ancien et Primitif de Memphis Misraïm

Grands Maîtres Généraux

Grands Maître Provinciaux

Vénérables Maîtres, Dignitaires

et vous tous Frères et Sœurs en vos degrés et qualités …

Il est vrai que le début d’une nouvelle année est synonyme de confirmation de la régénération de la lumière … celle-ci, après avoir déclinée, a repris force et vigueur … 7 jours après un temps d’hésitation … période sans doute nécessaire aux choix et aux actions à mener pour un nouveau cycle …

« Un maître » me disait : « Vous devez comprendre que plus on avance sur le Chemin, plus il est demandé d’atteindre l’état de perfection de toutes choses existantes, afin que par la perfection acquise dans votre nature humaine, vous puissiez être adombrés de cette nature divine de l’unique qui est le dépassement de toutes perfections …. »

Ainsi, que cette nouvelle année rassemble nos forces afin que notre travail incessant nous mène vers l’éveil que nous recherchons:

Un éveil qui rendra à la Terre sa profonde beauté et sa juste harmonie,

Un éveil qui capitalisera sur toutes différences pour mieux vivre la fraternité avec le monde vivant et le respect que l’on doit à l’égard de toute création,

Un éveil qui élargisse notre champ de conscience de telle sorte qu’un Amour Vrai, Authentique unisse les hommes, les femmes et tous les êtres … de tous les mondes,

Un éveil qui rejette toute forme d’exclusion, toute forme d’apartheid,

sauf si l’on veut que notre pierre si burinée soit-elle serve à construire des frontières au lieu de façonner des ponts …

Unir Science et Spiritualité est une devise qui doit impérativement être incarnée …

Nous espérons que cette nouvelle année verra  nos liens affermis dans un esprit de complémentarité et les liens fraternels déjà formés seront consolidés et développés …

La véritable Franc-Maçonnerie doit être un exemple pour le monde au regard de la possibilité de toute organisation d’œuvrer ensemble pour la paix, le respect et l’harmonie. Triptyque bien nécessaire pour faire face à l’étrange monde qui se dessine si l’on ne fait rien pour en changer les règles ….

La grandeur de la Franc-Maçonnerie réside dans sa capacité de créativité et dans celle d’innover pour un futur plus emprunt à un réel humanisme.

Que la sensibilité chrétienne de certaine de nos inspirations maçonniques soit un merveilleux vecteur à la diffusion du si beau message d’Amour incarné par le Christ lui-même …

Nous sommes heureux de partager encore et encore nos espoirs et notre joie d’être ensemble dans une organisation que nous allons devoir faire vivre: Les Ordres Initiatiques Maçonniques des Rites Égyptiens.

Gageons que 2020 inaugurera les premières formes de mises en communs. Sur ce plan toutes suggestions me seront, désormais, fort utiles !!!!

Par les nombres et les symboles qui nous sont connus.

Recevez bien chers Frères, mes chères Sœurs les fraternelles pensées des membres de notre Ordre.

TSF Gérard Baudou-Platon

33°66°90°95°96°97°

Eques Professus a Virtus Fideïs

Tau Synésios de Cyrene

Eremital

Voie Extrême-Orientale et Voie Celtique

Lien vers page Web

TSF Guy Duval

33°66°90°95°96°

Voie Robert Ambelain

TIF Jacques Pinson-Paris

33°77°

Voie de Misraïm Ancien

Copie au Grand Maître de l’Ordre Initiatique Ancien et Primitif de Memphis Misraïm le TIF Patrick Theron

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Message aux Grands Maîtres, aux Vénérables Maîtres et aux Frères et Sœurs constructeurs d’Harmonie

Mes très Chers Frères, Mes Très Chères Sœurs,

Sérénissimes Grands Maîtres Généraux et Grands Maîtres, Vénérables Maîtres,

Je ne voudrais pas laisser le temps filer sa toile sans que les Frères et les Sœurs de notre Ordre aient pu vous transmettre nos meilleurs Vœux pour cette nouvelle année.

Nous espérons, avec beaucoup de passion et de conviction, qu’elle pourrait, d’où que l’on vienne ou de quelle lumière nous soyons éclairés, être l’année du partage, de l’attention, de l’intérêt pour la façon dont nous combattons l’ignorance, pour les moyens que nous utilisons pour faire jaillir, en nous, la connaissance mais aussi pour faire connaitre les voies qu’utilise la vraie franc-maçonnerie pour atteindre cette universalité pleine et entière qui fait de l’homme et du vivant le magnifique témoignage d’une création si belle et si harmonique, car que nous soyons athées ou croyants en quelques forces spirituelles l’on ne peut qu’être étonné de la précision et la perfection avec lesquelles toute réalité est construite .

Notre humanité en a assombri les éclats. Sans doute revient-il à la Franc-maçonnerie, dans sa diversité, de faire que celle-ci prenne conscience de sa responsabilité et aborde un chemin de plus grand respect.

Dans cette optique nous formons le vœux que chacun, dans nos fonctions respectives,  pourrait tisser des liens d’amitié pour le moins et … pour le mieux, établir de solides relations, sur le plan symbolique, philosophique et spirituel, en deux mots, de vrais échanges afin que notre rayonnement puisse instruire sur notre méthode et notre pertinence dans le but de faire évoluer notre monde vers plus de fraternité, encore pour le moins, et … pour le mieux vers plus d’Amour authentique.

Fraternellement Vôtre, par les nombres et les symboles qui nous sont connus

Gérard Baudou-Platon

Ordre Initiatique Ancien et Primitif de Memphis Misraïm

Présidence du Souverain Sanctuaire,

 

Publié dans Actualité Maçonnique, Evenements | Laisser un commentaire

Solstice d’hiver 2018 et nouvelle année 2019

Solstice – Nouvel An 2019 … Graphisme de Charles Borm

Comme l’évoque ma carte ci-dessus je fais le vœu, pour nous tous, de faire de 2019 le point de départ d’un réveil et d’une vaste prise de conscience pour tous les êtres que nous sommes.

Nous devons nous rendre compte que la nature et nous ne faisons qu’un … Le solstice de cette année est un rappel, par excellence, à cette exigence …

En reprenant ce qui était enseigné aux Compagnons nous découvrons, par l’astronomie,  que cette année le solstice d’hiver a lieu, très exactement, le 21 décembre 2018 à 23H22’ 44’’ (heure de Paris) (*). Ce moment particulier, bien connu au premier siècle avant notre ère, fut décrit avec insistance, par Pline l’Ancien (Gaius Plinius Secundus). Personnage qui naquit en 23 Ap J.C. Il fut un grand naturaliste.(**), notion deux fois millénaires,  qui semble oubliée, aujourd’hui, par les dirigeants de nos pays occidentaux plus prompts à la thésaurisation matérielle qu’à la grandeur de la connaissance philosophique.

Selon toute réalité et Symboliquement d’une grande puissance, le solstice d’Hiver est le moment de l’année où la nuit est la plus longue et, par conséquent le jour est le plus court. Magnifique image où l’être rentre en soi pour en tirer une « substantifique moelle »  … moment, aussi, où le monde vivant retient son souffle … le soleil disparaitra-t’il, enseveli par les ténèbres ? … Non, assurément. Pourtant, nous sommes au temps d’un étrange phénomène. Pendant, environ, trois jours notre astre si important pour toute vie suspendra sa descente … 22 … 23 … 24 … L’azimut du lever et du coucher du Soleil (Sol) semblent figés d’où le terme latin « Sistere » (s’arréter, se retenir) … puis le 25 notre Soleil reprendra sa quête d’amplitude, redonnant Vie et réchauffant la nature endormie  … ainsi, est-il invaincu (Sol invictus) !!! … un nouveau cycle de respiration lumineuse nous est, dès lors proposé.

Cette année, comme s’il fallait rappeler aux bipèdes que nous sommes, l’importance de la nature et du respect que l’on doit à l’espace qui nous construit et articule, nous a offert la conjonction de deux circonstances célestes.

  • La première est une pluie abondante d’’Etoiles filantes conséquente dont on dit qu’elle serait liée à des corps célestes en provenance de la « petite Ourse » (les Ursides), lieu céleste avec la grande Ourse qui constitue le point d’équilibre de notre vie terrestre !!! … (Le 4ième pilier de certains cénacles philosophiques ? (***))
  • La seconde est que le 22/12/2018 à 18h18’2’’ nous avons vu apparaître dans notre ciel une magnifique Pleine Lune, or … Source de lumière et lumière réfléchie unies dans un même élan en une sorte de mariage … alchimique

Levant les yeux vers le ciel chaque nuit au lieu de les voir rivés sur notre sort terrestre, voire pire sur notre propre nombril, … sans doute y verrons –nous une magnifique voie lactée … Il émergera, alors, de notre âme cette assertion  curieuse « … Et comme les eaux du Nil fécondent la Terre de Memphis, dans la saison shâ et au mois de Thot, ainsi les eaux d’en haut fécondent le Temple intérieur de l’Homme en la même et mystérieuse saison ».

La symbolique du solstice d’Hiver serait, naturellement, incomplète, si dans notre monde, elle ne faisait pas répondance au Solstice l’été !!!

En, effet, les anciens égyptiens nous parlaient «  du lieu du début des temps ». Ce temps où le premier lever héliaque de Sirius était visible à l’œil humain alors que quelque instant plus tard se levait lui, aussi, pour accomplir le voyage de la plus grande amplitude, le Soleil. C’était le moment où la crue Nil commençait son œuvre, où Sirius naissait, pour la première fois, dans la poitrine de l’animal représentant la constellation du Lion,  et où la voie lactée était dans l’exact prolongement de l’axe du Nil … c’était en 11.541 avant JC … magnifique symbolisme céleste imageant nos origines et le pouvoir créatif des forces cosmiques (****).

Voici une symbolique forte reprise par les scientifiques (Physique Quantique, notamment), par toutes les religions, les philosophes et les Hermétistes de tout horizon … il n’y a pas de hasard … il n’y a que des certitudes … à nous de les découvrir et de les incarner.

En plagiant les anciens Égyptiens avec leur calendrier en 360 jours et 5 Jours Épagomènes « Osiris », « Horus », « Seth », « Isis », « Nephtys », il me vient à l’idée que notre Solstice d’Hiver 2018 (nombre 11) nous suggérerait bien  un changement complet de cap et de comportement. Voici une petite méditation à l’aube de la nouvelle année 2019 …

  • Faisons du 25 une conviction que tout est UN … Que tout est lié, inter-relié … Que tout dépend de Tout … Tout est interdépendant … -1-
  • Du 26 … que le Un devient Multiple … et que le Multiple est Unitif … que tout est polarisation et que celle-ci mène à la diversité Physique, philosophique et spirituelle … -2-
  • Du 27 sachons que tout est Trinitaire … (Energie, Matière et Information), (Amour-Sagesse, Intelligence-Action et Volonté), (Sagesse, Force, Beauté) … -3-
  • Du 28 Savoir que l’homme incarne un « Espace-Temps » précis et que « fini » et « Infini » s’abreuvent à la même source … -4-
  • Du 29 apprenons que toute réalité est le fruit de notre propre vision et que toutes nos actions sont le résultat de que ce que nous devenons. Dès lors il convient de comprendre que vouloir changer le monde c’est, avant tout, se changer soi-même… -5-
  • Du 30 prenons conscience qu’aucune action ne peut être juste si elle ne procède pas d’une harmonie entre le Visible et l’Invisible … la Terre ne peut vivre sans son « Ciel »… -6-
  • Du 31 … surgit le nombre « 7 » rien n’existe, s’il ne s’inscrit pas dans un contexte évolutif. Toute réalité physique, philosophique, métaphysique, sociale et même économique se transmute, se transforme, est soumise à des cycles qui exigeant une nécessaire adaptation aux conditions imposées par de nouvelles émergences … -7-

La nouvelle année 2019 fait suite au 31. Elle est donc associée au nombre 8 qui symboliquement est associé à la notion du Fondement.

Forts de cela, que cette nouvelle Année soit la construction d’un espace-temps propice à la construction d’un futur basé sur une réelle harmonie entre toutes les formes de vie, qu’elle soit le foyer de la concorde, l’expression d’une Justice établie dans la sagesse et la compassion , que les richesses soit équitablement réparties  et que le respect habite les hommes et les femmes qui foulent le sol de notre magnifique planète.

Avec mes chaleureuses pensées

Prenez soin de vous

Gérard Baudou-Platon

(*) Soit 07h22’44’’ à Gifu Japon – le 22/12/18 &  17Hh22’’44’’ à Montréal Canada … si pour le phénomène solsticial il se passe en même temps pour tous (Temps universel) il ne se situe pas un moment selon où l’on vit la nuit chez nous … au lever du Jour le lendemain pour nos amis Japonais et  « at the tea times » ou en milieu d’après-midi le même jour pour nos amis canadiens

(**) Il mourut lors de l’Irruption Vésuvienne. Un graffiti en fixerait définitivement la date de ce dramatique phénomène au 24 Octobre 79 et non en Août de la même année.

(***) Les Anciens Égyptiens considéraient ce lieu comme étant le centre régulateur de l’univers, là où Maât régnait en Maître. Pharaon se devait d’être conscient de cela car il en était le garant de son application sur Terre. Tous les Temples et Edifices Sacrés étaient fondés sur cette relation … Thot et Seshat  étaient ses référents …

(****) Si le symbole n’est pas la réalité mais peut donner un vrai sens à la compréhension de la vérité, la réalité peut devenir un vrai symbole … il en est ainsi du soleil et de la voie lactée qui viennent d’être évoqués. Après moult péripéties nous savons, maintenant, que la Voie l’actée contient des centaines de milliards d’étoiles toutes liées entre-elles par la gravitation. Sa forme serait « un mince » disque plat de Cent mille années-lumière de diamètre et de Mille années-lumière d’épaisseur … Dans ce disque notre Soleil effectue son périple à mi-distance du centre de la voie lactée et sa « frontière la plus extérieure » à une distance de 26.000 années-lumière à la vitesse de 220 km/s depuis sa naissance, il y a 4.55 Milliard d’années !!! … le système solaire ne représentant, lui, qu’un Cent millionième de la taille de la galaxie. Alors voici émerger un nouveau symbole : celui du pentagramme étoilé, qui nous suggère toute relativité dans notre façon de concevoir notre réalité, rien n’est le centre de rien, nous sommes à la fois acteur et observateur, il y a peu de chance, pour nous, d’être les seuls à pouvoir nous émerveiller d’une si belle création…

En partage  … Un lien … Un calendrier     … 

Un autre lien pour les institutions maçonniques … Bonne lecture et bonne écoute …   …

Publié dans Evenements | 2 commentaires