202004-Post-Covid19-Aurelien-Barrau

Le temps que nous vivons est d’une curieuse nature et comme diraient nos frères Africains : « il y a margouillat sous cailloux ». Les mots prononcés par les autorités ont un sens mais pas le sens d’une réelle authenticité car sur le terrain « il y a loin de la coupe aux lèvres ». l’usage de la réthorique est utile pour exprimer le vérité mais elle est utile, aussi, pour d’autres destinées !!! … La réalité n’est plus décrite …. Les discours évoquent ce qui n’est pas. L’Etat ment, manifestement, effrontément. La science, la recherche et l’expérimentation sont aux mains d’une étreinte fatale et dogmatique, faisant exploser en mille éclats les obligations de l’urgence. De ces affrontements inutiles, en cette periode, découlent l’inéfficacité qui en est le fruit.

A cela s’ajoutent toutes les autres souffrances dont l’intensité s’amplifie car leurs traitements sont devenus … secondaires. La solidarité est cassée par un « régime de gens d’armes » intransigeants et plus soucieux de répression que de d’incarner l’esprit des lois. Droit dans leurs bottes interprètent-ils les ordres incohérents suggérés par une gouvernance inappropriée et visiblement inefficiente. Dès lors tout est possible, l’injustice comme l’inhumain … heureusemnt certains des leurs sont attentifs et compréhensifs mais pour les humbles citoyens que nous sommes un « controle » ressemble étrangement à une « roulette russe ». Car, comme toujours, les sanctions financières associées rendent plus pauvres, encore ceux qui le sont déjà.

Pendant ce même temps, le monde meurt. Il se délite et pour échapper à la réalité, il est contraint de s’inventer des palliatifs consternants le plus souvent. Même les plus amusants laissent un goût amer car gouverner « c’est, tout de même prévoir » !!! Ce virus est mortel par ces effets secondaires mais quelle serait la situation, aujourd’hui, si un mal veillant aurait fait circuler « une chose » beaucoup plus agressive.Notre Pays se trouve dans une im-préparation coupable. Cela fait « froid dans le dos » car d’autres événements sont en cours. Ils conditionnent réellement notre vie sur Terre.

Les gilets jaunes ont payé un lourd tribut face à l’ignorance et l’inconséquence de nos dirigeants. Les Pompiers qui veillent sur notre vie quotidienne furent mal traités par un exécutif sourd  à toutes revendications, les enseignants dans le marasme, le secteur hospitalier asphyxié par des restrictions budgétaires, les retraités mis face à une diminution de leurs retraites. Des personnes âgées à qui on promet des robots bien nourris en IA, afin de se substituer au comtact humains (faute de grives les anciens mangeront des merles), sinon il y aura l’EPAD à budget rétréci, pourtant chèrement payés par ses pensionnaires. Une réforme des retraites pour les actifs menée dans le cadre d’une « conduite de projet folklorique ». Un droit du travail déconstruit sans aucune étude sur les profils des emplois futurs et des nécessaires reconversions professionnelles qui en découlent. Des Avocats excédés qui jetent leur robe, démontrant leur refus d’une « tutelle » insupportable. bref une gouvernance générale qui ne respecte aucune autorité régionale ou locale et qui en matière de Santé ne sait, même, plus qu’un médecin est seul habilité à dire et à faire dans l’esprit de leur serment … l’état n’a pas à se meler d’une science pour laquelle il n’a aucune compétence … Les Médecins ont un Conseil de l’Ordre dont la mission devrait être d’organiser une ethique dans les pratiques, une éthique dans les recherches et une ethique dans les processus d’expérimentations …  Quant aux travaux à mettre en œuvre sur le champ de l’Ecologie, du changement climatique, de protection de l’environnement, de  l’éthique et de nos styles de vie … nous voici, dans un vide abyssal,  un vide absolu … seul la publicité nous vente ce qui sera important de consommer demain et de l’importance du travail qu’il nous faudra fournir pour redresser notre pays … rétablir un PIB et une croissance !!!! …

Notre esprit est modelé par des chaines TV qui martèlent, en boucle, l’inconcevable sans jamais prendre le recul nécessaire afin de permettre l’expression de la plus petite prise de conscience sur l’urgence d’un changement de paradigme. Et si une lueur de conscience a la chance de naitre, notre hémicycle reste rivé à un executif autiste (A part certains dont la pétillante énergie de changement est la bien venue).   Ainsi, Seuls quelques-uns s’égosillent et semblent pour l’heure prêcher dans un désert …

Pourtant il faudra bien aborder ce temps nouveau qui approche et dont nous sentons qu’il ne peut se reconstruire utilement sans le réveil de chacun et le choix de personnages imprégnés de cette urgence et habités fortement par une force inflexible face à des réseaux mortifères pour notre vie et notre planète ….

La vie a ses raisons que les conventions humaines ignorent, trop souvent … Il est venu le temps de rappeler à l’ordre celles et ceux qui, chargés de hautes fonctions, se rendent coupables d’une ignorance … réelle, feinte ou délibérée.

Je me fais le relais, ci-dessous, du résumé publié sur le Site de « Sain et Naturel » concernant une très réaliste réflexion de  l’Astrophysicien, Aurélien Barrau, qui s’exprime, ainsi :

————————————-

Invité à parler dans « L’académie du monde d’après », une chaîne YouTube créée par Pablo Servigne, il nous rappelle que dans le monde « parfait » dans lequel nous vivions avant le Covid-19, tuait des millions de personnes de faim, de pollution ou encore par la maladie chaque année.

 « On ne veut plus continuer cette partie de Monopoly, voyez-vous, dans un avion qui est en train de se crasher. Ils veulent continuer à jouer. Nous voulons continuer à vivre. Donc ça ne va pas être simple, mais ça ne va pas se passer comme ça. On ne peut pas être les victimes collatérales de personnes qui n’ont simplement pas compris les rouages fondamentaux de l’existence. Changer les règles du jeu, n’importe quel enfant sait le faire quand la partie devient injouable. C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui.

On ne pourra pas faire revivre les espèces éteintes, on ne pourra pas faire revivre les morts, on ne pourra pas épurer le CO2, mais on peut changer des règles qui sont tout à fait aberrantes, qui sont socialement injustes, qui sont écologiquement dramatiques, qui sont climatiquement suicidaires. Ça on peut le faire.

Ça ne tient qu’à nous, mais il faut le faire maintenant, il faut le faire vite, il faut le faire bien, et il faut le faire avec intelligence, c’est-à-dire en osant regarder les choses en face au-delà de ce que l’on apprend à l’ENA ou à Science Po, c’est-à-dire en regardant les réalités physiques climatiques médicales et pas seulement les conventions arbitraires de la politique et de l’économie qui relèvent quand même d’une grande tartufferie. Ça ne nous intéresse plus, nous voulons maintenant un peu de sérieux. (…)

Ce n’est pas une croissance. Du point de vue physique, c’est à dire du point de vue réel, c’est une décroissance. Il n’y a pas de réalité économique, ça n’existe pas. Il n’y a que des conventions économiques, d’un claquement de doigt on peut les changer. On ne pourra pas revenir en arrière sur le C02 émis, ce qui est là, est là pour toujours. Il n’y a aucun retour en arrière possible. Alors il va être temps d’être un peu sérieux.»

Si nous ne voulons pas que cette situation se reproduise, nous devons avoir le courage et la volonté de changer notre façon de vivre une bonne fois pour toutes et revoir nos valeurs. Le monde de l’après confinement ne doit plus ressembler au monde de l’avant confinement. …

————————————-

 

A propos Gérard Baudou-Platon

Gérard Baudou-Platon Président du Souverain Sanctuaire Khorshed de l'Ordre Initiatique Ancien et Primitif de Memphis Misraïm. Président du Centre d’étude sur les Civilisations Anciennes et Traditionnelles Sur le plan Profane: Ex Professeur d'Arts Martiaux (Catégories Sino-Vietnamien, Viet-Vo-Dao) Ancien fonctionnaire de l'Administration des Postes, Télécommunications et de l'Espace (Administration Centrale) Ancien Chef de Service au GIE Caisse des Dépôts et Consignations et de la Caisse d’épargne de l’écureuil Ex Président de l'Association "Archipel Service" (Service à la personne) Ex Président de l'Association l'Albatros (Service aux personnes handicapées) Auditeur Organisation, Information, Analyse, Programmation, Maîtrise du Management Mes spécialités: Les Systèmes d'Information, l’Organisation des Entreprises , le Télétravail Mes Formations : Troisième Cycle des Universités: Paris I (Sorbonne) S.I (IAE) ... CNAM ... INRIA ... SESMAP ... INCA ... Mes passions Philosophie, Mathématiques, Physiques, Sciences de la vie, Bouddhisme, Taoïsme, Gnosticisme, Métaphysique ... Toute Spiritualité ...
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *