G.O.D.F … Vive la normalisation du monde maçonnique

Le droit à l’indignation

Il est des textes qui voguent sur le net … comme une bouteille à la mer … car ils sont porteurs d’une réalité tellement inattendue que le destin désigne un rivage tout à fait précis pour échouer … là où un œil attentif saura lui faire écho … il en est ainsi d’un extrait d’un compte rendu récent fait par un frère du GODF, Grand Maître Adjoint à son Grand Maitre. Ce compte rendu explique de façon circonstanciée où en était l’état des demandes de reconnaissance en cours des obédiences d’inspiration « égyptienne » … Ce rapport, enfin, esquisse en termes péremptoires la stratégie du GODF qui devrait être burinée dans le marbre afin de mettre de « l’Ordre dans la Maçonnerie égyptienne » …

Je reprends, tel quel, quelques extraits qui, même pris hors de leur contexte, en disent long sur l’état d’esprit qui règne dans cet espace maçonnique particulier ….

Pour l’une elle …

« montre une bonne foi pour et dans la pratique d’une maçonnerie a-dogmatique, loin de toute velléité ad-vitam de poste ou encore de dirigeant d’allégeance de Souverain Sanctuaire ou autre structure en 90/95 voire 99. »

Pour l’autre …

« nous avons voté une circulaire de mise en garde contre cette obédience qui donne obligation aux membres de croire à l’immortalité de l’âme, donc ne respectant pas le principe capital de liberté de conscience.»

Pour une autre encore :

« il est ressorti d’une révision de leur RG intérieur, que le point d’achoppement entre nos règlements et nos modes de fonctionnement se situait dans leur échelle des degrés qui vont jusqu’au 90ème, alors que notre démarche d’harmonisation est de ramener l’ensemble des Rites à 33 degrés. Nos FF\vont soumettre ces informations à leurs instances, afin d’étudier démocratiquement la possibilité de travailler sur l’échelle de Yarker en 33 degrés »

Mais encore une qui …

« ne pratique pas une maçonnerie libérale avec un Souverain Sanctuaire et des SS\portant 99 degré. C’est, par essence, un fonctionnement insupportable d’ad vitam qui – et cela n’engage que moi – n’est pas en conformité avec nos valeurs de séparation entre le bleu et les ateliers dits supérieurs avec une absence complète de démocratie.

Il est urgent mes FF\, G\M\de prendre le temps de réfléchir comment faire comprendre à nos SS\qu’une telle maçonnerie empêche la liberté, dirige la conscience et n’engage pas les bonnes âmes laïques dans les fondements de nos outils maçonniques pour la construction d’une Humanité libre vers une véritable paix et qui dans le fond soulève la question du traité signé entre nos obédiences. »

Je ne voudrais pas avoir à rappeler à notre frère Grand Maitre Adjoint … que les Rites Egyptiens ont payé un très lourd tribu pour défendre la Liberté sous toutes ses formes quels que fussent les pouvoirs en place … il serait dommage que dans un ictus amnésique de circonstance il ne se souvienne pas que Georges Delaive fut promptement décapité … que Constant Chevillon fut assassiné et que le fondateur des Ordres Egyptiens (moderne) fut Robert Ambelain qui eut le courage de prendre le relais pour une survivance difficile alors que la République était asservie par le régime de Vichy …

Les temps ont changé sans doute … et manifestement … selon le GODF il devient bon d’être bercé par les sirènes de la pensée unique … sous les directives protectrices d’une organisation « prêt à porter »

Car enfin :

Pourquoi une maçonnerie devrait-elle croire à une conception transcendante de l’univers ? … Cela est, au demeurant, insupportable !!!

Pourquoi un chemin symbolique, philosophique voire, concédons le un peu, spirituel pourrait-il faire l’objet d’un chemin en 90 .. 95 voir moins vois plus ? 33 …  suffisent largement et faire autrement est une stupidité qui heurte toute éducation républicaine !!! … nous GODF avons un standard qu’on s’y tienne… non mais !!

Pourquoi croire en la pérennité de l’âme ? … nos frères (et les sœurs, pardon) n’en n’ont point … si si elle existe … mais elle est laïque … tout autre âme doivent être exclus de la vision de leur ordre (« Cachez ce sein que l’on ne saurait voir !!! »)

Pourquoi un Souverain Sanctuaire ? C’est quoi cet ustensile inutile propre à gonfler des égo plus gros qu’un montgolfière  ? …. Alors que chez nous nous avons le Grand Conseil des Rites dont le rôle est de protéger les dépôts initiatiques … où là les dirigeants sont renouvelables mais en place de façon quasi permanente …

Et pour en finir … dernier morceau choisi :

« Il me semble important, pour les relations avec les Obédiences égyptiennes, que nous arrivions à une standardisation. Il faut s’en tenir à la doctrine du GODF depuis quelques années sur les 33 degrés. Les Souverains sanctuaires mondiaux ne sont pas dans notre culture »

Mais les prétentions mondiales si … l’Afrique … la Chine … par exemple … la Chine …  là on est sûr d’avoir une écoute conforme aux principes de la laïcité …et sur le plan de la pérennité de l’âme ? … aucun souci il y a des lustres que cette notion a été éradiquée des cerveaux aux yeux en amandes …

Voilà, donc, ce que doit être la maçonnerie française selon GODF … Lequel rappelons-le ne représente que 6,33% de la maçonnerie mondiale … et dans ces 6,33% … 62% sont regroupés dans une maçonnerie dite reconnue … et parmi ceux-là le GODF représente 36.81% … de quoi suggérer modestie et tolérance aux êtres auto-satisfaisants

En tant que Maître Maçon du GODF (et de la Loge Jean Moulin de surcroit)  …. en Tant qu’Initié au RAPMM dans des Ordres en son temps reconnus par le GODF et les 7 Obédiences connues … mais aussi en tant qu’ancien fonctionnaire de l’état  je me sens obligé de dire cela:

1: Le Grand Orient de France peut exprimer ce qu’il veut en son sein … c’est de sa responsabilité pleine et entière … le GODF a le droit d’être réactionnaire, Intolérant, initiatiquement illettré (cf. notre Frère Bruno Etienne, sociologue et politologue malheureusement passé à l’Orient Éternel)

2: Le grand Orient par les propos tenus et écris (si ceux-ci sont confirmés) et semble-t’il partagés par l’actuel Grand Maitre devrait faire très attention à ce que l’on pourrait les classer les dits propos comme relevant du “non respect des droits de l’homme” ou comme “non respect des croyances individuelles et du droits de les pratiquer” … “non respect de la liberté de conscience” …

3: et en tant que défenseur de la laïcité que je suis et que le GODF devrait être nous ne pouvons que constater l’incurie du personnage (auteur du billet que je tiens sous mes yeux) car ne pas comprendre que la laïcité veut dire “permettre à toutes les opinions d’exister et de s’exprimer dans le cadre des règles édictées par la République” c’est faire preuve d’inculture patente en matière de démocratie républicaine … Si la vanité et l’arrogance sont les attributs suprêmes du Godf je consentirais qu’ils fussent mis au service du respect de cette règle …

Cela dit …

Dans les Statuts du GODF … il est spécifié que les champs d’investigations et de leurs évaluations se limitent aux mondes Symboliques et Philosophiques et que l’Hermétisme et autres domaines de recherches dans l’exploration de la réalité ne sont points de leurs compétences …

De ce fait nos frères (et sœurs) Francs-maçons du GODF devraient faire preuve de modestie et d’ouverture afin de se parfaire s’il y avait lieu … ils devraient redécouvrir avec passion les maximes de De St-Exupéry

Concernant l’Ordre que j’ai l’honneur d’accompagner (pour l’instant) les positions sont claires …

1: le GODF, le DH, la GLDF, comme d’autres faisant état de leur statut statistique … ne sont pas habilités à être des recteurs de conscience concernant nos travaux de recherche … de ce fait aucune reconnaissance ne doit leur être demandé (Cela vaut, en principes, pour tous les Rites Égyptiens … cela n’engage que moi) …

Dès lors leurs propos n’engagent qu’eux-mêmes … et sont pour nous d’aucun intérêt … en tenir compte pour créer un antagonisme néfaste pour l’image de la Franc-maçonnerie, serait une erreur foncière …

2: le statut de franc-maçon et sa régularité doivent être évalués selon les principes de Tolérance et de respect de nos différences présentés par la convention de Strasbourg de 1961 …

3: ceci étant posé … ce qui est pour nous (francs-maçons)  un devoir est de construire une chaine d’union fraternelle formée de nos différences, de nos complémentarités et de nos confrontations … cette chaine d’union peut se construire par des traités d’amitié et de partage … traduisant par là même nos devoirs d’Hospitalité, de respect et curiosité par le compagnonnage  …. la recherche de la vérité n’admet aucune entrave …

4: Notre ordre est un ordre traitant du Symbolisme, de la Philosophe de l’hermétisme (le terme général pourraient être “ésotérique”) mais aussi des Sciences Objectives

5: Les loges et Ateliers sont libres, indépendantes et souveraines reliées entre-elles par une Charte …

De ce fait il ne possède aucune fonction portant le nom de “Grand Maître”, de “Grand Hiérophante” … ni de posture Ad-Vitam

Elles sont, en tout point, conformes aux obligations imposées par la Société Civile des pays où elles vivent et rayonnent …

6: notre échelle est en 33 degrés trouvant leur correspondance dans l’échelle de robert Ambelain (en 90 ou 95)

7 : Ici règne la liberté de penser, la liberté de s’autogérer, la liberté d’explorer … la liberté de voir juste … comme la liberté de se tromper

Conclusion …

Sans doute, ne perdons point de temps dans des discussions inutiles et pour ma part il fallait que cela fut dit … Laissons, maintenant, celles et ceux qui régressent dans leur système de croyance … créons, pourtant, les conditions de rassemblements des frères et des sœurs de notre rite dans des systèmes de gestion claires et transparents …

Voici un lien qui corrobore ce que nous disons … http://www.cirem-martinisme.blogspot.fr/2016/03/le-grand-orient-de-france-et-les-rites.html … Que l’auteur de cet article (Remy Boyer) soit saluer

Notre rite est … Savoir, Connaissance, opérativité … la franc-maçonnerie doit construire le futur … un futur au service d’une humanité de plus en plus éveillée de plus en plus en bute au fanatisme et au rejet de l’autre …. Alors ne nous contentons pas de vieilles recettes pour nourrir les Hommes de désir que nous sommes …  ne regardons pas en arrière …. Car là  … c’est Sodome et Gomorrhe.

Si ce billet est nécessaire … je sais qu’au sein du Grand Orient de France il existe des Frères (et maintenant de Sœurs) de grande ouverture et animés d’être un centre d’union fraternel. Qu’ils soient tous et toutes honorés. Qu’ils sachent qu’ils nous trouverons toujours à leurs côtés pour construire cette harmonie suprême que nous voulons universelle

Gérard Baudou-Platon

Publié dans Actualité Maçonnique | Laisser un commentaire

FM&S: « Après le 13 novembre, quelle refondation pour la République ? »

M’est venue, par le hasard des courriers Emailesques cette invitation de la part de “Franc-maçonnerie & Société”  … ci-dessous un extrait de la dite invitation puis un commentaire personnel sur la question posée …

Début d’extrait ….

Réunion des Présidents des  Obédiences Maçonniques en janvier 2016 : un événement majeur de la vie maçonnique en France !

Mardi 19 janvier 2016, le Cercle d’études et d’expression publique  Franc-Maçonnerie et Société ( FM&S) réunira, à l’Assemblée Nationale, pour la 1ère fois les 4 dirigeants des plus grandes obédiences maçonniques françaises :

Marie-Thérèse Besson pour la Grande Loge Féminine de France (GLFF) , Philippe Charuel pour la Grande Loge de France (GLDF), Daniel Keller pour le Grand Orient de France (GODF) et Madeleine Postal pour laFédération Française du Droit Humain (FFDH) , qui échangeront sur le thème : « Après le 13 novembre, quelle refondation pour la République ? » 

Après les attentats du 13 novembre et la mise en danger des valeurs de la République, les 4 obédiences françaises ont accepté de de réfléchir ensemble.

Fidèle à notre souci de faire rayonner les valeurs de la Franc-Maçonnerie dans notre pays, cette rencontre publique inédite a pour objectif d’unir les francs-maçons sur une plate-forme d’action commune afin de redonner force et vigueur aux idéaux républicains. Cette initiative de FM&S correspond à la tradition des francs-maçons au service de l’humanisme afin que prévalent la liberté, l’égalité et la fraternité pour un grand rassemblement face aux forces mortifères du totalitarisme.

  • Assemblée Nationale, Salle Victor Hugo,
  • 101 rue de l’Université, 75007 Paris
  • Accueil dès 18 h 45, Ouverture de la Séance à 19 h 30 précises

Fin d’extrait ….

« Réunion des Présidents des  Obédiences Maçonniques en janvier 2016 : un événement majeur de la vie maçonnique en France ! »

Voilà un « ! »  étonnant … qui génère chez moi un « ? » … J’ai toujours pensé que la Franc-maçonnerie devait être à la pointe de tous les combats. Nos illustres Maîtres passés furent il est vrai de belle facture … le siècle des lumières … les découvertes scientifiques et les révolutions industrielles … furent animés de brillants esprits nourris à nos principes … au cours du 20ième siècle et dans notre siècle la recherche de toutes les densités semble avoir éloigné le temps de l’éveil et ses conséquences en matière de contribution à l’évolution des sociétés et du monde, en général.

Pardon si j’exerce là d’un droit à « l’indignation » … mais il est important de faire savoir.

Or donc, Quatre « Grandes Loges » s’émeuvent un mois après les événements du 13 novembre … et nous devrions triomphalement acter que nous vivons là «  un événement majeur de la vie maçonnique »

Où sont passés les événements précédents dont le point d’orgue fût les non moins dramatiques événements de Janvier où là un symbole majeur de notre civilisation était attaqué : la liberté d’expression …

Nous franc-maçon … devrions nous excuser d’avoir été bien aveugle pour ne pas avoir senti la montée de multiples malaises affectant notre société … comment se sont traduites nos prétentions chevaleresques ou pour le moins notre envie de construire un « Temple » plus harmonique ?

… Très modestement, puisque ce document me vient entre les mains par le hasard du web et n’étant pas invité à quel titre que ce soit, je vais donc tenter, dans mon espace de vie géo-localisé … 43.576616°,7.01912 … , de méditer sur le texte officiel qui nous est offert par Franc-maçonnerie et Société … L’Objet de la réunion d’échange est, rappelons le thème :

« Après le 13 novembre, quelle refondation pour la République ? »

En tant qu’ex-frère Maître au Grand Orient de France de la Respectable Loge « Jean Moulin » et Maître d’un Ordre dit Egyptien … je vais, au titre de la liberté de parole acceptée par tous maçons libres et de bonnes mœurs buriner quelques remarques qui j’espère répondront, sans doute très incomplètement, à la question posée …

Ante-expression, Je souhaite livrer un premier sentiment très instructif sur les modes de relations rencontrés selon « que vous soyez ………. » (la suite est bien connue)

… En tant que Maître Maçon de Grand Orient de France ainsi que de la GLFMascMM, je fus considéré comme un être de bonne qualité, libre et de bonnes mœurs, bâtisseur de consensus. Mon existence réjouissait la Franc-maçonnerie (C’est ce qui m’était dit) incarnant le « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis »  (Antoine de Saint Exupéry, le quel écrivit cela dans son petit Prince) …

En tant que Maître maçon d’un ordre ou d’une obédience maçonnique égyptienne cherchant à ouvrir la maçonnerie au souffle philosophique oriental … je suis un être dont l’existence est contestée … j’appartiens dès lors au monde des organisations dites « Chiboultrac » méritant un constant « circulez il n’y a rien à voir » … l’exclusion et le mépris certes, en général, polis devient une consigne appliquée avec soin …. Cela se traduit par le fait d’être reçu comme conférencier en « tenue blanche ….. dite fermée » !!! )

Ce bref passage peut sembler être hors sujet … et pourtant !!! … l’homme ne se sent-il pas heureux de contribuer à la réflexion sur le moyen de vivre ensemble quand son expression est écoutée, quand, ce qu’il a à dire est entendu, quand ce qu’il propose est apprécié et intégré dans la construction du monde qui l’entoure …

Reprenons notre Sujet :

Je poserai comme hypothèse, puisque les termes ne sont pas explicitement écrits dans l’invitation de FM&S,  que le « 13 Novembre » … pointent directement sur les attentats perpétrés par des individus au titre d’un Islam dévoyé et vidé de son sens …

Je dis « individus » car à aucun moment il nous faudra s’adonner à des désignations d’appartenances ou des affectations qui seraient issues de la reproduction consciente ou non d’un « racisme » désigné par les habitudes intellectuelles ou médiatiques que nous rencontrons trop souvent dans les canaux de diffusions de l’information qui sont connus de tous …

Ces individus, cette fois sont des Français, des Belges … mais aussi des étrangers de toutes nationalités qui ont un problème avec nos modes de vies occidentaux … et pour ne reprendre que ceux qui concernent le « 13 novembre » nous constaterons aisément que certains d’entre eux furent formés par l’école de la République ou par des écoles de nos pays voisins …

Jusqu’à présent il était aisé pour des esprits un peu lents et, il faut bien le dire, paresseux d’en appeler aux religions du livre (l’Ancien Testament, le Nouveau Testament, le Coran).

A grands renforts de démonstration, l’on a entendu évoquer la nocivité de l’Islam basé sur des références philosophiques haïssables oubliant, bien évidemment, le contenu de l’Ancien testament : références de nos amis Hébreux, et les exploits de l’église largement associée historiquement à des exactions terrifiantes …

Cela est bien court … car notre société est en train de se dissoudre pour quatre raisons

1 : Une fracture sociale jamais traitée … ou plutôt toujours traitée sur des canons exclusivement politiques et non en rapport avec des principes humains

2 : une politique d’accueil et d’intégration déplorable …

3 : un secteur privé entièrement tourné vers des rentabilités financières

4 : un irrespect de la sphère des aspirations privées par une catastrophique gestion de la laïcité

Concernant le quatrième point : Nous sommes au 21ième siècle. Il appartient à chaque courant religieux de faire son travail de réexamen de ses sources et de remise en perspective de leurs croyances faces aux découvertes des Sciences objectives et aux Sciences Humaines … Le plan des croyances devra, dès lors, faire l’objet de toute l’attention de la nation

Aussi bien : Que nous soyons en République, en Royauté, en Démocratie ou toute autre forme de gestion organisationnelle d’un pays, ils existent des valeurs qui transcendent tout type d’organisation !!!

les droits de l’homme sont clairs à cet égard :

  • Le Respect des croyances et des cultures est un pilier incontournable.
  • Le Droit à l’éducation
  • ….
  • Nous ajouterons une autre obligation : Celle de ne pas avoir le droit de faire justice soi-même mais d’utiliser tous les leviers à disposition des citoyens pour faire respecter des dites obligations

Alors que se passe-t’il en France si notre République respecte réellement … les règles édictées ?

Je pense très sincèrement, en tant qu’ancien fonctionnaire de l’état, que la république a tout l’arsenal nécessaire pour faire régner la « Liberté, L’égalité et la Fraternité » … valeur que toute les maçonneries partagent quel que soit le pays dans lequel elles sont implantées quel que soit le régime sous lequel elles sont placées  … et Concernant notre République : encore faudrait-elle qu’elle applique cet arsenal  … mais qui applique ? … ce n’est, évidemment pas la république, mais ceux qui la représentent ou qui prétendent l’incarner …

Il y une règle simple … nous construisons de la haine, de la rancœur et le sentiment d’abandon quand un être se sent rejeté …. Mais rejeter de quoi au fait ?

  • De sa famille

Car les conditions de vie deviennent de plus en plus difficiles et les désunions parentales mal gérées …

  • De l’éducation

Car les abaques de décisions concernant l’accompagnement des élèves créent des disparités préjudiciables … inégalités sociale, culturelle, ….

A méditer :: … http://www.anlci.gouv.fr/Illettrisme/Les-chiffres/Niveau-national/L-enquete-Information-et-Vie-Quotidienne

Car l’éducation nationale n’est plus en synchronicité avec l’évolution des qualifications et expertises attendues par les entreprises

  • De son milieu professionnel

Car l’accès à l’emploi est particulièrement compliqué pour certaines populations et très inadéquat pour d’autres …

Car la créativité est muselée par un fatras de contraintes réglementaires insoutenables

  • De la Société

Une Organisation de plus en plus incompréhensible emmaillotant l’individu dans un carcan étouffant … même le langage se doit d’être aseptisé afin qu’aucune expression n’entre en conflit avec personne … le verbe est bâillonné alors le besoin d’expression de soi est pressant et urgent … le droit à l’indignation au nom d’une sécurité (inexistante d’ailleurs) est une illusion …

Prenons juste conscience que lorsqu’un enfant né en France … s’imposent à lui  .. 250.000 Articles de Loi … 500.000 règles ou protocoles …

Que la moindre initiative sur le plan de son activité professionnelle sera associé à une enfilade d’autorisations … transformant sont parcours en véritables épreuves de saut d’obstacles …

Et dans cette course autant de mépris et d’incompréhension des « chargés d’évaluation »

La France, le pays des droits multiples, qui est une république mais pas une démocratie … Droit Public, Finance Publique, Droit Administratif s’opposant aux droits des personnes et des Biens …

Enfin une France … assis sur « le fait du Prince » jouxtant avec les statuts d’association 1901 et 1905 … laissant au monde profane gérer l’essentiel de la vie de notre pays c’est-à-dire notre vivre ensemble …. Alors que son rôle devrait imposer une coexistence pacifique entre les différentes sensibilités humaines et surtout devrait faire admettre la nécessité d’une expression de la différence…   qui peut nier l’existence d’une entité Corse, Bretonne, Auvergnate, Alsacienne, Catalane, Occitane, Provençale … et entrelacés, le sentiment d’appartenir, parfois, à des traditions, des cultures plus larges encore, voire plus profondes … …. et j’en passe

  • De ses racines quand l’irrespect fait irruption dans l’exercice de sa foi ou de sa conscience profonde …

L’application de la Laïcité qui consiste non à mettre en valeur la magnifique bigarrure spirituelle, philosophique, cultuelle de notre pays mais, au contraire, à laisser cela entre les mains d’un monde « profane » qui n’a cure du respect de cette différence.

Ne pas comprendre cette idée élémentaire chacun d’entre nous  concerné par cet ensemble de points là … de tout cet ensemble mène à ce que nous constatons … quotidiennement

Voilà posés quelques éléments généraux … je pourrais très largement développer tant il y aurait à dire !!!!

La vie de tous les jours témoigne de cette « non adéquation » entre « principes, loi, décret d’application et application … toutes autres règles »

Alors à ce stade reposons-nous la question : « Après le 13 novembre, quelle re-fondation pour la République ? »

La grande évidence est que la république doit être refondée … puisqu’elle de répond plus à la situation … mais la mentalité des citoyens doit, aussi, changer … l’un n’ira pas sans l’autre … au moins dans notre république … car en France la république c’est nous …

Enfin c’est ce que l’on pense … “le peuple”, nous, nous ne gouvernons point … ce sont nos représentants qui gouvernent … le peuple a, alors, les Maîtres qu’il mérite, dit-on … Il y a là une vérité qui confirme notre incapacité à renouveler nos représentants politiques ou sociaux

Notre mode de représentation est-il, encore, d’actualité à l’heure de la fluidité de l’information ?

Après le 13 Novembre … l’on aura compris ce qui doit changer ce sont les sources de conflits profonds qui touchent la personne, donc, le citoyen dans sa vie quotidienne,  dans son essence et dans sa capacité à construire un futur ….  Nous venons juste d’évoquer 5 points … il y a déjà du travail … Il sera urgent de lever les entraves

Avant d’aborder l’aspect des comportements individuels en mettant l’accent sur la Franc-maçonnerie puisque le FM&S parle d’une initiative Franc-maçonnique…

Rappelons quelques chiffres, contestables évidemment compte tenu de la diversité et la qualité des sources …

Nous sommes environ 3.060.000 francs-maçons dans le Monde … dont 6,6% de Francs-maçons en France.

En France 59% disent se reconnaitre … dans les 41% restant 60% se disent réguliers … quant aux autres seraient-ils même des Francs-maçons !!!

De quoi rester humble et de bien repenser le mode de fonctionnement de la Laïcité. Le poids représenté par les 4 obédiences (soit 90% des 59% cités supra) … me laisse rêveur sur l’audience de la démarche entreprise.

L’esprit maçonnique dans son intégralité est concerné par le non-respect des valeurs fondamentales exprimées par lui au service de l’humanité. Il est concerné par une éthique acceptée par un monde profane qui se rapproche des nôtres tels que les « Droits de l’Homme »  mais aussi de l’enfance mais aussi des femmes

Voici un extrait des droits de l’homme et du Citoyen (Thèse) et une certaine anti-thèse … et regardons

Thèse :

« Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous. »

Anti-thèse

Au regard de cela nous pourrions ajouter deux liens :

a : … https://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_de_l%27homme_en_France

b : … http://www.europe1.fr/societe/cest-officiel-la-france-envisage-denfreindre-les-droits-de-lhomme-2626649 ….

Nous venons de le voir ce qui porte préjudice c’est :

L’Exclusion, L’Ignorance, l’Oubli et le Mépris

Comment avons-nous agit envers certaines populations et puisque nous parlons concrètement attentats … comment traitons-nous les populations venant de certains pays   …

De mon premier statut de fonctionnaire en 1970 … je me souviens … des « Bidon-Villes » … des foyers Sanacotra ….

https://matthieulepine.wordpress.com/2015/02/22/ils-ont-eu-le-courage-de-dire-non-les-travailleurs-immigres-en-lutte-pour-la-dignite-humaine-au-cours-des-annees-1970/

Deux générations après (soit, environ 40 ans après) … l’immigration … le no man’s land de calais

https://blogs.mediapart.fr/edition/openeurope/article/260615/le-camp-de-regroupement-de-calais-retours-sur-une-violence (Calais)

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2015/12/02/calais-le-controleur-des-libertes-denonce-les-methodes-du-ministere_4821892_1654200.html

Entre les deux que s’est-il passé ? ….

Où se trouvaient les Francs-Maçons ? … dans leurs affaires franc-maçonnico-maçonniques ?

… la mixité (GODF) … les affaires … les turpitudes de la GLNF … les prises de pouvoir internes … les folies pléni-potentielles de certains Rites Egyptiens « reconnus »  … les recherches de régularité à la GLDF ….

Où se trouvait l’essence sublime des Frères de Sœurs qui firent merveilles dans tous métiers, toutes entreprises au profit de la liberté de conscience, d’entreprendre, de forger notre futur … et ceci dans l’esprit des lumières appuyées sur de Grands Principes Universels ?…

Si je m’en tiens au contenu de l’invitation de la FM&S … constatations

1 : que vient faire la Franc-maçonnerie dans le débat « Après le 13 novembre, quelle refondation pour la République ? »

Si la Franc-maçonnerie a quelque chose à voir avec la Société …

Pourquoi subitement après de 13 novembre ? … nos valeurs maçonniques de Fraternité, de Liberté, d’égalité ne sont-elles pas des valeurs foncières à surveiller de tout temps … et à toute heure … !!!

Il faudra combien d’exactions pour que les maçons se sentent concernés par des non-respects de toutes natures ?

Qu’a donc à faire la franc-maçonnerie dans une re-fondation pour la république, en tant qu’institution, j’entends ?    … Elle n’a pas été le fer de lance dans la révolution française en 1789 !!!! … et si je ne me trompe pas la franc-maçonnerie est universelle et trouve son efficacité dans tous les régimes politiques y compris dans les pays Royalistes ou autres régimes constitutionnels (ou non d’ailleurs) !!!!

Quelles leçons pourrions-nous donner alors que, au moins au sein de la Franc-maçonnerie Française le « sport » national est L’Exclusion, L’Ignorance, l’Oubli et le Mépris ?…

Développons … car il n’est pas question, après un tel constat d’être inconséquent … et si je suis ignorant … je souhaite éclairage … suffisamment … afin de présenter mes excuses pour légèreté d’appréciation … (le développement proposé fait l’objet d’un document non annexé ici)

Il sera étrange que la réunion de la FM&S … s’effectue sous la houlette de 4 Grandes Loges … dans une rue dite de l’université (terme désignant le partage et l’échange de toutes les cultures, tous les savoirs et toutes les connaissances) et au sein de la salle Victor Hugo (s’il fut lié à la Chambre des Pairs et à l’Assemblé Nationale … il n’en écrit pas moins les Misérables, les Contemplations, les voix intérieures)

4 Grandes Loges, donc, sur 12 dites « Reconnues » …. Où sont les autres ?

Le Terme « Reconnaissance » suppose selon les théories linguistiques des 7 Arts Royaux la logique et la rhétorique son contraire « les Grandes Loges ou Ordres « Non-Reconnues »

Il serait possible de convenir que de définir «le Tout et son Contraire » … le « to Be or not to Be » … « ce qui Existe et ce qui n’existe pas » … suffirait à y voir clair !!! …

S’il y a bien « ce qui existe selon un point de vue » … il y a un « N’existe pas » … pourtant ce qui n’existe pas existe, assurément, … il respire, pense, émet des points de vu, incarne des traditions, et même est porteur de futur !!!!.

Dans cette partie des « non-reconnus » … encore une trouvaille de la Franc-maçonnerie les Maçonneries dites « Régulières » et les maçonneries « non-régulières » ….

Les Maçonneries dite régulières sont celles qui font allégeance à la Grande Loge Unie d’Angleterre (la GLUA) … celles-ci ne considèrent Maçonnique que les Obédiences qui applique  ce que l’on nomme les Land Mark de la régularité … http://www.freemasons-freemasonry.com/fmregle.html

Pour l’essentiel : l’obligation de croire en Dieu, d’avoir la présence du Volume de la loi sacrée qui doit être un livre d’une religion révélée … et bien sûr la filiation par transmission traditionnelle, ininterrompue et hiérarchique …

Ainsi nous venons de découvrir trois bonnes raisons de ne point exister par exclusion drastique de principe ou dogmatique

Trois bonnes raisons constituant 3 groupes …

  • Les Francs Maçonneries Reconnues
  • Les Francs Maçonneries Non-Reconnues mais Régulières
  • Les Francs Maçonneries Non-Reconnues et Non-Régulières

Croyons-nous avoir épuisé les bons motifs de pratiquer L’Exclusion, L’Ignorance, l’Oubli et le Mépris …

Prenons la dernière catégorie « Les Francs Maçonneries Non-Reconnues et Non-Régulières » qui prêterait à sourire si cela n’était pas causes de profondes souffrances pour les frères et les sœurs qui pratiquent assidument les traditions anciennes ou modernes de la franc-maçonnerie … et dont leur mise à l’écart pour des raisons très variées se trouvent au bord d’un chemin initiatique sans pouvoir le continuer … ou devant le continuer sont pestiférés des doctes visions

Il nous faudra, encore, distinguer ceux qui pratiquent :

  • le Régime écossais anciens et Acceptés
  • les Rites Egyptiens
  • Le Régime Ecossais ancien et Accepté
  • La Stricte Observance Templière
  • Le Régime Ecossais Primitif
  • ….

Et là encore si les tensions sont moindres … restent des difficultés relationnelles … dues à 90% aux échecs dans deux premières catégories maçonniques ci-dessus citées.

Des constats patents de dérives de la Franc-maçonnerie sont devenus fréquents et habituelles  …  … Ils deviennent  les caractéristiques de l’incapacité de la Franc-maçonnerie d’aujourd’hui et lui retire sa pertinence à donner des suggestions crédibles concernant le sujet traité

L’évolution des connaissances des hommes et des femmes du 21ième siècle est telle que les principes imposés par la Franc-maçonnerie n’est plus en conformité avec les attentes …

Enfin où se trouve l’esprit de l’Appel de Strasbourg du 22 Janvier 1961 … il y a plus d’un demi siècle !!!!

Si la franc-maçonnerie veut jouer un rôle réel et efficient dans le monde profane elle doit, dès lors, de façon urgente se reformer … par le dialogue, l’ouverture et le respect … 

Conclusion très courte …

Avant de vouloir voler au secours de la république … il serait bon de balayer devant nos portes respectives … et de se rappeler que la Maçonnerie est un diamant qui brille de ses mille feux chacun représentant un savoir, une connaissance, une richesse liée de la diversité du monde et de l’heureuse Philo-Sophie-Diversité maçonnique …

Nous avons à montrer l’exemple en créant les conditions d’une reconstruction du paysage maçonnique sur la base de réelle relation de fraternité et de respect des chemins initiatiques … 

Il revient à la franc-maçonnerie d’éveiller les consciences … au Franc-maçon de militer en fonction de sa propre conviction et pour les valeurs qu’il estimera comme fondamentales … au citoyen d’œuvrer là où il se trouve, avec les moyens à sa disposition pour transformer les modes d’organisation du pays dont il dépend …

La Franc-maçonnerie doit devenir un exemple d’organisation dans laquelle Liberté, égalité et Fraternité sont des mots illustrant nos valeurs 

Le citoyen peut être franc-maçon … mais le maçon n’est pas la Franc-maçonnerie …  

La Franc-maçonnerie rassemblée peut ouvrir un débat de Société … mais elle ne peut en aucune manière traiter de l’organisation d’un état quel qu’il soit  

Gérard Baudou-Platon

Pour servir

 

************************** Rappel ************************************************

Les Droits de L’Homme et du Citoyen

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Etre suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen.

Art. 1er. – Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

Art. 2. – Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Art. 3. – Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

Art. 4. – La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Art. 5. – La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.
Art. 6. – La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Art. 7. – Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l’instant : il se rend coupable par la résistance.

Art. 8. – La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Art. 9. – Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Art. 10. – Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

Art. 11. – La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Art. 12. – La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

Art. 13. – Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

Art. 14. – Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

Art. 15. – La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Art. 16. – Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

Art. 17. – La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

Publié dans Evenements | Un commentaire

Voeux 2016

Meilleurs vœux pour 2016 … Après une année 2015 riche en évènements et en enseignements nous devrons imaginer, de façon urgente, l’émergence d’un autre monde basé, sans aucun doute, sur des règles nouvelles … serions-nous capables de changer … de mettre fin à des habitudes que nous avons ancrées dans le plus profond de nous même depuis des décennies  ? 2016, dans ses derniers souffles nous le dira … mais une chose est certaine nous devrons franchir le Rubicon …

La disponibilité de l’Information, la performance de nos systèmes de communications basés sur les nouvelles technologies mobiles, nos connaissances scientifiques, notre paradigme pétrolier et financier devenu obsolète, l’urgence absolue que commande le respect de notre environnement, la maitrise et la promotion des énergies renouvelables et, bien évidemment, la nécessaire prise en compte des aspirations philosophiques et spirituelles nous imposeront un nouveau style de vie et de partage au sein de notre humanité. Notre clocher est important mais il ne survivra que relié à toutes vies sur notre planète dans le respect des diversités de toute nature …

J’espère faire œuvre utile en partageant ce blog personnel … j’espère en faire un lieu d’échanges sans contrainte pour toutes celles et ceux qui sont libres … et de bonnes mœurs … qu’ils soient Frères, Sœurs ou profanes. Construire un athanor dans lesquels expériences et visions se confrontent ou se renforcent au bénéfice de tous.

J’en profite pour souligner un jeune blog dont la mission est de diffuser des recherches fondamentales … matériaux nécessaires à notre méditation … Blog Philosophique …

Bonnes années … bonne santé à tous … passion dans création et l’accompagnement de vos projets …

2016 … heureux d’être ensemble

 

Publié dans Evenements | Laisser un commentaire

Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm: Voie d’Eveil – Partie 4

Dans une première partie nous avons tenté de définir la Franc-maçonnerie et sa diversité. Nous avons, aussi, abordé le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm dans sa particularité. Nous avons parlé de celui ou de celle, Franc-maçon de son état, qui incarne l’idéal de ces cercles d’études symboliques, philosophiques et hermétique  … Enfin avons-nous regardé ce qui jouxtait la notion d’Eveil … selon certaines cultures … (Inventaire non exhaustif) … Il est maintenant le temps d’aborder l’échelle du Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm (y compris dans sa sensibilité orientale)

 

Partie 4 : L’Echelle du Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm …

 

Analyse de notre Rite

Il est temps maintenant, à la lumière de ce qui vient d’être dit, d’examiner l’échelle maçonnique à laquelle nous sommes rattachés

Pour éviter toute confusion : L’échelle retenue … est celle de l’Ordre Initiatique Ancien et Primitif de Memphis Misraïm (OIAPMM) voie Orientale (Loge de la Charte des Loges libres et Indépendantes du RAPMM ….

Notons le terme de Voie …. Et ne pensons pas que prendre une voie c’est trouver toutes réponses à toutes les questions que l’on se pose … aucune voie ne répond aux questions posées … certaines voies feront qu’à un certain moment  il n’y aura plus de question à formuler …

Dans le Taoïsme nous dirons, alors, il y aura unité entre le tireur-l’Arc-la Flèche et la Cible TirAlArc-001….  C’est à dire une intention incarnée  se déployant justement dans un espace-temps précis participant à la réalisation d’un plan de création que d’aucun qualifieront de « selon le nom qu’ils préfèreront »

 

  • Apprenti,

Le profane est accueilli par un appel à son subconscient :

  • Connais-tu le regard du Lion ?
  • Connais-tu le regard de l’aigle ?
  • Connais-tu la Force du Taureau ?
  • Connais-tu la langue du serpent ?

Le profane est immédiatement sorti de ses repères habituels …  (environnement socio-professionnel et familial) … un changement de paradigme  s’impose … le monde animal est porteur de Symbole mais aussi de perfection et de … Vérité

Ensuite se trouve-t-il dans le « Cabinet de réflexion » et commence le chemin de sa « mise à mort » …  il établit avant le voyage post-mortem son testament philosophique …  difficile pour lui d’exprimer ses dernières volontés  et ses ultimes convictions …

  • Considérant que la Philosophie amène à concevoir et l’observation à admettre, l’existence probable d’une Intelligence à l’œuvre dans tout l’Univers, ……
  • Considérant que la Tradition Hermétique ancienne, et la Science moderne, enseignent que la vie réside très  réellement au sein des trois règnes de la Nature ….
  • Considérant qu’il est également hautement probable que l’Homme est sur le globe, par son intelligence, par sa  raison, et par ses possibilités matérielles indéniables, le reflet de cette Intelligence Universelle à l’œuvre dans tout l’Univers …

L’impétrant aura à définir pour chacune de ces trois assertions ce qu’il pense être du devoir de l’Homme …. Sa réponse sera fébrile, non ajustée, et trahira son ignorance …

Tout son environnement, ici et maintenant, lui rappellera sa finitude, sa nature liée à la « Terre », sa dépendance absolue avec les forces Cosmo-telluriques,  il constatera qu’il est le subtil résultat de transformation alchimique … prend-il conscience qu’il est le lieu de rassemblement d’énergies et de fonctions animatrices orientées vers un destin qu’il ne maîtrise point …

Dans cet espace post-mortem il reconstruira sa nouvelle forme d’existence en encapsulant au cours de ses 4 voyages les « éléments » nécessaires à son futur changement d’état … après la « Terre », « l’Eau », « l’Air »  « le Feu » …  (comme Isis reconstituant Osiris)

La voie orientale offre, ici, à l’impétrant, l’occasion de comprendre que ce qu’il est n’est pas le fruit du hasard … qu’il est structuré, architecturé avec une infinie précision … et que cette précision à un sens … celui de construire une vie potentialisée

  • Elément Terre : Il correspond au Chakra : « Muladhara » situé au niveau du centre périnéal … là se love la force Kundalinienne … il représente la  « force créatrice absolue » mais une force au repos parce qu’arrivée à l’ultime degré de la création
  • Elément « Eau » : Il correspond au Chakra : « Swaddhisthana » celui-ci influe sur le foie, les reins, la Rate, le Pancréas, les glandes de la reproduction … autant dire un dispositif très sophistiqué de maintien de la vie mais aussi « médiateur informationnel en provenance d’autre monde »
  • Elément « Air » : Il correspond au Chakra : « Anahata » … il est le maître du système Cœur-Poumon … et porte le « Souffle» … le Souffle de vie et son aspect polaire (je donne, je reçois)
  • Elément « Feu » : Il correspond au Chrakra : « Manipura » … C’est la force physique et psychique conjuguée ayant rapport avec la digestion et le métabolisme (Maintien des conditions de vie)

Chaque Chakra a bien évidemment des liens étroits avec les expériences de vie de tout être vivant et par voie de conséquence avec toute disharmonie dans le monde objectif, dans le monde sentiment-émotions ou dans les attitudes mentales … lesquelles auront corrélativement des résonnances négatives … à contrario … une harmonie installée ou ré-installée sera source de rayonnement

Enfin pour rester dans l’essentiel et de ne garder que ce qui peut être retenu comme favorisant l’éveil :

  • La présence de ce que nous nommons, chez nous, « Naos »

C’est un élément que la littérature désigne sous le terme de « fragment d’Obélisque » … Il est parfois assimilé au Naos dans lequel le Grand Prêtre dans l’Egypte ancienne  y plaçait la présence divine …

Pour notre Rite le Naos est un ensemble d’épures symboliques nous référant à tous les principes primordiaux et toutes les forces de création de tous les mondes …

De haut en bas : Voute Céleste – Fils à Plomb – Naos Triangulaire strictement « équilatéral » –  Flamme éternelle – Pavée mosaïque – Plan de L’œuvre –

  • La Circulation des lumières,

A partir de la flamme éternelle Lumière et Information mettent sous tension le temple qui deviendra maçonnique que lorsque les « joyaux » de la loge rayonnement

  • La porte d’ivoire au Trois Voiles …

L’Apprenti constate que le Temple et sa symbolique représente un espace-temps donné … donc une fenêtre de vie dans laquelle il va œuvrer … de la « Porte basse » par un relèvement constructeur … il s’acheminera vers l’orient où une métamorphose l’attend

« Le Connais-toi, toi-même » … est réellement en marche … la découverte de la partie temporelle de l’apprenti par son irruption dans un monde où les signes d’une organisation intemporelle deviennent évidents va déplacer son centre de gravité. Dès lors sa vision, le sens de son existence va s’enrichir de nouvelles perspectives.

Que fera-t’il de ce déséquilibre salutaire ?

apprenti-FMNotre Rite ne lui donnera aucune piste car « notre Rite n’a rien à faire avec la Morale ».   A son stade il aura appris deux choses :

  • A Voir, Entendre, Comprendre (la caverne de Platon)
  • A méditer sur le « Je » … le « suis » … le « Moi » … le « Soi » …

 

  • Compagnon,

Une fois établie une « première conscience de lui-même » … une fois informé qu’il fait partie d’un système complexe dans lequel il a à interagir … une fois convaincu que « méditation et action » vont être le lot de sa progression l’apprenti va être mis en relation avec le réel … Non qu’il fut totalement ignorant de cela avant son entrée en maçonnerie mais dans ce nouveau contexte il devra « Mesurer la Terre » … examiner son espace-temps sous toutes ses formes … après avoir trier le bons grain de l’ivraie … apprendre à amener à la conscience ce qui est encore, chez lui inconscient … bref s’approprier le plus largement possible le monde des formes,  des radiations et des densités.

Pour cela son ascèse consistera à maitriser un certain nombre de moyens, de démarches ou de méthodes  afin que la profondeur de sa vision se renforce …

Ce degré, le poussera, d’abord à l’analyse … avant d’avoir à tenter une synthèse … ainsi devra t’il mettre à profit la puissance de révélation des outils suivants :

  • Ceux que l’on rassemble sous le générique des « 7 Arts Royaux » (ou 7 Arts Libéraux) … que l’on peut répartir, encore, en Linguistique et ses dérivés Compagnon-FM(Grammaire-Sémantique, Logique, Rhétorique), en systèmes structurants du monde réel ou irréel (Nombres et Géométrie), en Systèmie organisationnelle de l’Univers tout entier (Astronomie-Astrologie) et enfin, en se penchant sur les phénomènes vibratoires car tout est rayonnement et tout est information (l’apprenti examinera de l’intérieur comme de l’extérieur la « Musique » … belle plongée dans le monde sentiment-émotion et dans l’inconscient collectif)
  • La philosophie … il sera convié à méditer non seulement sur le plan de l’organisation de la gestion du monde mais aussi sur le sens de l’existence des êtres vivants … une introduction non négligeable à la métaphysique et à l’hermétisme lui apparaitra absolument nécessaire
  • Enfin, le compagnon aura à méditer sur un « mandala » très particulier celui du pentagone étoilé et sa révélation en son sein de la puissance de l’œuf Cosmique … nous n’en dirons pas plus …

Le moyen de son investigation ? Le voyage … cela est bon car sa vie ne sera faite que de cela … rien n’est fixe …. Tout se transforme par le mouvement …

  • Enfin si le grade d’apprenti abordait les 4 premiers Chakras … le compagnon, lui, aura à fréquenter deux autres particulièrement importants …

A :  « l’Ajna Chakra » dont l’objet est la « Vision », la vision intérieure, la vision profonde … aucun acte peut être juste et approprié sans elle  car elle est reliée à la conscience.

B : « Vishuddha Chakra » ou Chakra de la gorge … c’est le centre éthéré, celui de la centration Spatiale et celui du « Verbe » … créateur et générateur de « réalité »

Le verbe crée  … et il crée d’autant mieux que la vision de celui qui en est l’auteur soit inspiré par une vision … profonde

 

  • Maître,

Maitre-FMAu stade de la Maitrise, du point de vue de la notion d’éveil, il peut être évoqué « 4 » points et, avant de préciser nous burinons qu’à issus de la cérémonie dite « d’exaltation », Le vieil homme aura fait place à un être régénéré …

Voici ces 4 points :

  • Il sera évoqué la prière négative … (c’est la vérification ou l’évaluation de son état de conscience)
  • Il Sera constaté la véritable efficience du sigle « V.I.T.R.I.O.L.U.M » Que l’apprenti aura commencé à méditer avant de recevoir la lumière maçonnique ….

« Visita Interiora Terrae, Rectificando Invenies Occultum Lapidem Veram Medicinam » (Visite l’intérieur de la Terre et en la rectifiant tu trouveras la Pierre médicinale …)

  • Il sera abordé le dernier chakra …

L’ouverture du « Sahasrara » … qui est le centre crânien … où est tapie la syllabe germe « OM » vibration primordiale, rayonnement générateur de tout ce qui est et qui n’est point encore  … pour les occidentaux là se trouve le siège de la « glande pinéale »

Pour les hindous, ce centre est situé au-dessus du sommet de la tête … en dehors de l’enveloppe corporelle grossière … au de-là de la « shushuma » où règne de la polarisation constructive …

…. Endroit claviculaire pour un échange Terre – Ciel. C’est là où « l’Unité devient multiple et que le multiple devient unitif » ….  C’est le centre du Lotus aux mille pétales … l’intégration de tous les savoirs et l’expression de toute connaissance ….

  • Il sera alors évoqué la Mort et la résurrection … de quelle nature est ce passage ? Comment se passe cette métamorphose ? … nous n’en dirons rien, ici

 

  • De Maître Secret à Grand élu de la Voute Sacrée,

Nous sommes en maçonnerie et si tenté soit-il que nous sommes sur le chemin de l’Eveil … la grande caractéristique de la démarche maçonnique est de servir le monde profane pour l’amener à lui faire intégrer les valeurs découvertes   mais aussi de permettre à tous d’ouvrir leur  propre conscience …

De façon plus modeste l’apprenti devenu Maître en 5 ans sera loin encore d’être doté d’une omniscience  et d’une connaissance absolue mais … des germes, des pistes seront ancrées … le frère ou la sœur en ascente vers la lumière se verra proposer un ensemble de situation lui permettant de rentrer en lui-même exposant son « je » à l’exigence d’un « suis » de plus en plus net et impératif.

Pour me faire comprendre je ne dévoilerai qu’une assertion très éloquente par rapport à notre propos

« Ne profanez pas le mot de Vérité en l’accordant aux conceptions humaines ».

Vaste programme pour un Franc-maçon qui doit régler ses pas et dont la prétention est de construire le monde en accord avec les harmonies universelles

Comme une « mandala » notre Rite nous proposera de méditer sur les difficultés pour lever les entraves des hommes afin de construire le Temple inspiré par la progressive rencontre qui s’établit entre eux et leur « double  subtil »  …

Chaque degré règlera notre « mécanique » comme pas à pas l’horloger construira la montre qui s’accordera aux exigences cosmiques et aux espaces temps qu’il devra affronter … car la notion de temps ne sera pas la même pour tous … et les scientifiques le savent bien

  • Relativité de temps …
  • Négation du Temps …
  • Synchronicité …
  • Simultanéité des mondes parallèles …
  • ….

Les champs investigués seront : la nature de nos désirs, les moteurs à notre action, la notion de Justice, nos modes de construction objectifs ou subjectifs, les racines de l’inspiration, les sources possibles d’idéation, les principes possibles de références, la capacité transmutatrice par la conscience « d’une quadrature »  …

GrdEluVouteSacreeTous ceci devant être destiné à une rectification individuelle drastique

La référence symbolique, jusqu’alors privilégiée, laisse, alors, la place à la philosophie … un premier aspect de la philosophie, seulement  !!!! … celui qui sera nécessaire d’être analysé pour permettre un éveil libérateur

 

  • Du Chevalier d’Orient et de l’Epée au Chevalier Prince Rose+Croix …….

Un Rite qui se propose de conduire à l’éveil doit impérativement tendre vers une digestion des différentes cultures qui structure le monde phénoménal … il doit réduire à néant les modes de  structurations mentales, idéologiques … chasser toute éducation ramenant l’être candidat à l’éveil à des contingences, des systèmes d’intégration ou des dispositifs d’éducation « locaux » ou « orientés vers des organisations dont les intérêts seraient contraires aux règles universelles découvertes sur le chemin de la progression initiatique …

Les travaux précédant étaient basés sur une mythologie de nature  hébraïque … cet espace nous fera, maintenant, cheminer dans un espace judéo-chrétien  …

Ainsi de Babylone à la « mission » Rose-Croix … une transposition doit impérativement se ChevPrincRoseCroixfaire … le frère et la sœur, par la nature de leur ascèse, pourront participer à la reconstruction de la Vérité primitive, de la Liberté rationnelle des droits de la libre Conscience et de la libre Pensée. Et cette reconstruction doit se faire dans le cœur des Hommes et parmi les nations … les ouvertures de conscience cumulées et encapsulées jusqu’alors sont assorties d’obligations opératives …

Faisons un clin d’œil vers l’Orient … « Bouddha » … transmit ce qu’il fallait … afin de permettre une mutation libératrice chez chacun … (l’épilogue se réalisera dans la strate ésotérique suivante)

Dès lors un rappel constant s’impose :

« Ne crois toutefois pas que tu devras t’engager dans une lutte contre d’autres que toi-même, car c’est au fond de ta conscience qu’il t’appartient surtout d’apporter une paix pure et lumineuse »

On n’oubliera pas cette formule « Igne Natura Renovatur Intégra »

Et enfin … sur le chemin de l’éveil … toujours « Ora, Labora » notre statut d’esprit incarné dans la matière l’exige …

Qu’est-ce qu’un Rose-Croix ?

C’est un Maçon qui, après avoir travaillé tous les degrés inférieurs de l’initiation, se livre à l’étude des forces primitives de la nature et à la recherche des causes secondes.

 

  • Du Sublime écossais de la Jérusalem Céleste au Chevalier Kadosh en passant par Prince de la Lumière …….

Toujours la conscience d’une fonction bivalente des êtres que nous sommes … et la ChevalierKadosh-01solution, enfin, sur la confrontation entre pouvoir Temporel et le pouvoir Spirituel  (voire la fonction Royale (ou régalienne)  et la fonction sacerdotale)

Cette espace est conçu comme un champ expérientiel … qui confronte ce que l’on est devenu avec l’histoire de notre humanité récente (celle plutôt, incarnée par l’occident, il faut bien le dire) et la façon dont s’est articulée et fondée la fusion des pouvoirs évoqué ci-dessus.

Cette auto-analyse est primordiale pour mettre en œuvre un « lâcher prise salutaire » nécessaire à un éveil réussi …

Compassion, Bienfaisance, Octuple sentiers de la libération, familiarisation avec les forces occultes et prise en compte d’une organisation cosmologique rectrice des mondes …

On l’aura compris le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm  voie Orientale, est loin de donner des clochettes et titres ronflant et contraint le méditant à vivre des situations obligeant à des prises de consciences foncières …  car « fondatrice d’un nouveau paradigme »

Enfin pour le dernier grade de cet espace ce sera rejoindre la Paix intérieure par la mise en lumière de la « mémoire » par la maitrise de l’échelle à double montant (7 Arts royaux et 7 états) et un méditation profonde sur le « VICARIUS FILII DEI »

 

  • Du Chevalier de Scandinavie au Patriarche des Védas Sacrés puis du Sublime Maître de Sagesse à Pontif de Sérapis …….

Dans ce cheminement vers l’éveil … la spéléologie des profondeurs de l’être ainsi que le nécessaire inventaire des environnements de fonctionnement de l’être sur le chemin du savoir et de la connaissance vont faire place à un autre inventaire : Celui d’un monde dont VedasSacreesl’expression ne peut nous être contée que par la mythologie … même si une grande part de celle-ci nous sera expliquée par des découvertes archéologie. Une occasion, sans doute de se rendre compte  que nous sommes aussi fait de cette idéation là …

La démarche suggérée sera celle de « chamanes » … parcourir notre espace-temps … Egypte, Grèce, Scandinavie, Chaldée, Indes, …. Voire des mondes encore plus reculée si possible …

Cela fait … les chaines de l’attachement seront brisées … l’être en réalisation et maçon de surcroit peut apporter une contribution à la transformation du monde sur la base d’une conscience contemporaine inspirée …

Il aura une dernière étape pour obtenir la complétude de ses potentialités ce sera celle d’être non plus l’objet de sa méditation et de son attention opérative  mais de devenir l’acteur parfait et conforme à nature de l’œuvre qui se déroule

Ce sera l’objet de la dernière partie du chemin

 

  • Du Sublime Prince de la Maçonnerie au Très Sublime Maître du Grand Œuvre (Soit l’accès à l’Arcane des Arcanes ou Arcan Arcanorum) ……

Un dernier plan de travail proposé par notre Rite … du point de vue de sa justification, de l’utilité, de ses fondements, de son contenu, de son opérativité que n’a-t-on pas écrit, dit et fait !!!!

Il y a une chose de certaine.

Si tout ce que nous venons de buriner traduit bien une démarche indispensable pour que l’éveil puisse réellement se produire … il est nécessaire que s’installe une ascèse Arcane-Memphispersonnelle afin que deux réalités se rencontrent … que le « Je Suis » se manifeste … que le « Tat Sat » s’incarne, que la Terre et le Ciel s’unissent, que créature et créateur se rencontre … quel que soit la forme de cette rencontre.

Aussi bien, pour parler de l’Arcane des Arcanes … pyramidion de notre échelle maçonnique … je prendrai la vision qui est la mienne et qui s’inspire largement du chemin que j’ai emprunté depuis longtemps … celui qui serpente en terre alchimique d’Orient …

Même préparé, comme nous l’avons vu, l’accès à l’éveil ne résulte pas de la mise en œuvre d’une recette de cuisine ni d’une identification personnelle à une variable mathématique participant à la résolution d’une équation cosmique à « n » degré. Celles et ceux qui disent l’avoir obtenu doivent faire très attention de ne pas se tromper lourdement dans leurs appréciations.

Reste que, pour obtenir la meilleure perception de la Vérité, pour s’immiscer dans une mécanique terrestre et céleste malgré notre opacité, notre densité nous devons nous rendre maintenant bien plus léger, nous rendre transparent afin que notre lumière intérieur puisse rayonner sans obstacle (réduction-dissolution de notre Ego) … c’est cette lumière qui est la source de toute les existences …

Obtenir l’arcane des arcanes c’est accepter de rentrer dans un processus de maitrise absolu de notre Moi, de notre Ego  … et même d’accepter la nécessaire dissolution de ce que nous avons été … la mort du vieil homme aura rempli son œuvre au profit d’une métamorphose …

Celui qui se trouve en situation d’éveil tout en restant incarné n’est plus le même … Il est un être bicéphale … qui ressemble les deux mondes. Les anciens Égyptiens diraient : celui qui rassemble la Terre Noire et la Terre Rouge … celui qui comme au temps du Zep Tepi réalise la jonction du Nil céleste (Voie lactée) et du Nil Terrestre    … les NDE ne nous donneraient-elles pas une certaine idée de ces rencontres « post-mortem » éphémères ?  … Difficile à dire car la littérature est peu prolixe à ce sujet pourtant de plus en plus de médecins commencent à concevoir justement cette existence « après la vie, ici et maintenant »

Tentons de préciser deux points  pour aller plus avant : …

Herman Hesse, dans une lettre écrite à un ami, donne la définition suivante de l’éveil: « atteindre cet éveil, cette union avec la totalité, non de manière intellectualisée mais en la vivant comme une réalité avec l’âme et le corps, devenir cette unité, voilà le but auquel aspirent tous les disciples du Zen ».

Karuna Platon explique : « la liberté est pour chacun. Le connaissant sait que la liberté ne signifie pas forcément faire ce que l’on veut mais assurément d’abord faire ce que l’on doit  … et si par bonheur, ce que l’on doit faire est, aussi, ce que l’on veut faire  … en somme, si l’on veut faire ce que l’on doit … voilà l’homme libre »  …

Obtenir cette union nécessite une ascèse qui fait l’objet de cette partie ésotérique

Pour comprendre prenons une simple image …  regardons la lumière d’une lanterne … elle rayonne  selon son énergie … Celle-ci n’est pas modifiée par quoi que ce soit pourtant sa manifestation extérieure est affectée en fonction de la qualité de la matière à travers laquelle cette lumière brille …

Ainsi accéder aux arcanes de l’arcane revient à rendre transparent, inopérant tout ce nous empêche de faire éclater cette lumière intérieure transmise à notre naissance …  Comment procéder ?

 

  • Le 87 degré nous alertera sur la nécessité de comprendre et de maitriser les dispositifs associé à notre vie individuelle.

La Qualité de ce que nous sommes est liée à notre aptitude à être en conformité avec nos besoins réels … sur les trois piliers stabilisant notre existence :

A : l’alimentation qui correspond non seulement à la satisfaction impérative de notre corps reptilien mais, aussi, à sa capacité à nous permettre de développer l’efficacité des capteurs objectifs pour la connaissance de notre environnement physique et subtil   … nous sommes ce que nous mangeons

B : l’Air … cette forme volatile si nécessaire à la vie est loin de n’être que de l’oxygène nécessaire à la régénération de notre sang baignant toutes les cellules de notre corps … il informe et transporte les messages nécessaires à la vie et notre transmutation biologique.

C : l’Idéation …  seront mis dans cet espace l’ensemble des sensations, des perceptions, visuelles ou imaginaires … sans elles aucune vie n’est possible … avec elles tout se construit … le meilleur comme le pire

Par un travail assidu et avec l’exercice de la persévérance le Franc-maçon entre en lui-même et prend conscience de l’importance de ses propres centres fonctionnels :

  • Le centre intellectuel … (Structure de sa pensée, de ses modes de représentation, de ses Idées, de ses modes de raisonnement..)
  • Le centre Émotionnel  … (Sentiments, Désirs, Émotions, … )
  • Le centre Instinctif … (Respiration, Circulation sanguine, Réflexe, les 5 sens, Le sens de la Chaleur, le sens de sa propre vie, …)
  • Le centre moteur … celui qui le lit au mouvement … à l’évolution ou à l’involution

Dès lors le Franc-maçon sera introduit :

  • Dans les douze classes d’essence de son être
  • Dans les 7 Mondes … (Énergie – Matière – Information)
  • De façon active dans le processus de restitution
  • Dans une compréhension particulière afin d’apprécier les processus de densification et les modes d’évolution de l’espace qui nous accueille … c’est-à-dire, notre planète Terre … Gaia

 

  • Le 88 degré de notre Rite

Ce degré permet au frère ou à la sœur sur ce chemin de rencontre de se placer en résonnance avec les lois qui régissent l’univers, en l’harmonie avec « la musique des sphères » (Spiritualité et Science concluent une union sacrée) … Conscience aura-t’il que sa vie ne débute pas avec sa naissance ni ne termine avec son « désincarnement » !!!!  …

« Là doit naitre une pensée dirigée par une volonté pleinement consciente » …

Corps physique, Corps Astral, Corps mental et Corps subtil doivent œuvrer ensemble … dans une unité retrouvée

 

  • Le 89 degré de notre Rite

Il est le temps de comprendre que les Arts libéraux abordés au grade de compagnon et dans notre Rite sous le nom des 7 Arts Royaux … doivent être ré-analysés à la lumière du chemin parcouru … ils deviennent alors « des Arts Royaux Sacrés » parce que imageant le « Je Suis » dans son aspect « puissance de création et d’action »

Une « check-list » de maitrise  particulière est proposée au cherchant … celle énoncée par le « Kybalion »

 

  • Enfin le 90ième degré nous confère le statut de Sublime Maitre du Grand Œuvre …

Pourquoi cela ?

Parce que le chemin parcouru a mené à l’éveil  ou pour le moins à une grande ouverture de conscience… un éveil qui a produit sens … qui a replacé l’homme dans sa véritable histoire … qui permit à l’homme d’être le véritable relais  dans les actions de création de ces mondes transcendantaux … Le cheminant devient le « démiurge » entre guillemets tant il est important de rester humble quel que soit le stade où l’on pense se trouver …

Ainsi au 90ième degré devons-nous être  des alchimistes inspirés et conscient …

« L’unité se développe en deux, se perfectionne en trois à l’intérieur pour produire quatre à l’extérieur, d’où par six, huit, neuf, on passe et arrive à cinq, moitié du nombre sphérique dix, pour monter en passant du 11 au 12 et pour s’élever à travers le quatre fois dix, au nombre six fois douze … fin et sommet du bonheur éternel » …

Le rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm … voie d’Eveil ? au lecteur de le décider maintenant … Vrai ou Faux ?

Dernier point cependant: Classiquement 4 voies peuvent permettre la classification de nos  Maçonneries respectives … je vous les livre en conclusion …

  • La première voie est dite extérieure : Elle concerne les maçonneries tournées vers l’organisation sociale et de pouvoir de type économique …
  • La seconde est celle du Cœur : Elle concerne l’Action Sociale et Humanitaire …
  • La troisième est celle de l’intellect : Elle concerne la Tradition, la Culture, la Symbolique et la Philosophie …
  • La Quatrième est celle des Arcanas : Ce serait la voie des Maîtres et des Initiés.. une voie non – évidente pour la plus part d’entre nous … c’est la voie de la conquête via un chemin difficile … mais sans aucun doute exaltante pour le retour que l’on en tire et l’efficacité qui en découle …

Le Maçon réalisé … est assurément l’incarnation de ces 4 maçonneries

Reposons-nous la question: le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm est-elle une voie d’Eveil ?

L’on pourra pour le moins dire que la Voie Orientale de ce Rite cumule de nombreuses présomptions favorables …. mais le débat reste ouvert !!!!!

Gérard Baudou-Platon

Fin de la partie IV … une partie V est en cours d’écriture: Elle reprend degré par degré la totalité de l’échelle du Rite …. et pour chacun d’entre eux sont mis en exergue les points philosophiques et les pratiques qui concourent à une forme d’éveil …

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Non classé, Principes et Fondements | 2 commentaires

Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm: Voie d’Eveil – Partie 3

Dans une première partie nous avons tenté de définir la Franc-maçonnerie et sa diversité. Nous avons, aussi, abordé le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm dans sa particularité. Nous avons parlé de celui ou de celle, Franc-maçon de son état, qui incarne l’idéal de ces cercles d’études symboliques, philosophiques et hermétique  … regardons maintenant ce qui jouxte la notion d’Eveil … selon certaines cultures …

 

Partie 3 : Quelques éléments qui environnent la notion d’Eveil

Selon :

1 : Le Tchan,

Cela concerne la pratique du Tao dont le grand psychologue iranien G.A. MOKTAR disait : « Cette méthode est un véritable judo psychique car elle transforme en force les cent et une faiblesses de l’être humain »…

Le « Tchan » signifie : Méditation  ….

Son fondateur est l’indien Bodhidharma … sa doctrine refusait de voir le personnage Siddhârta Gautama, le bouddha historique comme fondateur d’une religion ou l’inventeur TchanMeditation-MtreDogend’une voie unique libératricele pratiquant du Tchan peut appartenir à toutes les religions ou à aucune

Pour mémoire le Tchan donna naissance au Zen Japonais

Le but du Tchan est de « transformer l’être humain en ce qu’il devrait être. C’est-à-dire un « Tchen Jen » ou un « Humain Véritable »

Ce que nous venons d’écrire se retrouve très exactement dans certains degrés ou étapes du Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm …

Livrons une autre définition qui justifierait une attention particulière de notre démarche occidentale au travers de l’institution maçonnique :

« Le but du Tchan est donc de former des humains véritables, libérés des conditionnements négatifs ; de faire disparaitre la déformation qui empêche l’humain de se déployer en fonction de ses réelles potentialités. L’Humain véritable apparait lorsque « l’adepte », par une autodiscipline de caractère psychologique, atteint l’état de conscience dit « tseu Jan », terme d’origine taoïste signifiant : parfait détachement, ou encore : lâcher prise. Les mots : Buddhi (qui est une expression bouddhiste qui vaut dire « éveil »), mosca, samadhi … sont des équivalents du terme « tseu Jan » »

Le Bouddha exprimait lui-même : « sois ton propre flambeau et ton propre refuge. Ne mets aucune tête au-dessus de la tienne. N’accepte pour vrai que ce que tu as vérifié personnellement … » …

Il existe en Extrême Orient deux grandes traditions. Une voie traditionnelle et une voie de l’évolutionnisme spirituel (que l’on peut affecter à une voie magique).

La voie rationnelle est strictement psychologique, non intellectuel, au sens occidental du terme.. ;. Son but est d’atteindre un degré de conscience d’où l’on percevra de fait que rien ne sépare l’individu du monde extérieur, que le cosmos et l’individu sont une seule et même entité … En quelque mot, le Tchan  est la recherche de la libération sans étape intermédiaire entre l’individu conditionné et le libéré qu’il sera … et au-delà de cela un but ultérieur et pressant subsiste : celui d’aider autrui à faire le même chemin libératoire …

La voie spiritualiste évolutionniste, l’homme de la voie dite « magique » estime que l’éveil, la libération, constitue le sommet, le couronnement d’une progression constante, marquée par des étapes intermédiaires dont chacune apporte à l’adepte au moins certains éléments de facultés supranormales de plus en plus importantes en fonction du trajet personnel de celui qui choisit cette ascèse …

N’en disons pas plus …

2 : Les principes du Changement de la MTC,

J’ai souhaité mettre ce paragraphe dans mon étude car là, encore, nous allons retrouver une vision propre à illustrer ce que nous avons déjà écrit en partie 1 et 2.

Il sera important de remarquer l’homme et la femme que nous sommes … et encore plus si nous sommes « francs-maçons » …. ne peut exister sans ces relations constantes entre le « moi » et le « Soi » … et … le « moi » et l’autre (que l’on désignera dans son acception la plus générale : l’autre étant l’environnement, tous les mondes vivants et, en particulier, les humains qui nous côtoient.

Le cadre d’examen est fluctuant puisqu’en constante transformation ce qui fait que chacun d’entre nous doit faire face à sa propre « transmutation » avec toutes les conséquences sur tous les plans de notre propre existence (Physique, Emotionnel, Mental, Spirituel) mais, aussi, faire face à la mutation de l’environnement dans lequel nous nous transformons …

Nous réalisons, alors, que notre espace intérieur et notre espace extérieur inter agissent mutuellement nous contraignant à chaque moment de notre vie à nous adapter de telle façon que le nécessaire changement à notre évolution « imposé » ne nous mène pas vers une impossible action …

Le MTC regarde l’homme dans cette double contrainte et permet à celui-ci de maitriser non seulement le changement utile et nécessaire mais, aussi, à le devancer …

Comment cela est-possible ?

En quelques mots : la MTC dira que

  • toute création est le résultat d’une transformation constante entre « Matière » et « Energie » (et ceci dans les deux sens) … le Qi ou T’chi,
  • tout création est, donc, soumis à un mouvement de transformation dont les paramètres sont « rationnels »,
  • ces changements qui en découle sont polarisés (Yin – Yang) de telle sorte que Yin contient Yang et que Yang contient Yin (les deux aspects opposés d’une même chose),
  • toute création possède un statut au regard de 5 éléments fondamentaux
  • L’homme est un intégrateur de toutes fonctions universelles

PictogrammeMenciusDès lors, chaque être vivant doit pratiquer « l’Introspection thérapeutique » … c’est-à-dire entrer en soi afin de reconnaitre les adéquations et d’identifier les inadéquations. Celles-ci étant mis en lumière une action de mise en harmonie devient possible …

Démarche applicable dans tous les domaines de l’action humaine  (social, économique, politique, financier, …)

Et dans le cas de nos propres comportements cela ne sera pas à démontrer car il est prouvé que l’inadéquation émotionnelle est porteuse des pires désordres

  • l’anxiété portera effet sur les Poumons qui l’héberge,
  • la joie ou l’excès de joie impactera le Cœur (y compris le Tchen),
  • la colère, le Foie
  • la pensée non contrôlée, la rate et le Pancréas,
  • la peur, les Reins
  • ….

 

3 : Les bases du travail dans les Arts Martiaux Cino-Vietnamien,

Il est important d’évoquer cet aspect car, nous l’avons vu, la Franc-maçonnerie de haute philosophique voire hermétique fait appel à l’homme dans toutes ses parties et dans son unité … Nous avons vu, alors, que toute son action est sous la dépendance de deux sources de nature différentes devant être intégrée et synchronisée …

Une des missions des frères et sœurs c’est l’action en fonction de leurs convictions intimes … celles-ci se précisant au fur et à mesure que leur état de conscience s’ouvre et s’enrichit.

Le côté militant non asservi et résultant d’une liberté retrouvé par les savoirs et connaissances constamment renouvelés le transforme en une sorte de « samouraï » …

Examinons, alors ce que la Professeur Anne Cheng a écrit son livre sur « l’histoire de la pensée chinoise »

«  l’Unité recherchée par la pensée chinoise tout au long de son évolution est celle du VietVoDao-logosouffle (Qi), influx ou énergie vitale qui anime l’univers tout entier … Toute réalité physique ou mentale, n’étant rien d’autre qu’énergie vitale, l’esprit ne fonctionne pas détaché de son corps … source de l’énergie morale, le Qi, loin de présenter une notion abstraite, est ressenti jusqu’au plus profond d’un être et de sa chair. Tout en étant éminemment concret, il n’est cependant pas toujours visible  ou tangible : ce peut être le tempérament d’une personne ou l’atmosphère d’un lieu, la puissance expressive d’un poème ou la charge émotionnelle d’une œuvre d’Art »

L’homme étant lui-même une création particulière qui relie le Ciel à la Terre, l’homme parfait (ou Zhenren) de la tradition est alors un homme de Qi …

Dès lors par la maitrise l’homme peut inscrire ses actes dans la durée et dans la justesse

Le « rouleau de « Mawangdhui » à l’époque des Han (-190 à -168 av JC) évoquent des techniques particulières dans le but d’une longévité « Tuna » (Cracher / Avaler) ainsi que le Kingqi (faire mouvoir son souffle) … deux éléments bien décrits dans les techniques de respiration profonde  (Yangshen)

En Chine l’idée d’une complémentarité du « Wen » (le monde de la culture, de l’étude dans leur connotation littéraire et intellectuelle) et du « Wu » (aptitude physique et guerrière !!!) a émergé depuis le nuit des temps …

L’homme est, ainsi, à cheval entre un monde matériel (physique, objectif) et un monde immatériel (spirituel, à objectiver) …

En quelque une sorte de « men sana in corpore sano »

Un état particulier qui intéresse nos scientifiques avec l’avènement de la physique quantique  ….

 

4 : la dynamique des systèmes

Revenons en occident … cette particularité qu’a l’homme et, en particulier, les frères et les Sœurs en Franc-maçonnerie d’avoir à intégrer la totalité des plans d’existence pour ajuster leurs actions va nous mener à la nécessiter d’apprécier toute situation au travers de fourches caudines  toutes particulières construites sur les principes de « La dynamique des systèmes »

Selon cette théorie toute entité quelle qu’elle soit peut être considérée comme un ensemble plus au moins complexe inter-réagissant avec les autres entités qui composent le monde vivant ou non ….

Chaque entité outre le fait qu’elle doit faire face à ses propres nécessités d’existence mais aussi qu’en tant que système d’organisation et d’information est contrainte par la loi d’entropie, doit aussi gérer sa relation avec son environnement. (Action-Réaction-rétroaction, Ajustement mutuelle ou programmée)

Cela pose que tout système complexe comme l’homme, la société, l’entreprise serait réglé par des lois du type « Entités-Relations » … ainsi toute forme d’organisation se comporterait comme une cellule vivante ayant à jouer un rôle dans un ensemble plus grand … lequel interagit lui-même dans un ensemble encore plus grand …

Ceci conclut à l’interdépendance de toutes entités … en connaitre les lois qui permettent d’inscrire les décisions prises en toute conscience des conséquences qui résulteraient de leur exécution.

Papillon-DSLe météorologue Edward Lorenz dans sa conférence à « l’American Association for the Advenement of Science » sur le thème « The Prédicability » … « le battement d’aile d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? »

La question peut être regardée avec un sourire narquois mais le désastre planétaire qui se dessine dû à l’activité humaine en notre Siècle nous contraint plutôt à accepter cette théorie de la « dynamique des systèmes » comme un moyen unique de repenser le monde sous l’angle d’une « vision globale ».

Il nous faudra compter sous deux aspects de cette vision pour mettre l’homme au centre de notre attention :

  • Approche globale pour la description de toute complexité relative à l’organisation de nos sociétés et à l’économie …
  • Approche holistique pour décrire l’homme sous ses différents aspects (notamment pour la Santé et la Thérapie) ….

Gérard Baudou-Platon

Fin de la partie 3

Publié dans Non classé, Principes et Fondements | Laisser un commentaire

Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm: Voie d’Eveil – Partie 2

Dans une première partie nous avons tenté de parler de la Franc-maçonnerie et de sa diversité.

Nous avons abordé le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm et ses premières particularités … maintenant devrons-nous parler de celui ou de celle qui incarne l’idéal de ces cercles d’études symbolique, philosophie et hermétique

Partie 2 : Méditation sur « Celui ou Celle qui a le statut de Franc-maçon »

Tout ce que nous avons dit en partie 1 est, assurément, important  mais  encore bien incomplet, car :

  • Vouloir pénétrer le monde est un excellent objectif,
  • Vouloir incarner une harmonie universelle afin de permettre l’avènement d’un monde meilleur, ici et maintenant, est la preuve d’un réel altruisme qui ravit tous les francs-maçons de notre planète
  • Vouloir se conformer aux règles posées par le déroulement d’une œuvre dont nous ne sommes pas les auteurs est assurément courageux
  • Nous assigner l’astreinte de maitriser les tenants et les aboutissants des trois précédentes assertions afin de faire de notre propre œuvre un « Travail loyalement accompli» relève d’un challenge  … qui est chevillé au corps de tout maçon authentique.

En ce contexte : le franc-maçon est un être hybride (Nous le savions car nous partageons tous un symbole bien connu : l’aigle bicéphale). Il est à la confluence de deux sources … Aigle-Bicephale-bressuireCelle, subtile et vitale qui l’adombre de façon inconsciente et celle qui relève de la conscience objective …

Pour être le maçon qu’il doit être, il doit conscientiser ce qui chez lui n’est pas mis à jour, encore, … et rendre le fruit de sa « création »  conforme (d’où l’expression : « rendre la maison à son père ») …

Dans cette démarche à double détente  … une discipline s’impose :   

  • Accéder à sa propre essence … celle qui le structure, lui et maintenant.
  • Examiner ses moteurs intimes de fonctionnement, sans détour ni artifice,
  • Devenir conscient de l’ordonnancement des mondes d’où il est issu … et dans lesquels s’exprime sa propre équation
  • Entrevoir sa place et son devoir dans une histoire qui est non seulement celle de l’univers tout entier mais, aussi, la sienne, … dans son futur immédiat et …

Telle la chrysalide il doit aborder en conscience  sa transformation ou sa transmutation  afin d’être en pleine résonnance  avec la création !!

Ne point faire cela ferait de la Franc-maçonnerie un moyen inutile au service, au mieux  d’une œuvre caritative ou humanitaire (ce qui est déjà très bien, disons-le, sans restriction d’aucune sorte) et au pire une institution symbolique et philosophie auto-satisfaisante génératrice de  circonvolutions cérébrales.

La discipline qui s’impose est le « domestiquage »  de la vache comme diraient nos frères Tibétains …. Seule condition d’accès à la deuxième source que nous avons évoqué plus haut

Pour comprendre voici quelques éléments de réflexion sur « cette » discipline … et … ayant fait cela nous regarderons, dans une dernière partie, la structure de notre  échelle maçonnique  pour savoir si notre Rite répond bien aux critères et nécessité qu’oblige une  « Voie d’Eveil »

  • A : Extrait du « Yoga de la connaissance » ou la parabole des deux oiseaux décrivant de façon imagée mais très exact la bi-valence des êtres que nous sommes puisque nous sommes des « initiés »

Deux oiseaux étaient posés sur un même arbre,

Celui d’en haut était calme, majestueux, splendide, parfait …. (un simorgh ? )

simorg01Celui d’en bas sautillait continuellement de branche en branche. Tantôt il mangeait des fruits savoureux et il était joyeux  … Tantôt il mangeait des fruits amers et, bien sûr, il était malheureux

Un jour qu’il avait mangé un fruit encore plus acide que tous les autres, il leva son regard jusqu’à l’oiseau calme et majestueux au-dessus de lui … et il se dit :

« comme je voudrais être pareil  à cet oiseaux » …

et il s’en approcha un peu !!!

Bientôt il oublia son désir de ressembler à l’oiseau d’en haut  et il continua comme auparavant  à manger des fruits doux et des fruits amers, à être tantôt joyeux et … tantôt malheureux. De nouveau il éleva les yeux … et de nouveaux il s’approcha un peu plus de l’oiseau paisible et magnifique perché au-dessus de lui !!!

Ce manège de répéta souvent et finalement, notre oiseau se trouva tout près de l’autre  …  le plumage éclatant de celui-ci l’éblouit d’abord, …. Puis parut absorber le nouveau venu qui, finalement, à sa grande surprise  et à son émerveillement, s’aperçut qu’il n’existait  qu’un seul oiseau !!!

A l’instar de cette image … nous frères et Sœurs devront apprendre  que cette deuxième source est en nous …. Mais je compléterai cette certitude par la nuance suivante :

Entre, être convaincu que nous possédons la source en nous et,  l’ayant compris, croire que ce que l’on fait, alors, découle de cette source il y a un pas que nous ne franchirons point encore.

Attention à ne pas prendre nos désirs profonds pour des réalités … l’introspection … reste une vertu  utile !!!

  • B : Un franc-maçon qui porte à l’extérieur les enseignements reçus dans ses cénacles de « constructeur d’harmonie » …. Incarne pleinement deux mots « Je Suis » … et pour certains d’entre nous … ces deux  mots  constituent la désignation d’un état de conscience suprême … ce qui par voie de conséquence les rangent parmi les êtres dont tous les actes sont « justes et appropriés » (Cf. Très haut Grade … Sum qui sum)

Analysons cette séquence « Je Suis »

« Je » …

  • évoque la notion Structure : Charpente, Squelette, Ossature
  • évoque la Texture : la chair (la peau, les muscles, le sang, … )

Le « Je » corresponds à la « Forme-Reflet » …

L’homme incarné est la Forme-reflet au plan physique par la prise de densité matière-chair (c’est l’état grossier dont nous sommes revêtus) … mais reflet de quoi ?

Reflet de la source de toute chose conformément au principe que tout vient de l’Unique (pour le scientifique ce sera de l’unité des lois cosmologique … pour les autres … mille et un noms feront l’affaire selon les convictions et les croyances de chacun … )

Le « Je » évoque « l’existence »  et cette existence se traduit pour les occidentaux par la présence de 3 corps essentiels :

  • le Corps reptilien, qui assure l’accomplissement des fonctions vitales et l’assouvissement des instincts et la résolution des états d’urgence
  • le Corps limbique dont le rôle est de répondre aux conditionnements acquis tel que l’apprentissage et le dressage ou l’inné tel que ce qui désigne les instincts de type grégaires
  • le Corps mental qui concerne la mécanique de la pensée et ces formes d’expression au travers le filtre d’évaluation de la vision objective

« Suis » 

  • la Substance,
  • l’Essence,

Le « Suis » correspond à la « Forme-Radiation » c’est dire l’aspect transfiguré de la matière  celle en rapport avec les plans subtils …

La source rectrice est celle qui vient de là  …

Tout ce qui est sur notre planète est relié au Monde Origine  …. Une sorte de « ce qui est en bas est comme ce qui est en haut » avec un « comme » à vraiment interpréter, définir et commenter

  • C : La distinction entre « Savoir» et « Connaissance »

Nous utiliserons ici, encore,  le langage des oiseaux … la meilleure façon pour moi d’être court mais clair …

  • Le Savoir a un lien avec le « Je » et tout ce qui préoccupe le Maçon au prise avec la réalité « consciente », « sentie » et « ressentie » …. C’est le « Voir ça» et ses multiples formes de d’évaluation, de diagnostic, de jugement, d’ajustement mutuel nécessaire (à son sens) pour la continuation de la vie dans la cadre d’un « système qualité » défini par lui-même
  • La connaissance qui traduit ou qui s’apparente au « Suis » … connaissance ou le « naître avec» … qui désigne le patrimoine reçu à la naissance  … dont on peut dire qu’il représente la totalité des potentialités nécessaires  à la production d’un monde spatio-temporel conforme à l’histoire et la vie de l’Univers en mouvement

Le frère et la sœur doit construire ce lien conscient et opératif  entre « Savoir » et « Connaissance »  … lien qui lui permettra, alors, d’incarner le « Je Suis » et dès lors trouvera ses actes assurés dans le monde profane …

Cela fait, il y a une contrepartie … réduire significativement son Ego …. Pas celui qui favorise la créativité mais celui qui cristallise l’humain dans sa « matière-chair »

Un dernier point est remarquable en Franc-maçonnerie celui de relier le « Je suis » à des actes de création conduits par l’Amour voire même la Compassion.

Tous nos Rites maçonniques comportent une fonction particulièrement importante et caractéristique du mouvement maçonnique … c’est la « fonction Chevaleresque » …

Un franc- maçon construit juste

Un Franc-maçon Chevalier accompagne ce qu’il construit d’un souffle d’harmonie pour tous les mondes vivants …

Le Chevalier est celui qui assemble en lui tout ce que nous venons de dire … et, dès lors, fait de la Chevalerie sa parure distinctive …. (Voilà un premier signe de changement d’état de conscience qui  aboutit à un nouvel état d’être) …

« Le regard du Chevalier est, alors, dirigé vers les fenêtres du ciel … son parfum est inspiré par l’Âme et il en imprègne tous ses Actes. Ses paroles découlent de la source ». Je cite, ici,  Platon, le Karuna dans son livre « les chevaliers d’aujourd’hui et de demain » …

Notre Rite qui organise un déambulatoire dans l’histoire de l’humanité à la fois au travers de la philosophie, de l’hermétisme mais aussi de la science (et dieu sait si  science et ésotérisme furent très liés  … et même aujourd’hui, en neurologie (Neurobiologie, Neuropsychiatrie), ces liens sont particulièrement fructueux  (frontière de la vie, tutoiement de la mort NDE  !!!).

Notre Rite, donc, est, à priori,  bienfondé pour faciliter l’accès à la connaissance mais aussi le moyen de nous « rectifier » ou d’opérer des nouvelles avancées dans le domaine de la relation Esprit-Matière.

En ce qui concerne la nécessaire transgression des cadres de description de notre humanité, reprenons les propos de Paul Brunton qui écrit dans « l’enseignement secret au de la du Yoga » …

« Je perçois avec une saisissante acuité que l’éclatement de cette carapace de vieille ignorance est la condition  sine qua non de l’avènement de la paix  … le nœud du problème mondial est trop simple pour être perçu par notre époque compliquée : tous les actes sont informés  par la source cachée de l’esprit, et lorsque l’homme apprendra à penser juste, alors seulement il agira en conséquence. Ses actes ne peuvent jamais être plus grands que ses idées, car les décisions silencieuses de l’esprit modèlent les bruyantes démarches du corps. Les amers chagrins  du monde et ses crimes ne sont que des symptômes d’une maladie dont la cause est la vieille ignorance, et qui peut être guérie que par une connaissance neuve. Il est du devoir impérieux de tout être humain doué d’intelligence et de raison, troublé par des aspirations à peine conscientes et encore moins formulées vers une vie meilleure, ne pas croupir dans l’indolence spirituelle mais de poursuivre sans relâche la queste … c’est à dire la lumière de la Vérité » … (Propos tenus en 1970 … il y a presque un demi-siècle)

Ainsi le Rite Ancien et Primitif de Memphis & Misraïm sous son aspect « véhicule menant à l’éveil »  … nous parle d’une incontournable nécessité …. Provoquer la « Mort du vieil homme » qui est en nous …

Il est souvent dit, aussi, que pratiquer notre Rite c’est « apprendre à Mourir » …. Il faudrait ajouter  « accomplir notre propre meurtre » afin de permettre « une nouvelle régénération voire permettre un ressourcement » … acte fondateur pour « une renaissance » sur des bases nouvelles

Gérard Baudou Platon

 


 

Fin de la partie II

Note de la partie 2

Une autre façon de structurer l’homme … Cf. Christian Boiron dans « la Source du Bonheur est dans notre cerveau » … Il détermine :

1 : un Corps reptilien ou Hypothalamus

C’est le ça :

  • Surveillance & Gestion de la physiologie organique
  • Fonctionnement physique et physiologique
  • Instinct Alimentaire & Sexuel
  • Émotion & état d’urgence de l’Instinct

Dès lors le bonheur reptilien est :

  • Accomplissement des forces vitales … (Boire, Manger, Dormir, faire l’amour physique)
  • Assouvissement des états d’Urgences de l’Instant … (Courir quand on a peur, se battre quand on est en lute, ne plus bouger ou être inhiber, …)

Le malheur reptilien est :

  • La peur,
  • La Colère,
  • L’Abattement,
  • L’Inhibition,
  • La déprime

2 : un Corps Limbique ou mémoire Programmée ou programmante …

C’est le Sur-Moi

  • Conservation de l’Espèce et de l’Individu
  • Automatisme
  • Dressage
  • Apprentissage
  • Instinct grégaire

Ainsi le Bonheur Limbique : c’est Tirer des plaisirs des conditionnements actuels ou futurs

3 : un Néo-cortex préfrontal

Moi :

  • Source du Progrès et de l’Evolution,
  • Intelligence gauche et droite
  • Instinct de découverte
  • La conscience du Danger,
  • La décision de combattre,
  • Le lâcher Prise

Les plaisirs du néo-cortex : ce sont le raisonnement, la créativité, l’expression artistique, les approches globales

Voici, donc, trois espaces mais qui sont relatifs à quoi ?

La conscience … Mais de quoi est-elle faite ? …

Tout ce passe comme si une autre entité, un autre cerveau distribuait le travail entre les deux cerveaux qui pensent … Est-ce, donc, un « Super-Cortex » qui arbitre en fonction de paramètre qui nous sont inconnus ?

Le physicien Régis Dutheil avançait, quelque temps avant sa mort, l’hypothèse très originale selon laquelle la conscience pourrait-être matérielle mais d’une matière « super lumineuse », c’est-à-dire dont les particules pourraient aller plus vite que la vitesse de la lumière !!!! … une conscience qui observe te qui décide de pousser chacun d’entre nous à conquérir sa liberté, sa vraie personnalité … personnalité qui serait constituée de l’organisme aux trois cerveaux et de la conscience

 

Publié dans Principes et Fondements | Laisser un commentaire

Le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm: Voie d’Eveil … Partie 1

C’est la question que l’on pourrait bien se poser car la diversité des chemins initiatiques proposés par la Franc-maçonnerie Française, notamment, ne peut être que constatée. Qui trop embrasse mal étreint ? …  Y auraient-ils une ou plusieurs explications  à ce constat ? … La notion l’éveil en serait-elle une ?

Pour tenter de répondre nous allons :

1 : tenter de découvrir ce Franc-maçonnerie sous-tend,

2 : tenter d’aborder un des acteurs principal, animateur s’il en est de l’âme de ces espaces particuliers

3: présenter très rapidement l’environnement Oriental lié à la notion d’éveil. 

4 : examiner cette voie particulière qu’est le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm et vous laisser juge  … Oui … Non ?  

Partie 1 : Méditation sur « la Franc-maçonnerie »

Il est toujours difficile de donner une idée sur l’essence d’un Rite … et même d’en définir l’opérativité. Nous poserons comme incontournable de définir la première pour en supputer la seconde.

Si l’on ajoute l’examen d’un lien, en plus, avec une fonction d’éveil …  alors la difficulté devient immense.

Pour initier cette méditation sur notre thème je ne résiste pas à citer la remarque d’une sœur qui souhaite se présenter comme anonyme mais qui écrit justement : « l’être éveillé s’est définitivement affranchi des apparences. Telle une âme vivant dans l’un ou l’autre monde il s’est totalement libéré des voiles de la matière, ce qui le rend capable de se vêtir à volonté d’une apparence ou d’une autre, tout en demeurant en permanence dans la lumière, dans la nature de l’esprit et la fusion des possibles. L’être vraiment  éveillé sait qu’il n’y a pas plus de frontières entre les mondes, pas plus que de dimension spatiale et que tout se joue ici et maintenant, dans la lumière et dans une communion incessante avec l’absolu »

«  C’est par sa conscience que le maçon est relié au divin »

Tentons, alors, d’être exhaustif …

Pour décrire l’essence d’un Rite, certains, feront référence à des liens initiatiques que leur histoire leur permet … vu sous cet angle tout sera, alors, possible … tout et son contraire.

Lorsque nous aurons classé le dit rite en « Judéo-Chrétien », « Chrétien »,  « Egyptien », « Hermétique »,  « Primordial »,  « Primitif », « Laïc », …,   aura-t’on fait œuvre d’analyse et de synthèse suffisante ? Rien n’est moins sûr … car les rites construisent des égrégores … et ceux-ci nous le savons dépendent largement de l’ouverture de conscience de celles et de ceux qui le créent et le servent.

Le rite dont nous parlons (RAPMM) se déroule dans un cadre un peu particulier … celui de la « Franc-maçonnerie ».

Il nous appartient, alors, de préciser un certain nombre d’aspects qui caractérisent la Maçonnerie en général.

loge-sans-logo-reaa-150x150

La franc-maçonnerie a l’ambition d’être, pour le moins :

  • Un lieu dans lequel se rencontrent des frères et des sœurs qui acceptent de regarder leur alter-ego avec la curiosité et l’ouverture d’esprit qui sied à tout chercheur de vérité, respect et fraternité. Ils sont, tous, liés entre eux par des initiations successives et des serments associés
  • Un lieu dans lequel toutes les opinions peuvent être entendues à condition de respecter un certain nombre de règles et de comportements. Surtout de ne pas épouser des convictions liberticides, racistes ou xénophobes …
  • Un lieu où l’on peut rassembler ce qui est épars et constituer, ainsi, une chaine d’union fraternelle … gage d’une construction possible d’un monde harmonique et désireux de regarder l’autre comme une partie de soi à découvrir assurément
  • Un lieu défini comme un espace-temps dans lequel chaque membre sera convaincu que se transformer individuellement au sein d’une collectivité est la solution à cette injonction « Connais-toi Toi-même et tu connaitras l’univers et les Dieux» (fussent-ils scientifiques) … Comment être créateur de futur sans devenir acteur … Comment être acteur s’il n’y a pas de compositeur !!!
  • Enfin, un lieu, où l’échange et la confrontation amène la Sagesse, la Force et la beauté nécessaires pour apporter dehors (dans le monde profane) les fruits d’un travail généreusement accompli …

Pour le meilleur, sans doute, la Franc-maçonnerie est d’être un moyen d’accéder au savoir puis à la connaissance sans lesquels personne ne peut objectivement transformer « le métal vil » en « Or ».

Alors de quoi parlons-nous ?

  • De construire une société plus juste et plus humaine ?
  • De réaliser une adéquation fine entre les êtres vivants et la nature toute entière ?
  • De créer les conditions d’une évolution optimale de nos civilisations respectives ?
  • De garantir une biodiversité ethnique, philosophique, biologique et physique afin que notre planète devienne le centre d’une création admirable ?
  • D’exprimer un ensemble de méthodes pour permettre tout cela par la pratique de l’humilité … seul foret susceptible de percer notre opacité afin de découvrir la réalité qui nous anime ….

Il faut que le Franc-maçon devienne conscient, individuellement, de son utilité et de son importance par rapport à ces enjeux … Il comprend,  alors deux choses :

  • Que tel un constructeur dans un environnement sujet à une complexité de plus en plus grande du fait de la véritable nature de l’univers et de l’enrichissement en termes de savoir de plus en plus conséquents  de notre humanité … il lui faudra trouver les outils nécessaires pour s’ajuster … une erreur de sa part serait catastrophique pour l’humanité toute entière (Cf. les drames environnementaux actuels)
  • Que tels un être vivant incapable de savoir ou de comprendre pourquoi le souffle qui le porte l’a conçu ainsi … et dans quelles perspectives … le hasard n’existant point … toute spéculation métaphysique devient … une nécessité.

Au-delà de toute promenade historique dans le monde des Francs-maçons au regard de ces différents points … où tout pourra être dit  (nous laisserons bien volontiers les historiens tenter d’y voir clair)  … une autre déambulation devient impérative … celle de la découverte de notre véritable utilité dans un monde où l’espace et le temps se transforment à une vitesse folle grâce à la présence d’une information immédiatement préhensible et une technologie démultipliant les capacités et les potentialités humaines … il sera bon de se précipiter … mais lentement  … et ne pas confondre « vitesse » et « précipitation ».

Les homos Sapiens Sapiens que nous sommes ne sont pas simplement des Homo Faber qui auraient basculés dans un autre monde grâce à l’apparition d’une structure ADN propice … ainsi qu’à une évolution cérébrale étonnante … dont on ne s’explique pas, d’ailleurs, les circonstances de celle-ci … manque de chance, le chainon manquant … manque, aussi, à nos méthodes de rationalisation de nos découvertes scientifiques.

Nous pouvons nous mettre d’accord sur une constatation :

Nous ne sommes pas simplement des animaux (Reptiliens) qui auraient pressenti leur condition humaine et qui auraient décrété la nécessité d’être des Homo-Socio-Economicus … ayant, dès lors, aujourd’hui, un immense problème de gestion des ressources terrestres face à une démographie galopante … nous sommes aussi et sans doute surtout des êtres :

  • Dotés d’un monde Sentiment-Emotion qui enferme pour une part l’homme dans un plan Emotionnel qui parfois dirige l’individu outre mesure
  • Doté d’un monde mental et rationnel l’inscrivant dans des règles d’existences particulières au détriment de plan plus subtil
  • Mais dotés, aussi, quoique l’on en dise, d’une pensée spirituelle et qui ressent, de plus en plus, un besoin d’ésotérisme profond

Les franc-maçonneries dites laïques sont aveugles pour ne pas prendre en compte l’importance de la métaphysique et les vecteurs de recherche éclairant des champs ésotériques. De même les philosophes et les ésotéristes sont inutiles s’ils n’intègrent pas dans leurs réflexions méditatives les nécessités du monde objectif.

La Franc-maçonnerie prend sa source dans cette complexité … défendre la liberté, l’égalité et suggérer la fraternité impose au maçon la résolution de la quadrature évoquée ci –dessus (Celle de l’enchevêtrement des plans d’existence) ..

Pour être complet nous ne manquerons pas de pointer les différences dans l’expression des Rites en général et du notre en particulier … et nous conclurons, alors, à l’étonnante richesse de nos maçonneries respectives… nous  pourrions développer cela de façon détaillée mais pour l’heure parlons de notre Rite … c’est-à-dire celui que nous utilisons comme « Merkaba » (ou véhicule comme le diraient les Orientaux) pour cheminer dans la pyramide initiatique des degrés et étapes proposés.

J’ai bien dit pour « Merkaba »  … pour véhicule … c’est-à-dire comme moyen de se  déplacer mais …  d’où vers où ?  … et dans quels buts ?

Alors quelques exemples de moyens et quelques chemins :

rites-300x301

  • Un Trajet en 33 degrés pour le Rite Ecossais Ancien et Accepté,
  • En 7 degrés pour le Rite Emulation,
  • En 4 degrés pour le Régime (et non un Rite) Ecossais Rectifié + Un statut particulier appartenant à un ordre interne,
  • En 8 degré pour le Rite Français
  • En 90 degrés pour le Rite de Misraïm …
  • En 95 pour celui de Memphis et presque de même une combinatoire entre les mots Ancien, Primitif, Memphis, Misraïm …
  • En 9 ou 10 degré pour l’Ordre Illustre de Stricte Observance,
  • En 11 ou 12 degrés du Rite Suédois …
  • et j’en oublie, évidemment ….

A ce stade énonçons juste une nouvelle dimension qui ajoute de l’opacité au travail de recherche de la Vérité … celle qui résulte  de la tradition dans la Franc-maçonnerie Française  celle de classifier les « Institutions Maçonniques » qui constituent le corps de ces Rites en « Organismes Réguliers »,  « Organismes Reconnus », « Organismes Indépendants » ou en « Organismes Maçonniques Sauvages » … Cette classification est grave non pour l’opération qui consisterait à particulariser ses organisations afin de donner plus de pertinence à cette forme d’accès au savoir de la franc-maçonnerie mais, au contraire, pour créer des « arguments » d’exclusion et de rejet … La Franc-maçonnerie ne peut plus jouer son rôle de révélateur de « Vérité ».   

Cela dit revenons à notre thème « Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm » et Voie d’éveil et j’espère pouvoir démontrer que ce lien est, manifestement, possible tout en ayant conscience qu’il existe une multitude de voies possibles qui peuvent faire progresser l’Homme dans le domaine du Savoir et de la Connaissance.

Notre sujet pose le lien entre un Rite et sa capacité à amener le « pratiquant » à l’état désiré par tout chercheur : celui de connaitre la Vérité et de comprendre sa contribution à l’œuvre de vie qui se déroule sous ses yeux …

Ainsi, ce chercheur de vérité est candidat à l’accès à la vision juste afin d’avoir une action consciente et appropriée … Cela le conduit à atteindre un état particulier … celui qui est nommé par les orientaux comme « état d’éveil ». (Un état souvent décrit comme une fulgurance changeant de façon prompte et durable la vision de la réalité vécue)

Pour tenter de démontrer qu’un lien de cette nature est possible dans le Rite dont je me pénètre chaque jour examinons notre assertion et constatons.  

loges-egyp1-150x150A : Le Rite Ancien & Primitif de Memphis Misraïm  (et notamment dans sa sensibilité orientale) n’est pas une Religion … ce n’est pas, non plus, une philosophie … ce n’est pas un volume de prescriptions dictant un art de vivre sa vie … ni un recueil de règles de savoir-faire …

B : Le Rite Ancien & Primitif de Memphis Misraïm n’est ni Judéo-chrétien, ni musulman, ni indou, ni tibétain, ni Égyptien ancien …. Il est tout simplement la vie dans sa complétude et offre ses ressources les plus subtiles … il est ce que l’homme fut, ce que l’homme est …. et sans doute, s’il a des yeux pour voir, des oreilles pour entendre et que son âme comprenne …alors, il est, déjà, … ce qu’il sera demain … c’est à dire un être en évolution ou en involution …

C : Ce Rite est une voie d’accès à la connaissance parmi tant d’autres, certes !!!… mais une voie d’accès très  particulière  … elle offre un déambulatoire où chacun peut découvrir le point à partir duquel il pourra développer sa propre équation et déployer, ainsi, sa propre personnalité… non pas celle des autres mais celle qui correspond à celui qui chemine !!!!… en cela pourrait-on dire qu’elle est « Pythagoricienne »

Dès lors, cette voie inventorie tous les champs investis par la pensée et l’esprit humain (Déambulatoire, Trajet labyrinthique) … elle est tournée vers la connaissance de la Nature considérant, qu’en cela, elle mène vers le divin (elle est, alors, « Taôiste », car la nature est harmonie universelle) … Elle incite les Sciences fondamentales et les voies opératives moins rationnelles tel que le Chamanisme à se côtoyer et dialoguer (En cela elle est « Scientifique, Expérimentale, Alchimique et même Magique » ) … de même elle invite l’Astronomie à prendre en compte Mythes et Symbolique de l’Astrologie traitant, ainsi, le lien non négligeable entre inconscient collectif, inconscient individuel et les corrélations avec le monde objectif  … Elle restaure un principe d’efficacité en acceptant l’idée que le plus court chemin pour l’accès à la vérité peut être l’intuition … ce qui n’exclura, à aucun moment, que la preuve puisse venir par « la voie de l’expérimentation »

Ce Rite fait passer le cherchant … d’être asservi par un égrégore collectif à un être libéré, autonome, transmuté ayant atteint sa propre Réalisation (en cela elle est « Tibétaine »).

Il est commun de dire que « la recherche de la vérité n’admet aucune entrave » … aucun éveil n’est possible sans cela, nous allons voir pourquoi plus avant … cela contraint même aux modes de gouvernance des différentes voies maçonniques de reconsidérer  leurs relations avec le monde profane …  le sacré se nourrit de la vie sous toutes ses formes.

Que l’on se comprenne bien … une recherche éclairée nécessite le libre arbitre absolu … ainsi contraint-elle au dialogue avec les meilleurs d’entre nous où qu’ils soient…

Siddharta Gautama … exprime cette idée magistralement

« Ne crois en rien par ce qu’on t’aura montré le témoignage écrit de quelque sage ancien,

Ne crois en rien sur l’autorité des Maîtres et des Prêtres.

Mais bien, ce qui s’accorde avec ton expérience (et après une étude approfondie) satisfera ta raison et tendra vers ton bien. Cela tu pourras l’accepter comme vrai et y conforter ta vie »

La liberté d’expression témoin de la diversité des formes et des processus de production de la vie nous contraint à des échanges non entravés par des visions réductrices A bien y songer, il nous importe peu de savoir à quelle chapelle appartient celui qui a la gentillesse d’apporter sa propre lumière … il est … et pratique, seulement, un acte d’amour qu’est le partage de ce qu’il est devenu au moment où ce partage a lieu …

Cette technique de la porte entre-ouverte ou pas tout à fait fermée doit être la forme moderne de la Franc-maçonnerie. Nos frères opératifs exposaient leurs créations au monde profane … et le monde profane pouvait de différentes façons inter-réagir créant, ainsi, une évolution constante et continue sur le chemin du savoir et de la connaissance ….

Aujourd’hui l’application inconsidérée de la notion de « secret » mais aussi la prolifération des actes d’exclusion font que le dynamisme indispensable à la recherche de notre essence réelle s’étouffe.

Beaucoup de Franc-maçon sont, aujourd’hui, entrés en esclavage … asservis qu’ils sont pas des règles qui ressemblent à des geôles de la « société bien-pensante » articulées autour de principes que l’on aurait voulu voir disparus « Discriminations, exclusions, rejets , limitations des champs de vision, peurs et refus de l’inconnu… »

Pour rendre l’opérativité à notre Rite nous l’aurons compris il sera urgent de refaire circuler le « sang informationnel dans nos cénacles » car aucun éveil ne s’instaure « dans une attitude consanguine »

Dès lors, quiconque gloserait sur la méthode … ou discréditerait une voie que les instigateurs considèrent comme essentielle (cf. Ouverture à la lumière d’Orient écrit par Edmond Fieschi) deviendrait lui-même un ignorant cristallisé dans ses propres schémas et certitudes … l’éloignant, du même coup, d’une rencontre possible avec lui-même au profit d’une satisfaction que je désignerai “de vérité de comptoir …

L’état de la Maçonnerie d’aujourd’hui nécessite un changement de vision immédiat … nous le savons « le temps passe … et nous passons » … il est, donc, urgent de se précipiter avec lenteur ….  sans perte de temps !!! … car tout doit être construit avec harmonie … inexorablement.

L’esprit soufflant où il veut et quand il veut …  celui qui marche sur le chemin ne peut définir ses propres règles, la découverte ne se fera que par l’acceptation de l’inattendu

Qu’est-ce que le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm … c’est assurément « un chantier » … c’est un chantier que l’on assimilerait à des fouilles, à des exégèses … extirpant des couches “géologiques” et des “sédiments” du Cortex et du néocortex la substantifique liqueur permettant de retrouver nos essences premières et nos potentialités foncières … Je reprendrai volontiers la remarque de Toni Ceron dans son livre « Sphinx, Grande Pyramide, l’Alchimie Intérieure » : « C’est pourquoi, une véritable école de l’esprit est un chantier, une mine, et ses élèves des charbonniers, non des bipèdes diaphanes qui ont plus appris à se renier qu’à se comprendre » … et il continue en disant: « Le chercheur, chevauchant le tigre, comme disent les orientaux, agira en conséquence, apprenant, ainsi, à laisser couler son âme à travers les apparences karmiques suscitées en lui dans une non-violence spontanée et fondamentale, comme un cadeau des Cieux » …

Ainsi  … le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm est Initiation … « uniquement initiation » … un chemin personnel à travers les mondes … et … les ouvertures de conscience successives …

Qui veut atteindre les hauts espaces éthérés a le choix de la montagne à escalader … de la vallée il contemple ce qu’il peut distinguer … pas la Vérité !!! mais le reflet de la Vérité (cf. la Caverne de Platon) mais il ne pourra pas faire l’économie de s’affronter, sur le chemin qu’il foule, à de multiples situations qui le mèneront vers sa réelle destinée …

Il en sera, ainsi, de notre Rite qui laisse apparaitre une échelle dont chaque barreau excite la convoitise d’autant qu’en apparence certains d’entre eux apportent gratifications et statut …. Temporel et spirituel … dès lors le danger est, omni présent, de prendre des « vessies pour des lanternes » …. Combien propulsé tout en haut de la dite échelle se retrouvent avec un hochet à la place du sceptre de sagesse ….

Combien, produits de l’histoire tumultueuse de cette voie initiatique se prennent pour des guides suprêmes et incontournables  …. En transformant le prince ou la princesse …. en citrouille …. Au pays des aveugles les borgnes sont rois …. Ne le dit-on point

Voici une première partie questionnante sur le rôle et l’utilité du Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm.

N’ayant pas voulu le rattacher à l’histoire (avec un grand « H ») j’ai préféré le rattacher à ses potentialités opératives.

Gérard Baudou Platon

Fin de la partie I

Publié dans Principes et Fondements | Laisser un commentaire