OIAPMM & Djehouty-Thot, déjà 15 ans

oiapmm-sskhorshed-blanc

Ordre Initiatique Ancien et Primitif de Memphis Misraïm

Souverain Sanctuaire Khorshed

15ième Anniversaire de l’ordre

et

15ième anniversaire de la Respectable Loge Mère « Djehouty-Thot »

Voilà en effet 15 ans que notre Très Cher frère Guy Renaudin avait souhaité réfléchir sur l’apport de la Franc-maçonnerie en France et sa contribution pour l’accroissement des états de conscience au regard de notre humanité, bien sensibilisé qu’il était de nos difficultés à créer des espaces sereins dans lesquels « un connais-toi toi-même » et des actes ajustés à l’évolution de notre société feraient de nous, Maçons dits égyptiens, de vrais bâtisseurs de futur. Je me souviens d’avoir échangé, aussi à ce sujet, avec notre Très Sublime Frère Michel Kieffer que je tiens à associer à ce moment de partage, tous réunis, ici. Ils avaient raison de poser une telle question car nous savons ce qu’ont vécu nos Rites (et ce qu’ils vivent encore … une succession « d’Ordo Ab Chaos ») mais nous savons, aussi, ce que les autres voies maçonniques vivent, elles aussi (Mixité, Laïcité, Pensée Unique, Retour à des paradigmes anciens, et nous en passons bien volontiers tant ils ne sont pas dans le sujet, ce soir) …

Oui, en l’an 2000 et 2001 il nous fut nécessaire de repenser la maçonnerie qui nous portait … à la suite de longues joutes et à la faveur du hasard s’est forgée en nous une certitude :

Les systèmies maçonniques qui animent les différentes institutions maçonniques et même la transmission des savoirs et des connaissances attachées à nos Rites (quels qu’ils soient) ne peuvent plus être activés selon les principes établis par une Maçonnerie issue du 19ième Siècle.

La référence à la Franc-maçonneries du 18ième (Siècle des lumières) et les modes de gestion moderne devaient pouvoir sauver ce que les anciens s’étaient acharnés à nous transmettre … c’est-à-dire des traditions, une méthode d’investigation pour équarrir notre pierre brute afin de transformer le monde de telle façon que notre existence puisse se dérouler dans l’harmonie la plus parfaite. Et si cela, se résumait à cet objectif nous aurions, nous maçon d’Egypte, accompli la moitié de notre justification sur cette Planète car il sera dans l’obligation de tout constructeur d’appliquer les plans que « l’aventure cosmique » nous impose !!!

(Nous ne sommes pas seuls, et nous sommes que si peu de chose dans un univers magnifiquement ordonnancé).

Dès lors mes biens aimes frères et sœurs nous touchons là une des grandes règles qui articule notre Ordre … Rapprocher la « Science de l’Esotérisme » … « Tradition et Modernité » … « restaurer le lien profonde entre le Créateur – les formes d’incarnation de celui-ci et le sens de l’évolution des mondes qui constituent toute réalité même objective ».

En l’an 2000, au niveau du Rite qui nous avait été transmis successivement par notre illustre Filiation, nous savions qu’il avait été redimensionné d’abord par les charismatiques frères Robert Ambelain puis par Gérard Kloppel … mais les « polarités » opératives de toutes existences étaient exclues au titre de croyances que nous jugions dépassées … ainsi naquirent trois obédiences … la Grande Loge Française de Memphis Misraïm (dite Solaire) … la Grande Loge Féminine dite « Robes jaunes » (Lunaire) reconfirmée et la Grande Loge Mixte de Memphis Misraïm dite Luni-Solaire … Voilà un point de gagné … mais ils restaient, encore deux points noirs. Deux points qui ne pouvaient être maintenus car :

  • Pour le premier, il n’était plus conforme avec le mode de gestion de toute structure humaine … peu de frères (ou de sœurs) aujourd’hui ne pouvaient défendre la notion de fonction « Ad Vitam» d’autant que les fonctions, dans le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm, sont souvent associées à des prérogatives concrètes et souvent très flatteuses pour des égos désespérément démesurés.
  • Pour le second, il se posait la justification de la présence d’un Grand Hiérophante, lequel outre le fait qu’il était désigné « Ad Vitam » par son prédécesseur, il incarnait une puissance quasi « divine » par les « possibilités opératives » qu’il disait posséder grâce à des transmissions traditionnelles dont il est difficile d’apprécier leurs pouvoirs réels … Certains Grands Hiérophantes se considèrent même comme l’unique moyen d’atteindre les niveaux de conscience nécessaires à toute véhiculation dans les mondes subtils quand ils ne seraient pas les médiums absolus pour l’accès à toute réalisation individuelle ou collective.

Evoquons maintenant un autre point qui eut l’attention de notre réflexion en matière de cheminement ésotérique … notre échelle en 95 degrés … dont le contenu initiatique devait absolument être analysé afin de redonner sens à une organisation dont la vocation était, outre le respect de pratiques traditionnelles, la transmission de savoirs, l’acquisition d’une connaissance souchées sur les plans Symbolique, Philosophique et Hermétique incluant même la Physique et la Métaphysique.

Pour ne pas être trop long dans notre exposé, nous allons directement passer à nos choix de 2004. En effet c’est en cette année que notre Ordre posa les principes qui nous régissent, aujourd’hui. Les craintes de notre Très cher Frère Guy Renaudin ainsi que d’autres frères référents (tel Edmond Fieschi) et moi-même ayant été confirmées entre 2000-2001 et 2004.

Il fallait que notre Rite soit conduit sous la forme d’un Ordre … Ce sera bien

« L’Ordre Initiatique Ancien et Primitif de Memphis Misraïm » …

Il fallait que notre Rite exprime foncièrement et concrètement l’idée qu’il puisse constituer un véhicule efficace et opérationnel pour la progression de tout cherchant authentique et désireux de découvrir « le beau, le véridique, le juste, le nécessaire, … » et nous avons posé que :

« L’accès à la vérité n’admettait aucune entrave »

…. que de façon opérative aucune barrière d’aucune sorte puisse être posée au cheminement patient et constant de tout frère et toute sœur incarnant en cela l’adage de nos rituels :

«  Que ceux qui ont des Oreilles entendent, que leurs yeux voient et que leur âme comprennent »

Nous avons posé que le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm était le Rite qui par excellence permettait à tout cherchant, au-delà de ses croyances personnelles (lesquelles pouvaient être de toutes natures y compris religieuses) de cheminer dans l’histoire de l’humanité afin que tout matériaux, méthodes et pratiques lui soient mis à sa disposition pour comprendre l’essence même de toute vie et de toute évolution faisant de lui un acteur responsable de sa propre destinée mais aussi celle du monde qui l’entoure … dès lors, nous avons réaffirmé que notre déambulatoire privilégié dans l’histoire de la pensée humaine serait :

« Le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm »

De nombreux débats secouent la planète « Franc Maçonnerie Egyptienne » sur ce point. Je voudrais juste vous apporter notre position sur ce sujet précis. Les frères Charles Borm (Canada), Guy Duval, Emilio Massone et moi-même avons fait un travail de recherche et de centralisation des dépôts initiatiques disponibles dans le monde, particulièrement intenses. Nous avons conclu que le déambulatoire proposé par notre échelle en 95 degré était, par le biais de l’Initiation, un véritable moyen opératif dans le but de provoquer, pour le moins, la réalisation de soi et, au mieux, l’Eveil que tout cherchant sincère souhaite atteindre. Car qui peut prétendre à un tel résultat s’il n’a pas exploré de façon opiniâtre la qualité des héritages reçus … faire des « acquis aux expériences personnelles et collectives vécues » … là est la clef qui mène à l’arcane des arcanes. Dès lors avons-nous décidé que c’est cette échelle-là qui serait le guide de nos chemins … Pourtant avons-nous, dans la forme, avancé une échelle en 33 degrés, afin que nos frères et nos sœurs d’autres Rites ne se perdent pas dans un fil d’Ariane trop complexe si d’aventure ils souhaitaient comprendre notre démarche initiatique …

En effet, pour certains Francs-maçons … 95 degrés relèvent de la mégalomanie d’autant que certains de ces degrés sont désignés au moyen de noms jugés « ronflants » et parfois sont porteurs de « clochettes », voir d’autres « clairons fanfaronnant » sur-dimensionnant des égos fort mal réduits à leur plus simple expression … d’autres pensent que s’il en fallait passer par là, il faudrait bien des vies pour arriver au bout d’un tel chemin !!!!

Sans développer le fait que cela n’étonnerait personne convaincu par des thèses traitant du principe de la « réincarnation des êtres » restons dans la simple idée que du Maître Secret jusqu’au 33ième nous sommes cousins germains avec les Frères et les Sœurs qui pratiquent le Rite Ecossais Ancien & Accepté !!! … Les degrés suivants ne sont que des champs d’investigation particuliers qui développent une compréhension personnelle sur le sens de la vie de chacun voire sur l’histoire des mouvements civilisationnels … et peut-être, aussi, sur nos origines réelles dégagées de toutes « théories prêt-à-porter » … d’où certains champs comme le « Celtisme », « l’Hindouisme », le « Bouddhisme tibétain », « l’inspiration Khmère », « le mithraïsme » , les « courants initiatiques pré-christiques » et bien d’autres encore.

« Comprendre la mécanique qui régit notre pensée, prendre en compte les sémantiques associer à l’expression du monde vivant » voilà de quoi fonder une fraternité réelle dans le respect des différences »

Nous avons, alors, posé que :

« Cette échelle en 95 degrés pouvait être traduite en 33 degrés réels » …

Nous affirmons qu’en « Franc Maçonnerie Egyptienne » comme dans toutes les Franc-maçonneries il n’existe que 3 Degrés :

« Apprenti », « Compagnon », « Maitre » …

Dès lors il nous fallait faire savoir pourquoi nous étions attachés à la forme de progression suggérée par les contenus des dépôts initiatiques qui nous ont été transmis.

Alors que

  • l’Apprenti devrait par le silence prendre conscience de sa vie intérieure et surtout le la nécessité de se préparer à une transformation profonde du point de vue de son être le plus Intime en se confrontant à la règle imposée par une systèmie créatrice qui le transcende.
  • Le Compagnon, quant à lui, devrait « mesurer la Terre » et devenir Maître en « Arts Royaux » ou « Arts libéraux » …. « Science sans conscience … n’étant que ruine de l’âme !!! » (comme le disait Rabelais)
  • Quant aux Maîtres, l’exaltation fait d’un franc-maçon celui ou celle qui doit associer « pouvoir temporel » éclairé par le savoir au « pouvoir spirituel » approché par la connaissance (conformité de ses actes avec des réalités plus subtiles ordonnançant le monde et son évolution) … cette connaissance sera acquise, avec bonheur, en agissant comme les « chamanes » c’est-à-dire en visitant, méditant, approchant tous les arcanes de l’histoire du monde sur le plan symbolique, philosophique, métaphysique, hermétique …. Rien ne devra échapper aux maitres de peur que ceux-ci par un oubli fautif auraient oublié un aspect de la réalité objective, sensible, mentale ou spirituelle

Pour un occidental cela justifie de prendre le bâton de pèlerin et rencontrer le passé pour mieux se placer dans le présent …… puis construire un avenir juste et harmonique. (Nous voici dans un déambuloire hautement significatif du 4 au 86) …

Dépouillé de toute contingence inutile, le Maître sera, alors, apte à retrouver sa propre essence par l’acquisition d’une vision profonde, l’expression d’une sagesse inspirée par un état d’éveil lui donnant une « claire-voyance » opportune pour son action « ici et Maintenant » … une action qui sera « chevaleresque » puisqu’il est Maçon, Franc et Bâtisseur …

Dès lors nous refusons l’idée que nous pourrions passer outre cette « obligation de travail » en réduisant une échelle de 95 en 33 … et d’accepter que pour ces 33 stations du Maçon nous ne recevions l’initiation que pour 8 à 10 degrés, seulement, afin d’accroitre de façon bien artificielle notre statut d’initié !!!

(Notre Rite ne doit pas être fondé sur des allégories que nous devrions croire mais sur une approche presque scientifique afin de ne point confondre « vessies avec des lanternes » … notre amour de la vérité est à ce prix) …

Nous posons ici : que chaque voie initiatique est respectable … que chaque organisation est libre de se déployer comme elle l’entend et notamment de limiter ou d’élargir la portée de son « enseignement »… et c’est la raison pour laquelle dans nos statuts nous avons formulé cette obligation :

L’OIAPMM, exclut toute demande de « reconnaissance » ou de « régularité » et que de ce fait tout Maçon doit être reçu dans nos temples d’où qu’il vienne et quel que soit son Rite. Sa Qualité de Maçon sera attestée par « les signes, attouchements ou tuilages spécifiques » et selon le degré travaillé tant il est important que tous les maçons du Monde partagent, échangent et expriment ce qu’ils ont compris pour le bien de l’humanité toute entière. Un Maçon juste et parfait incarne un savoir, un état d’être qui est sa véritable signature. Un franc Maçon voyage, rencontre et annonce partout où il passe le devoir qui est le sien : « La Fraternité », « le Respect », « l’hospitalité », « le bonheur de construire ensemble » et la « passion de la recherche de la Vérité ». Tous les Francs-Maçons doivent se faire « une courte échelle » afin de démultiplier leurs efforts pour vaincre « l’Ignorance », « l’exclusion », le « fanatisme » et la prolifération de « Castes » ou « Cénacles enfermés dans des postures sclérosantes » car nous sommes « Maçons » (Constructeurs) et « Francs » (c’est-à-dire libres au sens le plus nobles du terme … des maçons affranchis) … Notre Ordre Affirme que la Tolérance de l’Intolérance est une vertu méconnue de toute vraie maçonnerie

Ainsi, l’OIAPMM, loin de « militer » pour une « pensée unique », constate que notre richesse réside dans sa sublime diversité et exprime ouvertement son désir d’établir des ponts, des passerelles entre toutes les Franc-Maçonneries partageant cette belle ambition symbolisée par notre « chaine d’union universelle » mais aussi, incite le travail en commun sur tous les plans avec tous les Rites qui enrichissent nos voies.

Ainsi travaillons-nous dans le cadre de « Traité d’Amitié » ou de « Conventions » dument assumés, à l’heure où j’écris, avec :

  • L’Ordre Illustre de la Stricte Observance Templière, (SOT)
  • Le Grand Prieuré Souverain de France, (RER)
  • L’Ordre Maçonnique des Rites Anciens, (Rites Anciens & Primitifs)
  • Par le biais de visites non inscrites dans une relation officielle le REAA notamment avec le Canada

Les principes de l’OIAPMM étant posés sur des bases saines : de liberté, d’obligation de compagnonnage, de partage et de progression dans une systèmie maçonnique claire et juste, je peux maintenant aborder notre mode d’organisation afin que nous-mêmes, mais aussi, nos frères et sœurs visiteurs soient convaincus que nous ne sommes point une « organisation sauvage » (“Chiboultrac” comme le formulent certains) mais qu’au contraire notre Ordre est particulièrement maitrisé par des règles simples issues des fondements mêmes de nos temples.

Nos temples sont construits et consacrés par la pose de deux phylactères au croisement desquels est posée une « Pierre Cubique à Pointe » … ce qui signifie que l’ordre tout entier doit respecter les Grandes Constitutions et les règlements généraux sur deux plans : le « Pouvoir Temporel» et le « pouvoir dit spirituel »

  • Concernant le pouvoir Temporel … (c’est-à-dire, notamment, la fonction d’administration et de Gestion) … tous nos ateliers sont libres, indépendants et Souverains … et de ce fait ils ont le devoir de se conformer à la législation du pays dans lequel ils se trouvent (nous sommes aussi installés au Canada, à l’Ile Maurice, au Japon, en Italie et très bientôt en Andorre. (Les Ateliers n’ont donc aucune fonction « Ad Vitam») … Précisons qu’au sein de l’atelier pour respecter, notamment la loi française il y a distinction entre un « collège des Officiers » et « un bureau de gestion d’une association » … l’un et l’autre ont grande importance mais ne peuvent être confondus)

Il n’existe donc pas de Grand Maitre au sens prévu par les systèmes Obédientiels … Il n’existe pas, non plus de Grand Maitre Général

  • Concernant le « pouvoir spirituel » : Le « Souverain Sanctuaire Khorshed» a pour fonction ; de veiller au respect des voies initiatiques dont il a la charge (degré 1 à 95) ; de s’assurer des bonnes conditions de transmission des degrés et grades ; de suivre le tracé individuel de chacun pour qu’aucun frère ou sœur ne puisse être laissé pour compte lors de son cheminement initiatique …. Il a des « Grandes Constitutions et des Règlements Généraux ».

Pour que cela soit effectif, « chaque Atelier Signe une Charte » précise avec le Souverain Sanctuaire khorshed. (Charte des Loges Libres et Indépendantes du Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm).

Dans ce Cadre …

A : il y a un Grand Maître Architecte des Loges Symboliques dont la mission est d’assurer (par délégation) que les fonctions du souverain sanctuaire sont réellement effectives dans les loges bleues … (Cette fonction n’est pas Ad vitam … elle est tenue aujourd’hui par le Frère Patrick Théron)

B : De même nous avons un Souverain Lieutenant Grand Commandeur dont la mission est, lui, d’assurer (par délégation) que les fonctions du souverain sanctuaire sont réellement effectives dans les Atelier du degré 4 au 30 (Ech : 95) … (Cette fonction n’est pas Ad vitam … elle est tenue aujourd’hui par le Frère Alain Ponroy). Il est assisté par un « Prince du Royal Secret », terme traditionnel pour désigner celui ou celle qui est le gardien d’une vertu, la plus haute au sein de toutes les maçonneries : « humanité » et la « Justice » …. Cette fonction est dévolue à notre Frère Bruno Bonnevalle

C : De même avons-nous un Souverain Grand Commandeur dont la mission est d’assurer la gestion initiatique de l’ensemble mais qui, après les délégations citées supra, assure les transmissions des degrés qui suivent de la voie qu’il dirige … Cette fonction n’est pas Ad vitam … (elle tenue aujourd’hui par le Frère Gérard Baudou-Platon pour la voie Orientale et le Frère Guy Duval, pour la voie Robert Ambelain) … Il n’y a donc pas de « Grand Hiérophante » (fonction qui pour nous n’est pas compatible avec les principes fondamentaux de la « Franc-Maçonnerie ». Dès lors :

Comme nous venons de le voir, deux voies initiatiques sont à ce jour servies :

  • La voie Robert Ambelain et plus largement Traditionnelle conduite par notre Frère Guy Duval (Loge mère « R... L... la Table d’émeraude» qui est pour cette voie le Souverain Grand Commandeur)
  • La voie Orientale conduite par votre serviteur (Loge mère « R... L... Djehouty-Thot») et je rappelle que cette voie est née grâce aux conseils très autorisés du TSF Edmond Fieschi. Conseils sans lesquels je n’aurais peut-être jamais entrepris ce long travail d’exégèse pour le réveil de notre rite dans sa sensibilité orientale … je n’ai plus à ce jour de ses nouvelles !!! … beaucoup de Frères référents après une longue attention à notre service quittèrent notre monde pour y accomplir la suite de leur destin … dans le désordre Guy Renaudin, Pierre Therre, Marc Santucci, Gilbert Tapa … qu’ils soient divinement protégés.

Il existe, enfin, un Président du Souverain Sanctuaire Khorshed qui est, à ce jour tenu par le Frère Gérard Baudou-Platon …

Conclusion :

Mes biens aimés frères et sœurs nous sommes, sans doute aux yeux de certains, une FM insoumise, mais cela est pour porter au plus loin l’amour que nous nous vouons, pour expérimenter « que l’union du multiple fait la force » et enfin pour dire au monde que la vraie fraternité s’exprime par la pratique d’une liberté inconditionnelle.

Merci mes frères et mes sœurs, ici présents, pour l’attention que vous avez apportée à l’écoute de cette synthèse à l’occasion de notre 15ième anniversaire … J’ai été très heureux de vous la présenter afin que désir de travailler ensemble devienne encore plus grand et que la fraternité nous dynamise de ses fertiles rayons …

J’ai buriné cela, avec passion

Gérard Baudou-Platon

À propos de Gérard Baudou-Platon

Gérard Baudou-Platon
Président du Souverain Sanctuaire Khorshed de l’Ordre Initiatique Ancien et Primitif de Memphis Misraïm
Président du Centre d’étude sur les Civilisations Anciennes et Traditionnelles
Sur le plan Profane:
Ancien fonctionnaire de l’Administration des Postes, Télécommunications et de l’Espace (Administration Centrale)
Ancien Chef de Service au GIE Caisse des Dépôts et Consignations et de la Caisse d’épargne de l’écureuil
Ex Président de l’Association l’Albatros (Service aux personnes handicapées)
Mes axes de compétences: Les Systèmes d’Information, l’Organisation des Entreprises , le Télétravail

Ce contenu a été publié dans Actualité Maçonnique, Evenements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à OIAPMM & Djehouty-Thot, déjà 15 ans

  1. Kervel dit :

    Je transmettrai ce message à Michel Kieffer que je visite chaque semaine.

    • gerardplaton dit :

      Merci à toi.
      Prend très fort dans tes bras notre Bien aimé frère Michel et assures lui de mes très chaleureuses pensées.
      Est toujours présente cette magnifique cérémonie où il me transmit le 18ième degré …
      C’est, aussi, ses transmissions de tous les degrés du 4 au 14ième que j’utilise avec bonheur tant il était précis …
      Très fraternelle accolade … qu’il prenne bien soin de lui et qu’il soit protégé …

  2. Christian Ipanga dit :

    Bonjour a tous, je suis en quette de connaissance et souhaiterai en savoir un peu plus sur c’est qu’est votre Ordre , ainsi que son but réelle.
    Je souhaiterai avoir des echanges plus approfondis; et y a-t-il compatibilité avec la foi chretienne?
    Bien a vous …

    Christian Ipanga

  3. gerardplaton dit :

    Ce site est un site personnel … bien qu’il fasse référence au contenu travaillé dans le cadre du Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm de l’OIAPMM … il s’adresse à toute personne qui s’intéresse aux Ordres maçonniques de “Style” égyptien ….
    Bien évidemment, ce rite est compatible avec toute la pensée humaine donc avec la foi chrétienne …
    La Foi est un sentiment personnel qui n’exclut en aucun cas le désir de savoir et d’accroitre sa connaissance …
    Cordialement, Gérard Platon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *