Pourquoi un livre sur le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm – Voie Orientale ?

Tout d’abord Merci au Cercle Azurea  pour l’accueil chaleureux et attentif  sur un thème qui « dit-on … de ci  … de là » ne fait pas ou plus recette compte tenu de l’histoire récente de notre Rite …

« Le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm »

 … A cela s’ajoute une discipline bien Française : celle des grandes confrontations entre officines Maçonniques dite reconnues … Quand on se bat pour rien l’on perd l’essentiel … A la décharge de ce Rite, si d’aventure les maçons que nous sommes détournions notre regard vers d’autres Rites de nombreuses surprises nous y attendraient également, tant l’inadéquation entre nos Rites maçonniques et les savoirs & la connaissance que la science et les révolutions technologiques nous apportent est patente …

Pourtant ce Rite fait partie des plus beaux et des plus utiles que je connaisse.

Il est vrai que les valeurs traditionnelles que nous prônons dans toutes « nos maçonneries » sont de moins en moins incarnées … la méthode dite « maçonnique » qui faisait de nos cénacles la gloire de notre « famille » se trouve vidée d’opérativité, plus en faveurs d’une fraternité de « Bouche » que de réelle passion de transformation personnelle ou collective …

Je n’en dirai pas plus, car le temps me manquerait … 20 mn me sont comptées et je souhaite être parfait !!! … enfin si la pierre quelque peu polie, que je suis, me le permet !!!

Je citerai, cependant le Rabin M.A. Ouaknin, qui disait :

« Pour que se ranime une tradition sclérosée, durcie,pour éliminer les surcharges dont celle-ci s’est grevée en s’inscrivant dans la durée,pour se débarrasser des alluvions qu’elle a déposées,il faut adopter une attitude fondamentalement critique à laquelle il est possible de donner le nom de “destruction” pour en marquer la radicalité et l’importance. »

Et c’est, sans nul doute ce que fait dans ce livre.

Je suis votre frère depuis 1982 … Année durant laquelle j’ai perçu une lumière particulière à la Loge « Jean Moulin » (grand personnage s’il en est … d’autant plus grand qu’il n’était point des nôtres et pourtant, nous le considérions, comme « Maçon sans tablier »). Cela s’est passé au Grand Orient de France, … Rue Cadet à Paris … J’avais été nourri à la « source populaire du Christianisme » et surtout au « Bouddhisme Tibétain », dans le cadre de divers Ashrams en France …

J’avais, aussi, approché l’esprit du Tao par la pratique intensive d’arts Martiaux Sino-Vietnamiens (Viet-Vo-Dao & Kung-fu) … L’entrée dans une maçonnerie de « type social » m’ancrait, dès lors, les « pieds sur terre » assurément …

Mais … « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »  comme le soulignerait Rabelais

13 ans de travaux de loge me permirent de constater … qu’être Franc-maçon devrait nous contraindre d’opérer, en soi, la jonction entre « le Temporel » et le « Spirituel », tant nos actes devraient être … « Incarnés », « Opportuns », « Justes », « adéquats », « conformes », « efficients » au regard d’une éthique, qui ne pouvait pas être édictée, par une organisation si valeureuse qu’elle puisse être, mais   au regard d’une éthique produite, par une authentique « conscience personnelle et profonde»

Être en accord avec sa conscience … d’autant que celle-ci, pourrait être liée à une certaine idée : Celle d’une inspiration, qui nous transcende … après tout, nous n’avons pas créé grand-chose … notre seul génie, est de péniblement, re-découvrir la création, dans ses intimes ressorts

Lao Tzu, éminent sage Taoïste (6ième Siècle avant JC) écrivait dans le Tao Te Ching :

« Il y avait quelque chose mystérieusement formé,

Qui existait avant le Ciel et la Terre ;

Silencieux et Vide, ne dépendant de rien ;

Eternel ;

Omni pénétrant, Omnipotent.

On peut l’appeler la mère universelle.

Son véritable nom est inconnu.

Tao est le nom qu’on lui donne »

C’est alors que je décidais d’aborder un autre chemin … celui de « la plus grande universalité » …

En occident, dans l’espace symbolique, philosophique et hermétique, peu de maçonneries ont posé comme champ d’investigation un si large panorama de potentialités ou d’inspirations humaines …

L’accès à la connaissance n’admettant aucune entrave,

Il devenait important de mêler … le forum, c’est-à-dire la Cité, la réflexion philosophique avec les sciences, au sens le plus large du terme, tant nous, êtres humains, étions le produit de toutes ces facettes … Mais aussi, la Métaphysique qui prépare l’homme à une « adaptabilité » nécessaire, en vue d’un changement de monde … donc, nous installer dans un nouveau paradigme.

De la qualité de ce travail intégratif dépend, comme nous le savons, notre futur …

Dès lors, quelques points d’orgue sont à privilégier, au niveau de notre attention …

  • notre mode de vie personnel (notamment Sentiment Emotion) … (Corps Limbique …)
  • nos conditions de vie (Santé) … (y compris, sur le plan biologique et des subtils équilibres des forces de vie de la nature) … (Corps Reptiliens …)
  • notre environnement de Vie (le Respect de notre Planète) … (Intention – Action)
  • Notre apport et notre aptitude à « Construire » (La caractéristique humaine n’est pas seulement celle de pouvoir rire … Elle est, aussi, celle d’imaginer des projets et de les mener à bien, en faisant preuve d’intelligence, de créativité, et de désir d’être en harmonie. … (Corps Mental) ….

Comment devenir ces êtres indépendants, libres et sans entrave, autonomes, sachants, connaissants ? …

Dans quel lieu peut-on entrer pour « éprouver » ce que nous devenons ? …

Où confronter nos savoirs, nos pensées, nos expériences ? …

Où mettre à jour  nos liens profonds avec la vie … la diversité du vivant ?

Où être là, où transmission généreuse prime sur tout autre ambition ? …

Si l’espace social existe, si la notion de laïcité est importante, pour le « bien vivre ensemble » … Force est de constater, que cela n’est pas suffisant … une autre partie de Soi est laissée pour compte: les champs de la culture, des croyances et des appartenances … Autant d’éléments qui doivent être pris en compte, par le partage et l’échange, au titre de la diversité et de la mosaïque humaine.

Une Franc maçonnerie me semblait ajustée pour me confronter à ces différentes nécessités … c’est le « Rite Ancien et primitif de Memphis Misraïm », dont la substance et le contenu m’invitaient à revisiter, tel un chamane, toute l’histoire des hommes depuis l’origine de l’humanité connue … et même, tenter de sentir, au fond de moi ce qui pourrait nous relier à des réalités, encore, antérieure …

Sans doute le savez-vous, le rite que j’aborde dans cette présentation, ne joua pas son rôle (1998-2000) … l’égoïsme et l’égocentrisme de nos maîtres fondateurs et leurs héritiers nous ont conduits à une tour de Babel … détruisant ce que des générations de francs-maçons, jusqu’au 18ième Siècle, nous avaient apporté par leur rigueur, leur authenticité et leur opiniâtreté dans la recherche de la vérité …

A l’aube de ce 3ième millénaire, dont on dit, qu’il entre dans l’ère du verseau … à l’aube de son premier siècle, je me suis posé la question du Rôle de la Franc-Maçonnerie, ici et maintenant.

Avec cette question … je me trouvais devant une évidence … à quoi servaient nos 95 degrés associés à notre échelle maçonnique ? … (Aujourd’hui nos 33 degrés)

Et si les choix, de la progression retenue jusqu’alors, n’étaient plus en phase avec notre génération, ou en tous les cas, avec celle qui arrive ?

Depuis 15 ans, je plonge dans les profondeurs de notre Rite, en rassemblant les dépôts initiatiques associés. Belle occasion pour en profiter … à l’instar de l’ADN, qui circule dans notre sang, dans le but de réveiller des codons qui s’étaient définitivement tus …. Ainsi, naquit l’Idée d’une « Voie Orientale » … non pas une « fausse » comme l’on trouve au sein de Rites Orientaux de Memphis Misraïm, mais une voie inspirée par les sources, réellement, orientales et extrêmes orientales …

« Relier le cerveau droit avec le cerveau gauche »

Comme il est souvent écrit, d’ailleurs, injustement … mais gardons l’image

Dans mon livre intitulé « Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm – Voie orientale – Voie d’Eveil » pour apprenti … est exposée cette nouvelle vision de la franc-maçonnerie …

Ce livre se présente comme un mandala, où sont abordés les points de focalisation souhaités concernant notre Rite et son potentiel de transformation des êtres …

Nos Frères et nos Sœurs apprentis entrent dans notre Temple. Dès lors, sont-ils saisis par la richesse de nos symboles, par l’impressionnant dialogue qui s’instaure entre eux, mais aussi, par la conscience, qu’au centre d’un silence respectueux, se joue et s’écoule une  source infinie et par l’intime conviction, que de leur caverne, leur essence propre deviendra cause consciente de tout.

Ils vont être porteurs d’une nouvelle connaissance, qui sera liée à la vérité à laquelle ils seront capables d’atteindre … mais toujours, avec cette fantastique  idée, qu’un travail incessant percera un mystère … une valeur s’imposera : la « tolérance » … ou plutôt le respect de la Vérité investie par l’autre.

Sortant de ce Temple … le monde profane, n’hésitera pas à  imposer son exigence !!! …. (Contraintes sociales, familiales, professionnelles  … conscience innée ou acquise … appartenances) … un grand écart pointe à l’horizon de la révélation !!!!

Ils prendront conscience, qu’eux aussi, Francs-Maçons, ils deviendront constructeurs d’édifices temporels ou spéculatifs … s’ils doivent mourir à leur vie passée, pour se redimensionner, ils devront, la truelle à la main, et sans doute l’épée de l’autre, transformer ce monde. Ils devront produire un futur et créer des espaces … des ponts entres les cultures et permettre la pluralité des visions.

Cette transformation leur incombe, sauf à être inutile et n’être, que les acteurs de théâtre de mauvais goût … 

Avoir la tête bien faite … Être fort … pour être utile … enfin être l’Homme ajusté (ou la femme, cela va de soi) … à la bonne place …

Agir juste et conforme …

Ainsi, voici la genèse du livre qui sera publié en septembre et qui parlera au lecteur … de la nécessité, pour tout franc-maçon :

1 : d’examiner le rôle fondamental de la Franc-maçonnerie dans la formation de ses membres.

2 : de comprendre qu’avant de vouloir changer le monde, il sera urgent de se changer soi-même par une ascèse bien menée, exhaustive, constante … sans faux fuyant … et que, pour cela, il existe un chemin.

3 : de s’appuyer sur un « cursus » initiatique, le plus large possible, afin que l’essence même de chacun soit re-connue au travers de la diversité des existences, que la sérénité s’installe par un juste équilibre et que la force de la conviction intime, ne soit plus la conséquence de la « foi du charbonnier » (Ceci est une expression populaire qui ne vise en rien les charbonniers en tant que personne … il nous apporte chaleur et lumière … n’est pas une partie des essentiels !!!) mais la conséquence, d’une appréciation établie par soi-même

4 : de l’impérative obligation de casser la moindre entrave  … car un Maçon, est un homme ou une femme libre, de bonnes mœurs qui refuse tout jugement prêt à porter, ou toute consigne utile à d’autres « organisations » que lui-même. Cette autonomie, le rend responsable et fait de sa vie sa signature personnelle, concernant ses propres actes. Il hait l’exclusion qu’il considère comme un aveu de défaillance

Faire de la Chevalerie sa parure distinctive dit-on, lorsque l’Apprenti, ayant bien médité, a réussi à construire « son propre véhicule terrestre ». Première étape à l’exercice de la compassion…

5 : enfin, la nécessité de faire un cheminement intérieur, propice à incarner cette compassion, à l’amour fraternel et au service à autrui. Et pourquoi ne pas, vivre l’éveil, par une attitude constante de travail sur soi  … ou, pour le moins, vivre le bonheur de se voir transformé, transmuté …

Dans le livre des morts Égyptiens (livre de la sortie au jour) …

« Ce qui vit en moi, je le rends manifeste ;

Par les variations de mes formes changeantes …

Mon âme communiant avec son âme

Je vois ce qui advient à l’intérieur de lui »

Belle invitation à la maitrise …

Citons une remarque du Passé Grand Maitre Robert Ambelain :

« La Maçonnerie se doit de former des individualités valables sur le plan Initiatique et de les mener, sagement et méthodiquement par l’accès à des connaissances essentielles, vers l’Adeptat. Elle se doit d’éveiller en ses membres des potentialités intellectuelles, morales et psychiques, qui y sommeillent totalement endormies. Elle se doit, par l’éveil de ces forces mystérieuses, de créer, ensuite, en eux un climat intérieur qui mènera le Maître maçon, vers une indiscutable sagesse, impliquant la maîtrise de ses passions et le développement de ses vertus. Hormis ceci, la technique maçonnique demeurera une pratique vaine …. »

Et nous pourrions ajouter :

Aucun chemin initiatique, non fondé sur la connaissance de Soi et des Autres, ne peut mener à l’éveil … l’amour, la fraternité, la compassion ne peut s’épanouir, sans une lutte intransigeante contre l’ignorance … Dès lors, le Maçon se doit de vivre et de connaitre l’essence philosophique, métaphysique et ésotérique épousées par l’humanité depuis la nuit des temps, afin de considérer toute culture, comme une expression caractéristique du règne humain, dans un Espace-Temps donné. Raison pour laquelle, toute maçonnerie ne peut qu’être assise, que sur toutes les Traditions du monde.

En apprécier les ressorts et les mécanismes permet le dialogue et le partage en toute fraternité. Réussir cela, c’est poser, encore une fois que l’accès à la connaissance n’admet aucune entrave … et que la Franc-maçonnerie doit rendre le Maître Maçon libre de toute attache  …

Ainsi la voie Orientale de notre Rite prescrit un compagnonnage actif et minutieux dès le premier degré … dont la mission est l’introspection et l’exaltation des potentialités de chacun … associé à la rectification de la façon dont on pense et dont on analyse …

Pour nos amis, ici, présents … ils savent, sans doute, qu’en franc-maçonnerie il n’existe que 3 degrés … Apprenti, compagnon, maître  …

1 : Apprenti … il conviendra de vivre une mort allégorique, afin de pouvoir passer, d’un monde à l’autre et de prendre conscience de notre bivalence terrestre …

2 : Compagnon … il conviendra de « mesurer la Terre », d’investiguer les espaces objectifs et de développer nos modes de perceptions et  d’expressions, au plus loin de nos possibilités, dans le but d’atteindre « la réalité » (de façon asymptotique cependant).

3 : Maître … il conviendra de vivre une deuxième mort allégorique, afin de se régénérer dans un espace-temps, où « passé – présent – futur, prennent sens, pour accomplir notre vie personnelle et collective.

Ainsi, y aura-t-il deux livres, après celui-là :

  • Le Rite Ancien & Primitif de Memphis Misraïm – Voie Orientale : Compagnon (Incluant l’approche des 7 Arts Royaux)
  • Le Rite Ancien & Primitif de Memphis Misraïm – Voie Orientale : Maître  (Incluant des aspects opératifs, couvrant l’Occident et l’Orient)

Expliquer tout cela à celui et à celle qui vient de pénétrer dans le temple,  me semble primordial, car alors, il est possible d’imaginer la grandeur de notre chemin … des devoirs qui en découlent mais aussi des joies qui souligneront notre progression … les fruits seront nombreux et délicieux, si l’authenticité nous guide … mais ils risquent de devenir amers, si d’aventure, l’ambition et la recherche de privilèges, devenaient l’intérêt.

Voici le sommaire du livre

« Le Rite Ancien & Primitif de Memphis Misraïm »

« Voie Orientale … Voie d’Éveil »

« Apprenti »

Ce livre se présente comme un Mandala … ou un Koan comme diraient les japonais !!!

La sensibilité orientale n’apparait qu’en opérant des liens métaphysiques entre les divers éléments qui le composent …

J’ai, enfin, retenu l’adage “Que ceux qui ont des oreilles entendent, que leurs yeux voient … et que leur âme comprenne” … Les apprentis en notre Siècle sont moins “vierges” en terme de savoir et dès lors une aptitude nouvelle s’impose: Celle d’établir des liens … propre à révéler des analogies instructrices

00 – Introduction

01 – Nous parlons de Franc-Maçonnerie … ce qu’elle est … ce qu’elle pourrait être … son rôle … sa Méthode

02 – Méditation sur celle ou celui qui a le « statut » de Franc-maçon … « Je Suis » … « Savoir & Connaissance »

03 – Éveil … Quelques notions

04 –  Analyse du Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm … de l’Apprenti au Maître

05 –  Analyse du Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm … du Maître au sublime Maitre du Grand Œuvre

06 – Initiation de Platon … Méditation et Variation

07 – Profanum

08 – Naos et Tableau de Loge

09 – Circulation de la lumière

10 – Le temps

11-  Les éléments

12- le Temple

An01 – Une structure Ternaire de l’Homme

An02 – Le Solstice d’Été

An03 – Le solstice d’Hiver

………

Prévisions : Prix du livre … 35,00 € … Sortie à Partir du 15/09/2017 … Email  gerardplaton06@gmail.com … format 17-24 Couleur

(Pour les Frères et Sœurs de l’OIAPMM … Les rituels d’Apprenti de références en plus ainsi que le livre du degré)

Mon site Personnel en construction … mes voyages et plus encore … Un moyen de partage sur  le sentier de la recherche … http://www.oiapmm.org/

Tentons une définition en quelques lignes …

Le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm – Voie Orientale – Voie d’Eveil  … est un chemin sur lequel le chercheur authentique chemine, éprouvant à chaque arrêt, une expérience personnelle par le biais d’une initiation. Il traverse les mondes et les cultures et ses pas se posent aux interstices des espaces objectifs et « Imaginaires » … les uns nourrissant les autres  … les uns formés des autres …

Leur conscience sera construite de cette universalité, des essences les plus intimes que l’univers ait pu produire … il devient androgyne et se fond, alors, dans une unité emplie de plénitude et d’amour inconditionnel   …. Telle  la poupée de sel pénétrant dans l’océan …. Le voilà, Tout et Rien … seul, son désir de servir, le fera marcher avec joie, au côté de toutes formes de vie …

Il regarde celles-ci avec une extrême attention, car elle représente la volonté du « créateur »

Ce chemin est celui suivi par l’humanité toute entière … celle « connue » de nous, tout d’abord, puis celle qui surgit d’une méditation calme et sereine … le silence parle à ceux qui écoutent

Dans les trois premiers degrés (Apprenti – Compagnon – Maitre) de notre Rite sont revisités « les temps » des cultures anciennes … l’Ancienne Égypte et ses sources (notamment Sumérienne), l’ancienne Grèce, toutes les deux sont fondatrices des philosophies occidentales …  ajoutons l’approche des lumières d’Orient … celles qui nous susurrent de re-connaitre les souffles de vie sous leurs multiples formes.

Alors le Maitre, instruit dans l’art de traquer l’ignorance, poursuit son chemin, afin de rencontrer les grandes formes de savoir et les grandes voies d’accès à la connaissance … Citons cela en trois mots : « épouser la Gnose »  …

Quel est le réel héritage dépouillé de toutes des projections individuelles de nos frères et sœurs Hébreux et leur divine Kabbale ? … Quel est celui des Chrétiens dont les fondements sont assis sur le personnage mythique du Yeshua-Christ ? …. Quel est celui des Celtes et des Pays Nordiques qui nous invitent à une communion intense avec la nature ? … Que veulent nous transmettre les Shivaïtes, les Bouddhistes du petit ou du grand véhicule, les Taoïstes dont la maitrise de notre constitution physique est incontournable ? … Quelle Vérité véhicule l’Islam ? … Quels sont les secrets des Babyloniens, des tribus nomades ? … Quel est celui des « tribus survivantes, aujourd’hui » et que l’homme moderne catalogue dans l’espace-temps « Primitifs[i] » ?

Ayant posé ces questions et tenté d’y répondre, la descente dans l’âme humaine offre sa puissance révélatrice.

Voilà ce qu’est (ce que devrait être) notre franc-maçonnerie … une officine où se construisent des Hommes Forts, Libres, Insoumis, que seule leur conscience conduit … Ils progressent dans une lumière qui brille dans un cœur ayant réduit à néant ses prétentions « d’esclaves » ….

Sortir de “l’esclavage” c’est se projeter dans un esapce-temps le plus large possible … Ainsi le Frère ou la Sœur en ascente vers la lumière … parcourt un déambulatoire régénérateur et transmutateur … au sortir de celui-ci une nouvelle musique envahit l’être … il est … dans ses multiples potentialités …

Me voici à la fin de mon exposé sur la genèse de mon premier livre … et, pour modestement faire le tour des questions posées (autant que cela soit possible), viendront s’encapsuler le livre du compagnon et du Maitre. Grande tâche s’il en est … ambition démesurée diront d’autres … Peut-être, chacun verra … mais en ce qui me concerne il est un juste partage d’une vie qui s’écoule, encore … à l’endroit de mes Frères et Sœurs

Gérard Baudou-Platon

 

 

 

[i] Cette énumération n’étant, évidemment, pas exhaustive ……

  • Les Algocha d’Amérique du Sud
  • Les Alrabarry en Indes de l’Ouest
  • Les Tribus Gonoka (nouvelle guinée)
  • Les Tribus Huli Nouvelle Guinée
  • Les Indiens d’Amérique qui sont, aujourd’hui, environ 360.000 …
  • Les tribus Kalam en Nouvelle Guinée
  • Les Kazakhs d’Asie Centrale …
  • Le Peuple du Ladakh (Jammu et Cachemire – Inde du Nord – haut Tibet)
  • Les Tribus Lazaro en Papoue-Asie
  • Les Maori, Polynésie Orientale New Zélande)
  • Les Massaïs (Kenya du Nord et Tanzanie)
  • Les Menetes (Arctique … Russie du Nord)
  • Le Royaume des Mustang au Tibet et au Népal
  • Suburu au Kenya
  • Les Tibétains de la région autonome du Tibet au Nord-Ouest de la Chine
  • Les Tchouktches en Sibérie
  • Les Tsaatan en Mogolie
  • Les habitants du Vanuatu (Pacifique Sud)
  • Les tribus du Thailand, Vietnam, Laos, Cambodge … dans les régions de Cao Bang, Ha Giang, Lang son, Lai Chau, Son la … et notamment les tribus Tay, Thai, Muong, Khmer, Kinh, Hmong, Nung, Yao, Thô, Lao …. (56.000.000 d’habitant tout de même !!!)

À propos de Gérard Baudou-Platon

Gérard Baudou-Platon
Président du Souverain Sanctuaire Khorshed de l’Ordre Initiatique Ancien et Primitif de Memphis Misraïm
Président du Centre d’étude sur les Civilisations Anciennes et Traditionnelles
Sur le plan Profane:
Ancien fonctionnaire de l’Administration des Postes, Télécommunications et de l’Espace (Administration Centrale)
Ancien Chef de Service au GIE Caisse des Dépôts et Consignations et de la Caisse d’épargne de l’écureuil
Ex Président de l’Association l’Albatros (Service aux personnes handicapées)
Mes axes de compétences: Les Systèmes d’Information, l’Organisation des Entreprises , le Télétravail

Ce contenu a été publié dans Rite Ancien Primitif Memphis Misraïm Voie Eveil. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *